Pokemon Go : zones de non droit

Comme l’a dit un certain magicien entouré de « personnes de petites tailles » : « Vous ne passerez pas, Pikachu ! ». Quoi ? Ce n’était pas ça ? En tout cas, il vous est particulièrement déconseillé, voir interdit ou tout simplement impossible de jouer à Pokemon dans les différents endroits que nous allons voir ci-dessous.

·         L’Iran
Le gouvernement de Téhéran a dit NON à Pokemon Go. La raison invoquée ? Niantic étant une société de développement américaine, les dirigeants de la Perse ont peur que le jeu puisse servir de « logiciel espion », du moins c’est la raison officielle.

 

·         La Russie
Même si dans le pays des tsars on ne peut pas vraiment parler d’interdiction, Pokemon Go n’est pas le bienvenue et ce pour les mêmes raisons que l’Iran cité précédemment : l’espionnage américain (ils sont forts ces ricains). Un parlementaire a également rajouté : « le démon est arrivé avec Pokemon Go, et il cherche a détruire notre moralité de l’intérieur » brrr!!! Tremblez jeunes inconscients.

 

·         L’Arabie Saoudite
On continue avec notre série des grandes démocraties de ce Monde (sic !), cette fois ci pour des raisons religieuses. La monarchie islamique avait déjà interdit les cartes Pokemon qui, selon elle, incitaient aux paris (proscrits par l’Islam) et aujourd’hui si Pokemon Go est banni c’est à cause des évolutions de Pokemon. En effet, ce procédé relève de la théorie du Darwinisme qui s’oppose à celle du créationnisme et donc de la religion. Par ailleurs, on a deja egalement vu certaines associations Catholiques denoncer Pokemon pour la même raison (à bon entendeur...).

 

·         La Corée du Sud
Oui, il n’y a pas d’erreur, je parle bien de celle du Sud, et là c’est plutôt une question de sécurité. En effet, étant en guerre depuis plus de 60 ans avec la Corée du Nord, les cartes Google Map sud-coréennes ne fonctionnent pas correctement afin d’éviter de dévoiler des informations à leur rival du Nord, rendant donc l’utilisation de Pokemon Go impossible. Excepté dans une petite ville du Nord de la Corée du Sud (vous suivez ?). Le port de Sokcho a en effet été inclus par erreur dans la cartographie Google, résultat : de nombreuses familles Sud-Coréennes comptent y passer leur vacances.

 

·         Auschwitz
Le tristement célèbre camp d’extermination nazi a interdit la chasse aux Pokemon dans son enceinte, on n’y trouve d’ailleurs plus de Monstres de Poche depuis la dernière MAJ. Alors à Auschwitz on gaz aussi les Pokemon ?

 

·         Hiroshima
Une nouvelle fois, la chasse aux Pokemon perturbait la solennité des commémorations dans la municipalité japonaise. Il n’y a donc plus ni Pokemon, ni Pokestops dans la ville.

    Bressoles
Cocorico !!! Et oui, Bressoles est une communes française de l'Ain qui compte 800 âmes et pour laquelle le maire à deposé un arreté interdisant "l'implantation de Pokemon Go" dans son village. Ce dernier ayant même pris soin d'envoyer la demande à Niantic. Une des raison evoquée etant "l'addiction dangereuse que represente ce jeu vis à vis des jeunes populations". En voici encore un qui a compris comment surfer sur la vague Pokemon Go pour faire parler de lui. Courage dresseuses et dresseurs Bressolants.

 

  Voilà une petite liste non exhaustive car il y en aura surement d’autres à venir. Même si certaines raisons évoquées pour bannir Pokemon Go peuvent paraitres absurdes, il est de bon ton de rappeler à tous les joueurs que certains lieux ne se prêtent pas forcement à la capture de Monstres, soyez vigilant et respectueux. Sur ce bonne capture les foufous.

 

Par TrainerLBaz








Achetez la Nintendo Switch + Zelda 359.99E
Achetez Pokémon Soleil sur 3DS 34.99E
Achetez Pokémon Lune sur 3DS 34,99E
Achetez la Nintendo 3DS New collector, puissance maximale ! 199,99E
Modifier vos jeux 3DS en toute sécurité avec la Power Save 16,99E