Pokémon X/Y : au Tour de Kalos

Comme à chaque fois depuis maintenant 16 ans (parce que oui, Pokémon est arrivé dans nos contrées en 1997), lorsqu'une nouvelle génération est annoncée, une vague d'émotions s'empare de la planète des pokéfans, sauf que pour cette sixième génération, nous avons eu droit à un phénomène inédit. Pour ceux qui dormaient à cet instant crucial, sachez que Nintendo a dévoilé ses deux nouveaux opus par un trailer démarrant sous la forme d'un Pikachu balançant une attaque électrique du sommet de la Tour Eiffel, suivie de plusieurs extraits ...

Extrait Trailer

Alors, oui, le passage à la 3D, la personnalisation des personnages, ça a fait vibrer tout le monde, mais forcément, il y a eu des frictions : alors que du côté est de l'Atlantique, on entendait des cocoricos à n'en plus finir, sur la rive gauche de l'Atlantique, ça rageait jusqu'à n'en plus finir, parce que si vous avez mal vu la fin de mon premier paragraphe, un certain nombre d'indices laissait penser que la nouvelle région s'inspirait de la France. Et depuis un certain discours de Dominique de Villepin en 2005 ayant ridiculisé la diplomatie américaine et empêché l'intervention de l'ONU en Irak, il se trouve que l'américain moyen a la dent dure contre la France, aussi les forums anglophones se sont évertués pendant des semaines à prouver qu'il n'y avait aucune chance que Nintendo ait trouvé une source d'inspiration chez une bande de bouffeurs d'escargots et de cuisses de grenouille, et qu'à la place, ils soient de nouveau allés (comme par hasard, comme si Unys ne leur avait point suffit pour se masturber bruyamment l'ego) dans un pays anglophone, la Grande-Bretagne en l'occurence ...

Mais là, coup de tonnerre et effondrement des espoirs anglosaxons : la révélation de la carte de la nouvelle région qui ne laisse plus planer le moindre doute : le cadre des aventures de la nouvelle génération de Pokémon serait grandement inspiré de la France ... et tout ce qui va avec, pour le meilleur comme pour le pire. Parce que oui, si vous n'étiez pas au courant, il se trouve que les japonais ont une ... certaine image de notre pays, ce qui ressort sous bien des aspects, ce que nous allons voir maintenant.

Artwork Kalos

La structure du Pokédex indique que cette région serait tellement vaste que les Pokémon y seraient répartis en trois grandes zones : la zone côtière, la zone centrale et la zone montagneuse, ce qui n'est pas complètement insensé quand on sait qu'il y a tout de même un certain décalage entre ces différentes zones dans la vraie vie ... Après, si vous observez plus attentivement la carte, vous vous êtes évidemment aperçus que la frontière sud de Kalos s'arrêtait au niveau de la Garonne à cause d'une chaîne montagneuse, il est donc inutile d'espérer aller faire un tour sur la Côte d'Azur pour avaler un bon verre de Ricard ... Mais soyons plus réalistes, voulez-vous : si les développeurs de Game Freak ont décidé d'arrêter leur vision de la France en éliminant toute la partie sud, c'est bien parce que quelque chose d'autre les intéressait ...

 

Déjà, arrêtons-nous sur le nom de cette région : Kalos. Si vous êtes un minimum versés dans la langue nippone, et par minimum j'entends simplement "connaître la prononciation phonétique des sons" ce qui n'est vraiment pas grand chose, vous savez qu'en japonais, il n'y a pas de distinction entre le "l" et le "r", ce qui laissait entendre un jeu de mots avec "carosse". Mais en fait, non, la vérité est ailleurs, elle se trouve même dans le grec, puisqu'en grec, "kalos" représente la beauté ... Oui, vous pouvez commencer à trembler à l'idée de lire le prochain paragraphe ...

Lady Oscar

... parce que oui, les japonais ne sont toujours pas sortis du syndrôme de Lady Oscar : bah ouais, autant les Américains nous caricaturent à l'extrême comme une bande d'attardés, autant les Japonais voient toujours notre pays comme un véritable summum artistique et culturel : la ville présente dans le premier trailer, avec sa grande tour centrale, ses restaurants et sa grande avenue à l'image des Champs-Élysées, s'appelle ainsi Illumis, parce que pour les non-initiés, Paris est surnommée la Ville-Lumière.

Artwork Illumis

Autres détails amusants : la ville de départ de notre héros s'appelle Bourg Croquis, en référence ouverte à l'art ... Si vous vous souvenez de la première génération, vous savez forcément que le premier village s'appelle Bourg Palette (si ce n'est pas le cas, je vous en supplie, pendez-vous le plus vite possible, c'est pour le bien de l'humanité) et que chacune des villes de Kanto voit son nom s'inspirer d'une couleur. De même, dans la deuxième génération, le village de départ s'appelle Bourg Geon, et chacune des villes de Johto, à l'exception faite de Doublonville, s'inspire d'un arbre particulier ... À partir de là, vous en déduisez fort logiquement que chacune des villes de Kalos va comporter ses références artistiques, et ce n'est pas le nom de la ville du premier Badge qui va me contredire ...

Bourg Croquis

Conclusion de tout ceci : oui, la sixième génération va bien se dérouler dans une région inspirée de la France, oui, on va avoir à plusieurs références sympathiques à des lieux connus (les dolmens visibles sur la carte au nord-ouest en référence aux menhirs de Bretagne), mais on va aussi avoir droit à une France fantasmée ...

Rédigé par Phénix

Yo, peux-tu désactiver AdBlock pour Pokémon Trash ? Promis, on est cool, reglo et on abuse pas.
Merci, tu gères !
Achetez la Nintendo Switch + Zelda 359.99E
Achetez Pokémon Soleil sur 3DS 34.99E
Achetez Pokémon Lune sur 3DS 34,99E
Achetez la Nintendo 3DS New collector, puissance maximale ! 199,99E
Modifier vos jeux 3DS en toute sécurité avec la Power Save 16,99E