La Fondation Æther, la SPA d'Alola

Depuis le début de la franchise, des organisations à deux balles, on en a connu une pelleté. Que ce soit la Mafia, avec les traditionnelles Teams d'antagonistes (que serait un jeu Pokémon sans vous laisser la possibilité de gonfler votre égo en cassant la gueule à des thugs dans des combats de chiens et en les rackettant au passage, alors que vous incarnez un gosse de 10 ans), la Police aussi inefficace que Joséphine Ange Gardien essayant d'amuser la galerie et dont les membres préfèrent agresser des gamins la nuit à coup de Caninos Level 13 plutôt que d'arrêter les criminels, ou les Corporations, dignes héritières du Capitalisme introduit dans le Poké-World, mais qui sont tellement radines qu'elles ne sont pas fichues de se payer un service de sécurité avec des clones de The Rock comme vigiles pour empêcher qu'on ne vienne leur voler leurs trucs.
Mais cette fois-ci, pour Pokémon Soleil et Lune, Game Freak poursuit sa série d'innovations en nous présentant la Fondation Æther, une organisation à vocation environnementale, basée sur le Paradis Æther, une île artificielle servant à la fois de QG à la Fondation, notamment pour ses laboratoires où divers projets de recherche sont menés, et de refuge pour les Pokémon blessés, notamment par la Team Skull.

Et même si son nom est, semble-t-il, en relation avec un Dieu Primordial Grec dont le nom veut dire "brûler", et qui est en corrélation avec les Ténèbres, la Nuit, le Chaos, et tout un tas de trucs so D4rk, eh bien on ne fera pas de théories à la con sur "est-ce que ce sont eux les vrais méchants du jeu, alors que la Team Skull ne sont que des thugs des bacs à sable, comme dans Pokémon Collosseum ?". Parce que de une, je ne suis pas théoricien, préférant palabrer théologie, philosophie des mystères de la Vie et de la Zythologie et aussi essayer de savoir pourquoi Nicolas Cage joue dans des films merdiques alors qu'il est bon acteur. De deux je ne suis pas -vous vous en douterez en lisant cet article- partisan de cette théorie, préférant me complaire dans le manichéisme dont a toujours fait preuve Pokémon (enfin, sauf avec N, mais c'est un cas à part).
Et de trois, la Mythologie Grecque est un tel bordel dans les sources et les auteurs, que de toute façon, tenter de trouver une vérité universelle, c'est peine perdue, parce qu'un coup, des personnages sont gentils, d'autres fois méchants. Et puis Éther est plutôt sensé symboliser le Ciel, donc bon voilà, c'est pas trop Dark quoi.

Vous vous souvenez quand on pensait que c'était la Ligue Pokémon, un Atoll de Combat-like ou un moyen d'aller à Kalos ?

Les larbins employés de la Fondation

Best design vestimentaire ever... remarque, c'est toujours moins pire que les gus de la Team Flare...

Comme dans chaque organisation, on retrouve évidemment une hiérarchie pré-établie, avec au sommet les dirigeants qui sont ceux dont on entend toujours parler à la télé, et en bas la Plèbe des travailleurs au noir qui restent éternellement dans l'ombre pendant que d'autres s'attirent tous les mérites. Avec leur design vestimentaire made in Jean-Paul Gaultier, leurs combis moulantes et leurs baskets Nike, les sbires employés de la Fondation sont donc les glandus à qui les gradés refilent toutes les tâches ingrates, en plus d'aller chercher le café à la machine un peu comme les pigistes dans le staff Pokémon Trash. Parité oblige, Game Freak nous livre un modèle d'employé garçon et un autre fille, le tout évidemment répété une centaine de fois dans le jeu, histoire de pas se fatiguer à faire 150 designs différents, puisqu'il n'y a presque que des clones chez les PNJ lambdas. Et comme vous l'avez peut-être remarqué, ils ressemblent d'avantage à des ados boutonneux qu'à des adultes, alors qu'ils sont sensés avoir un contrat en CDI avec un treizième mois et une prime de Noël en chèque cadeaux chez la FNAC. Aurait-on affaire à du travail dissimulé ? Voire même du travail des mineurs ? Nintendo, partisan de l'exploitation de la main d'oeuvre bon marché et qui s'en branle de l'Unicef et de Mimie Mathy comme ambassadrice ? Quoique, ils laissent bien un gosse de 10 ans partir seul sur les routes par tous les temps, et ce depuis 20 ans, on n'est donc pas à une règle de morale piétinée près...

Sinon, ils portent des cosplays uniformes différents selon la section où ils travaillent, même si j'imagine que le bon goût sera toujours autant bafoué partout. Mais leur mission principale consiste essentiellement à s'occuper des Pokémon blessés et à leur trouver un abri, ainsi que rechercher ceux dans le besoin. En clair, ce sont eux qui font tout le boulot, pendant que les patrons se la coulent douce au QG, dans leur spa Jaccuzzi (oui, c'est vraiment une marque déposée).

Notez le Ramoloss qui s'en branle total de ce qui se passe autour de lui.

Ah, et pour tous ceux qui pensent que la Fondation est en réalité une bande de vilains méchants pas beaux qui veulent faire du mal aux Pokémon et s'en servir pour de funestes desseins, je leur opposerai cette image, et cet argument imparable.

Les méchants dans Pokémon, ça ne sourie pas (enfin, sauf avec un rire sardonique). Voilà, affaire réglée, maintenant chut Plébéien.

L'ami Guitoh apporte également de l'eau à mon moulin en me traduisant quelques images au passage. Celle ci-dessus signifiant approximativement "j'ai été ravie de te rencontrer, bonne chance pour la suite". Ce qui laisse encore présager une belle pauvreté des dialogues remplis de manichéisme en-veut-tu-en-voilà et de niaiseries dégoulinantes, et montrant également que ce sont des gentils (bah oui, ils ne veulent pas asservir le monde, te casser la gueule dans un duel de Pokémon ou te voler ton gouter). Bon après, ce n'est que le sens général, si les pseudos-spécialistes du Japonais s'insurgent parce que la traduction ne dit pas exactement ça, vous n'avez qu'à lapider Guitoh, moi je fais que recopier bêtement ce qu'on m'a dit.

Elsa-Mina, la Brigitte Bardot d'Alola

L'incarnation vivante de la Grâce et de la Beauté. J'vous l'dit, la nouvelle égérie de Dior.

Parce qu'il faut un dirigeant charismatique à toute entreprise, mais qu'on en a marre des éternels costumes cravates type Député de l'Assemblée Nationale et que Game Freak reste partisan de la parité, les designers ont donc décidé de s'affranchir de toute forme de sexisme. Les Femen seront donc plus que satisfaites en découvrant la nouvelle figure issue du Beau Sexe.
Et malgré ce que son look de mannequin tout droit sorti de la Fashion Week et sa coupe made in Franck Provost laisse présumer, Elsa-Mina est bien la Présidente de la Fondation. Parce qu'on peut bosser dans les Hautes Sphères de ce Monde, et être élégante et classe, façon Meryl Streep dans le Diable s'habille en Prada (comment je peux sortir cette référence, alors que je déteste ce film...) en moins vieille évidemment. D'ailleurs, même le trailer des Ricains s'incline devant tant de grâce en la qualifiant de "Glamorous President", soit pour les incultes de l'anglais "Présidente Glamour".

Et elle s'est même aperçu que Tili est un crétin ! Blonde mais intelligente ? Dans mes bras !

Et vu ses vêtements tout droits sortis d'une boutique Parisienne Channel, avec le parfum Coco Mademoiselle qui va bien, on se doute bien qu'elle a du fric et qu'elle peut se payer des vacances au Camping Paradis avec Laurent Ournac sur la Cote d'Azur Kalosienne avec un bon jus de baie à siroter sur une terrasse. Alors, pour rappeler qu'on est dans un jeu à destination initiale des gosses et pour insuffler quelque bonne action dans le coeur de nos charmants bambins, plutôt que de dépenser son oseille dans une troupe de chippendales, notre digne incarnation de la Beauté et représentante d'Endemol France préfère les actions écologiques. Le tout avec élégance et distinction bien évidemment.

Alerte amour, câlins et nunucherie en approche !

 

 

 Saubohne, le Jamy des Îles

Le nouvel animateur de C'est pas sorcier. J'ai hâte de voir à quoi ressemble Fred et Sabine.

Deuxième membre éminent du cercle dirigeant de la Fondation, Saubohne. Et non, ce n'est pas un jeu de mot à la con avec l'université Parisienne, ou une faute de frappe du stagiaire sous-payé qui a traduit le trailer japonais. Juste une traduction française à la con, mais on les comprend, ils nous ont trop éclaboussé de leur talent sur Chelours et Nounourson.
Avec son look de prof de sciences de collège quinquagénaire et ses lunettes trop pas swag de la Gay Pride célibataire 40 ans toujours puceau, ainsi que son bouc de pseudo-hipster, on a donc affaire au Directeur de la Fondation.

Et en plus d'avoir des gouts de merde en matière de mode (il considère ses lunettes comme son accessoire signature), il est également très fier de sa position au sein de la Fondation, où on le voit bien terroriser les pauvres employés et faire du harcèlement sexuel aux petites secrétaires en mini-jupes et tailleurs stricts, en parfait connard imbu de sa personne.
Mais parce qu'il a aussi des expressions et un look de scientifique nazi, il semblerait qu'il soit également responsable des projets de recherche de la Fondation (normal, il a une blouse).

De plus, on nous précise également qu'il dirige la Branche Alola de la Fondation. Faut-il y voir une possible présence de la Fondation dans d'autres Régions et qu'on pourra les retrouver dans les prochains jeux après SL ? Ça serait tout à fait probable, je vois mal Game Freak faire une branche Alola si la Fondation n'est présente que dans une seule région. Mais j'imagine que les amateurs de théories fumeuses se feront un plaisir de s'emparer du sujet et de nous pondre tout et n'importe quoi là-dessus.

Et tant qu'on verse dans le spéculatif, certaines personnes sur le net notent une curieuse ressemblance avec un autre personnage.

Aka le personnage anti-charisme que tout le monde a oublié.

Pour ceux qui ne se souviennent plus, voici Nikolaï, chercheur à la Nouvelle Team Plasma et bras droit de Ghetis. Ce que j'en pense ? Bof... certes, il a une même coloration Schwarzkopf la qualité professionnelle pour vous, la blouse de scientifique de WICKED dans The Maze Runner (fuck le titre français merdique), la même tête de connard hautain qu'on a envie de puncher, et les lunettes démodées façon Mac Lesggy.

De toute façon, ça vaut pas une blouse de Prof Pokémon swaggy, comme notre cher Samuel Chen.

Ou alors, il est de la grande pseudo-famille que forment Elsa-Mina, Lilie et Gladio, et il a donc été pistonné par Miss Dior à son poste de Directeur, malgré le fait qu'il soit totalement incompétent. Chose probable, puisque depuis les débuts de la franchise, on a rarement eu affaire à des personnages compétents et qui faisaient du good job. Mais comme on descend un peu plus dans l'absurde, on a qu'à dire qu'il a un diplôme de management de la SKEMA Business School en plus de son Doctorat en Recherche Scientifique Pokémonesque (#néologismefaispaschier) de l'Université d'Honolulu.

En exclusivté dans Pokémon Soleil et Lune, la nouvelle collection d'Alain Afflelou.

Vicky, aka Mme Doubtfire au CNRS

Elle fait peut-être sympa, mais en vrai, on sait tous qu'elle est comme ça.

Dans la catégorie "MILF de service", nous avons VickySous-Directrice de la Fondation, assistante de Saubohne. Tandis que son supérieur parait d'avantage se centrer sur la recherche et les expériences douteuses, il semblerait que le job de notre MILF consiste principalement en la sauvegarde des espèces menacées et la protection des Pokémon maltraités par la Team Skull. En clair, c'est la responsable de 30 Millions d'Amis sous les tropiques. Sauf qu'ici, on se rend compte qu'ils font le job de la Police, en s'occupant eux-même d'aller casser la gueule des thugs de la Team antagoniste. Oui, la SPA est enfin passée au niveau supérieur, et si tu oses abandonner ton chien avant de partir en vacances cet Été, tu recevras aussitôt la visite d'une équipe d'employés menés par Nicolas Hulot Vicky qui se chargera de te rappeler les bonnes moeurs à coup de balai dans le cul et de paquet de croquettes Purina One dans la gueule.

Avec un sourire comme ça, il y a pas que les Pokémon qu'il faudrait protéger.

Elle est également décrite comme une femme au grand coeur, avec un amour limite maternel, ce qu'il lui vaut le respect et l'admiration de la plupart des employés de la Fondation. Parce qu'on peut casser des gueules tout en gardant le sourire et en se délectant du sang qui gicle. Une vrai Mère Thérésa des temps modernes en somme. Même si je me demande comment ils font pour abriter le quart des Pokémon d'Alola sur une île qui ne semble même pas faire la taille du Vatican. C'est qu'on croirait presque que ça puisse devenir l'Île d'Hashima version Alola avec la surpopulation.

Et pour conclure ce pavé dont vous n'avez sans doute pas lu la moitié, un autre argument totalement imparable (#seconddegré) pour faire taire tous les théoriciens à deux balles. Tout est blanc dans la baraque, même leurs fringues (et puis ils ont un thème futuriste) les mecs peuvent pas être méchants voyons (#manichéisme).

Par Alpha-Aquilae







Yo, peux-tu désactiver AdBlock pour Pokémon Trash ? Promis, on est cool, reglo et on abuse pas.
Merci, tu gères !
Achetez la Nintendo Switch + Zelda 359.99E
Achetez Pokémon Soleil sur 3DS 34.99E
Achetez Pokémon Lune sur 3DS 34,99E
Achetez la Nintendo 3DS New collector, puissance maximale ! 199,99E
Modifier vos jeux 3DS en toute sécurité avec la Power Save 16,99E