Pokémon GO : 4 ans d'histoire

Pokémon GO évolue en Pokémon GO !

Hello jeune Goélise ! Et oui, c'est la fin de la semaine, donc la fin des 4 ans de Pokémon GO. C'est triste ? Pas du tout. Après avoir parlé de vos anecdotes, interviewé des joueurs, tâté la Premier Cup, tabasser discuter avec notre rédacteur PoGo, de quoi allons-nous parler ? Et bien, on va revenir sur 4 années de jeu. Prenons notre meilleur playlist lofi, et partons sur un océan de nostalgie.

Première année

C'est au beau matin du 6 juillet 2016, que nos amis Australiens ont eu la joie de découvrir le jeu sur leur stores. Suite à l'annonce de la sortie du jeu, l'hystérie a pris le monde comme otage. Tout le monde même les nourrissons jouait à PoGo. On se souvient tous des bugs de serveurs qui bloquaient le jeu au lancement, des théories sur les Pokémon légendaires (qui étaient aussi connes que le camion de Carmin sur mer). Les journées à traquer du Pokémon, puis vint la rentrée, et plus personne ou presque n'avait le jeu sur son téléphone. Mais c'est aussi début septembre que Niantic a annoncé une nouveauté : le Pokémon copain. Le Pokémon copain c'était cool à son annonce, on pensait pouvoir le voir comme dans HGSS, bah nan. On s'est fait salement fister. C'était juste une bulle à côté de notre profil. Plus tard est sorti le Pokémon Go Plus, un petit bracelet utile qui permettait de choper les Pokémon tout en conduisant.

Pokémon Copain
Je prends un certain coup de vieux.

Après la sortie du Copain, il n'y a pas eu grand chose. Deux trois maj correctives, le jeu était vide. Et plus le temps passait, plus certains l'abandonnaient encore. Jusqu'au moment où Niantic a annoncé le premier évènement d'Halloween. Il a duré du 26 octobre au 1er novembre, et c'était le feu (totalement subjectif). Y avait des Ectoplasma de partout, des Osselait à gogo. Bref, cet évènement donnait un petit souffle au jeu. Directement après la fin de l'évènement, on apprend que les bonus quotidiens vont arriver ! Et ça, c'était la première étape pour XP des comptes secondaires "rapidement". Fin novembre un équilibrage des Pokémon a aussi été mis en place. De plus, un évènement de célébration a été fait sur sept jours avec un double XP et un double poussières d'étoiles. Et en bonus, un certain Pokémon qui aime le cosplay est apparu : Dildo Métamorph !

Métamorph
Attention de ne pas écraser ce chewing gum !

Un nouveau radar a été aussi déployé pour faciliter la recherche de certains Pokémon (et pas tourner en rond comme un con). La fin d'année 2016 approchait, mais hormis Métamorph aucun nouveau Pokémon. Mais surprise, les bébés de la 2G arrivaient enfin dans PoGo (m'a fallu 1 an et demi pour sortir un putain d'Elekid) ! Plus le premier Pikachu à chapeau (qu'on regrette maintenant). 2017 commença sous de bonnes augures. Paf, un évènement St-Valentin (St Solitude pour beaucoup, j'vous love mes Loupio) avec Leveinard en vedette. C'était le bon temps. Suite à ça, la 2G est arrivée entièrement (ou presque). Puis le Pokémon Day avec notre écureuil jaune préféré (je parle de Pichu). Après la 2G, la prochaine étape fut le festival aquatique avec une star bien brillante : un Magicarpe dorée ! Une pensée aux dresseurs chez qui il est devenu un putain de chewing gum violet. Et d'autres petits évènements pas piqués des hannetons. Puis la maintenance des arènes...

Deuxième année

La deuxième année de jeu a commencé en Y. Avec l'annonce du premier GO Fest à Chicago, l'arrivée d'autres évènements dans le style dont le Pikachu Outbreak. Puis aussi la refonte totale des arènes, l'arrivée des badges mais aussi les raids ! C'était la hype à ce moment-là.


C'était fun comme nouveauté ! Bon, ça l'est toujours !

Puis l'été fut long sous la chaleur, mais l'apparition de Zarbi et Kangourex dans certains centres commerciaux donna un bon plaisir à certains dresseurs. Les raids malgré des bugs au début plaisaient, notamment avec les trois piafs la pire génération après la 8G de la 1G et Lugia. Mewtwo a eu droit à son annonce en raid Ex, qui sont sur invitation. Après que les trois piafs et Lugia aient quitté nos jolies arènes. Le temps était venu de faire ressuciter un Pyroli, un Aquali et un Voltali. Les trois chiens étaient disponibles dès septembre. Les Safaris Zones ont eu lieu. Et ils ont été moins catastrophiques que le GO Fest. Puis, on a repris ce qui a marché l'année passée avec Halloween, mais cette fois-ci les fantômes de la 3G étaient présents pour hanter nos cimetières. Fin d'année le système de météo est sorti, avec une partie de la 3G. Pour Noël, Groudon envahit les raids (dis-toi que le 25 à 9h du matin, j'en tapais un).

Groudon
"Où est ce salop de Moby Dick ?!"

Début 2018, un nouveau type d'évènements débarqua. Les Community Day, ils ont lieu chaque mois pendant trois heures. Le premier a été Pikachu avec Surf. Kyogre débarqua pour surfer avec Pikachu, puis une autre fournée de la 3G sortie des fourneaux. Enfin, la majesté des cieux : Rayquaza est venu engueuler Groudon et Kyogre qui se chamaillaient comme d'habitude. De vrais gosses. Par la suite, il a fallu attendre Mars pour de la nouveauté. Avec les études ponct(r)uelles, et spéciales. Ainsi, on a eu l'annonce de Mew qui n'était pas planqué sous un camion. Et le cycle reprit, de nouveaux légendaires, les GO Fest et Safaris Zones. Puis l'arrivée des formes d'Alola. Mais c'est pas fini ! L'été 2018 a été marqué par l'arrivée des échanges.

échange Pokémon Go
Bordel, j'en ai ruiné de la poussière pour recevoir de la merde en IV.

Troisième année

On se rend vers la troisième année sur un dos de Lugia. Pour l'été des trois ans on a eu un petit combo :

  • L'arrivée des Pokémon chanceux.
  • Celebi en quête.
  • L'arrivée de Deoxys en raid Ex.

Aaah quel plaisir ce fut. L'automne arrivait en grandes pompes, mais une silhouette étrange apparue sur nos radars. Un écrou sur un corps argenté et liquide, Meltan a été dévoilé. Halloween arrivait, une nouvelle génération était prête à sortir. Le remake 4G a eu lieu sur PoGo ! Mais il a été accompagné d'un rééquilibrage des Pokémon. Meltan continuait à faire planer son mystère aux côtés de Tortipouss, Tiplouf, et singequueueenfeu Ouisticram. Les premiers combats en PvP se pointaient pour décembre.

Melmetal
Qui pensait que ce truc allait péter des gueules en combats ?

2019 s'annonçait sous la même atmosphère, le même cycle. En "grosses" nouveautés, on a eu l'arrivée du haxx dans les combats dresseurs, Meltan chromatique. Mais aussi la possibilité de changer d'équipe pour 10e 1k pièces et ce, une fois par an. Bref, ils nous ont ressorti les mêmes choses que les années précédentes. Et voilà pour les 3 ans.

Pokémon Go évolutions
Reeeeeemaaaaaaaake 4G !!! Ah bah non.

Quatrième année

Ce cycle 2019-2020, est pour ma part plus marquant. Pourquoi ? Car tout a été plus rapide. La sortie de la GO Rocket et de ses boss. La 5G qui est arrivée plus  tôt que prévue, la sortie de la GBL. Une Poké-Récré like qui peut s'avérer utile. 2020 a aussi marqué l'arrivée des évolutions par échange, mais aussi le choix de vote pour les Community Day. Les raids à distance, et elle nous réserve encore d'autres surprises, si ce n'est pas la fin du monde.


C'est ce genre d'infos qui font plaisir dans ce jeu ! Enfin pour ma part.

Quatre ans de jeu, quatre ans bordel. C'est passé vite, y a eu des rencontres, des bons, des mauvais moments. Mais le jeu a grandit en même temps que ses joueurs pas comme sur console. Le jeu d'il y a quatre ans n'est plus, il a laissé sa place à un autre. Et cet autre jeu la laissera à un autre, c'est son cycle de survie. On peut reprocher au jeu de ne pas avoir tenu ses promesses à sa sortie, mais au final, elles sont toutes là (et même plus). Oui cet article manque de la patte trash, mais là c'est un peu de nostalgie qui parle. Pour finir, je mets ma casquette, je branche mes tels aux batteries externes, et GO chasser et vivre de nouvelles aventures.

Votre dévoué Bialeroze.

Par Bialeroze