Panorama des légendaires

Pages: [1]

Phénix

  • Trasheur
  • 2441 posts
03 Août 2012, 20:43
Pour les gens qui ont du temps à perdre
Qui sont-ils? D'où viennent-ils? Pourquoi tous les joueurs se font chier à les capturer? Bref, tout ce que vous avez jamais voulu savoir sur les Pokémon légendaires, vous allez l'apprendre ici. Les Pokémon légendaires sont une partie un peu à part dans l'univers à plusieurs titres : ils sont près d'une cinquantaine, ils sont souvent rares et puissants et représentent en général un pan particulier du jeu, un ensemble de quêtes annexes au scénario. Tout ce qu'il faut pour prolonger la durée de vie du jeu et faire plaisir aux fans en somme.

Cependant, dès qu'on se penche un peu sur eux, on peut aisément ressortir la célèbre boutade de Georges Orwell : "Tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d'autres", les animaux étant ici les Pokémon, évidemment. En effet, est-ce que tous les "Pokémon légendaires" se valent? Sont-ils vraiment 49 comme le veut le comptage traditionnel, avec l'arrivée des nouvelles versions Noire et Blanche, ou bien peut-on faire une classification plus précise de tout ce boxon? C'est ce que nous allons voir à travers ce dossier, en faisant une étude de chacun de ces messieurs.

Artikodin, Electhor et Sulfura : les premiers oiseaux légendaires

Etymologie : Artikodin est évidemment issu de la fusion des mots "arctique", désignant le Pôle Nord, et "Odin", l'un des dieux majeurs des mythologies scandinaves connu pour vivre dans un palais glacial. Pour Electhor, son nom vient de l'assemblage des mots "électrique" et "Thor", autre dieu des légendes scandinaves plus connu et pouvant manier la foudre. Sulfura est quant à lui un peu à part puisque son nom provient de la fusion des mots "sulfure", mot désignant tout composant chimique incluant du soufre (un élément assez explosif, composant essentiel des allumettes entre autres) et "Râ", dieu des légendes égyptiennes symbolisant le soleil et donc le feu. Eh oui, on peut trouver des références culturelles dans Pokémon quand on creuse un peu.

Utilité : à la base trois simples Pokémon légendaires, on apprendra plus tard qu'ils ont pour rôle de réguler les courants marins et donc le réchauffement des mers, et qu'ils sont sous les ordres d'un autre Pokémon légendaire, qui est d'ailleurs aussi un piaf : Lugia. On peut donc les considérer comme des légendaires, pas super puissant mais bon, on fait avec.

Où on les trouve? Pour les plus jeunes, vous les trouverez facilement dans les versions Platine, Or HeartGold ou Argent SoulSilver, pour peu que vous cherchiez un peu (sinon, si vous avez la flemme de chercher ou que vous êtes paumés, vous pouvez passer sur nos mini-sites, tout y est expliqué). Pour les moins jeunes, vous avez tout simplement les premières versions Rouge/Bleu/Jaune/Vert, leurs remakes Rouge Feu/Vert Feuille ou bien sur le jeu Game Cube : Pokémon XD (non, ce n'est pas drôle).

Mewtwo : le clone ultime

Etymologie : sans doute la plus simple de tout le jeu. On a pris le nom de l'original, qui est Mew, on a rajouté un Two derrière et on a laissé tel quel, parce que franchement MewDeux, ça fait quand même moins classe que Mewtwo. Ce nom a donné naissance de nombreuses spéculations sur l'existence d'un Mewthree, clone encore plus amélioré de Mew, qui resteront sans doute pour de bon de simples spéculations parce que ça fait quand même près de 15 ans que les premiers jeux sont sortis et qu'on a toujours rien de ce côté.

Utilité : il s'agit d'un Pokémon rare, très rare même, puisqu'il est tout simplement unique. Après, de là à dire qu'il est légendaire, pas vraiment, il porte surtout ce nom à cause de sa force immonde qui fait trembler tous les joueurs. Mais à part, dans l'univers de Pokémon, il est quasiment inconnu et il figure à peine sur quelques rapports oubliés ... Pas vraiment de la même étoffe que les autres légendaires donc. En revanche, il permet une réflexion relativement intéressante sur l'avenir du clonage : c'est une version améliorée et surpuissante d'un Pokémon déjà puissant, au point d'avoir développé une personnalité agressive et d'avoir totalement échappé au contrôle de ses créateurs, qui se feront d'ailleurs tués (c'est ce que sous-entend le film Pokémon 1). Alors, finalement, est-ce que le jeu en vaut la chandelle?

Où on le trouve? Apparu dans les premières versions, il ne fera surface qu'avec les remakes Rouge Feu/Vert Feuille et Or HeartGold/Argent SoulSilver. Dans tous les cas, il vous faudra vous rendre au bout de la Grotte Azurée après avoir vaincu la Ligue Pokémon pour espérer l'obtenir. MasterBall évidemment très recommandée parce que, comme je le disais plus haut, c'est une authentique bête de combat que vous avez là.

Mew : le Pokémon premier

Etymologie : à ce sujet, plusieurs explications ont tourné, de la référence sur une entreprise en électrique japonaise à celle à une poétesse lesbienne anglaise, ce qui ne convenait à personne de part son manque de crédibilité. Cependant, en allant au plus simple, Mew peut faire penser à un chat. "Meow" étant l'onomatopée anglaise du miaulement, les traducteurs ont sans doute retiré le "o" pour faire au passage un jeu de mots avec l'appellation "Pokémon Nouveau" de la bestiole, Mew se rapprochant de New. Finalement, il ne fallait pas chercher plus loin.

Utilité : assurément considéré comme légendaire, ce Pokémon était vu par l'ensemble comme l'ancêtre de tous les Pokémon, enfin jusqu'à ce qu'Arceus arrive et chamboule tout ça. Néanmoins, on peut encore de loin le considérer comme légendaire sur tous les plans, car on sait qu'il n'en reste qu'un dans l'histoire de l'univers du jeu et que des millions de joueurs ont coursé après, jusqu'à ce que Nintendo effectue des évènements pour enfin l'obtenir. Il a quand même fallu attendre 2010, c'est-à-dire 11 ans, pour qu'il soit enfin distribué officiellement en France.

Où on le trouve? Comme je viens de le dire plus haut, Mew ne peut être obtenu par évènement spécial organisé par Nintendo. L'autre option consiste à acheter le jeu Pokémon Ranch, qui est un simple support de stockage (l'arnaque quoi, mais bon, il y avait Mew à obtenir donc ça fallait forcément le coup aux yeux de certains, ce qui peut se comprendre), et à y déposer 999 Pokémon pour que le personnage accepte de vous échanger le fameux Mew contre un Givrali.

Zarbi : la légende de l'inutile à son apogée

Etymologie : il s'agit tout simplement du mot "bizarre" en verlan, pas la peine de chercher plus loin.

Utilité : déjà de rigoler un coup, parce que Zarbi est l'antithèse même de ce qu'on considère comme un Pokémon légendaire : il n'est pas très puissant, c'est même le Pokémon le plus faible du jeu, il n'est pas rare puisqu'il en existe des milliers sinon plus et il en existe 28 formes distinctes, une pour chaque lettre de l'alphabet ainsi que le point d'exclamation et le point d'interrogation. C'est d'ailleurs pour cette correspondance avec l'écriture que Zarbi est traité comme un légendaire, notamment à cause de sa présence dans l'ancienne civilisation. Et en plus, dans le jeu, excepté à Sinnoh, vous êtes souvent le premier à résoudre l'énigme permettant de déverrouiller ces abrutis, ce qui signifie que personne avant vous n'a été fichu de trouver. Sinon, Zarbi est aussi à juste titre considéré comme l'unité du vide parce qu'à chaque fois qu'on voit des dimensions différentes vides (comme dans les films), on s'aperçoit qu'elles sont peuplées de Zarbi en masse. Un Pokémon vide dans tous les sens du terme.

Où on les trouve : dans certaines personnes dont la boîte crânienne est particulièrement bien aérée. Sinon, pour ceux qui ne souhaitent pas se livrer aux joies de la dissection, vous pouvez les trouver dans toutes les versions depuis Or/Argent/Cristal, excepté dans les versions dont l'histoire se déroule à Hoenn, qui ont été bafouées au point de leur refuser la présence de ce Pokémon, même si la menace Lovdisc a été introduite en compensation ...

Raikou, Entei et Suicune : le trio légendaire de Johto

Etymologie : comme pour le premier trio légendaire, celui de Johto arbore des noms en relation direct avec leur nature, mais les développeurs ont néanmoins préféré conserver les noms originaux. "Raikou" est ainsi formé des mots japonais "rai" (foudre) et "kou" (seigneur), Entei est composé de "Enten" (chaleur enflammée) et "Tei" (majesté impériale). Quant à Suicune, il est issu de "sui" (eau) et "kun" (monarque), qui sera reformé en Suicune pour marquer la différence avec Raikou.

Utilité : ce sont surtout des Pokémon historiques, ils ne possèdent pas de capacité réelle sur l'univers des Pokémon, si ce n'est une excellente maîtrise des éléments qu'ils incarnent. Pour l'histoire, il y avait à la base à Rosalia deux tours distinctes consacrées à Ho-Oh et Lugia : la Tour Ferraille et la Tour Cendrée, qui ne l'était d'ailleurs pas avant qu'un incendie ne s'y déclenche. La catastrophe causa ainsi la mort de trois personnes qui furent piégées dans les décombres : Ho-Oh prit pitié d'eux et décida de les ressusciter sous la forme de trois Pokémon (pourquoi il peut faire ça? je vous l'expliquerais plus loin), qui sont nos trois légendaires, vous l'avez bien deviné. Par la suite, ils devinrent soi-disant les émissaires de Ho-Oh, condamnés à ne jamais s'arrêter de courir, puisque le soleil (ou la Terre selon le référentiel) n'arrête jamais sa course.

Où on les trouve : dans les versions Or/Argent/Cristal bien évidemment ainsi que les remakes de ces jeux, mais également dans le jeu Pokémon Colosseum et les versions Rouge Feu/Vert Feuille (seulement l'un des trois dans ce dernier cas. Pour plus de détails, allez vous renseigner sur nos mini-sites.

Ho-Oh : le phénix des Pokémon

Etymologie : pour comprendre le nom de cet oiseau légendaire, il suffit de se référer à son nom japonais, "Houou", qui est celui du phénix japonais, oiseau fabuleux qui apporterait la paix dans les rares endroits où il se pose.

Utilité : c'est un Pokémon ayant surtout une fonction symbolique parce que, soyons honnêtes, contrairement à ce qu'on peut raconter, Ho-Oh n'a pas créé le soleil. Il n'empêche qu'on attribue à Ho-Oh toutes sortes d'attributs provenant de sa nature fabuleuse : déjà, tout comme le soleil, Ho-Oh ne s'arrête jamais de voler, sauf quand on l'appelle depuis la Tour Ferraille au moyen d'un protocole mystique. Cette innovation apparue dans les remakes Or HeartGold/Argent SoulSilver a d'ailleurs permis de corriger l'incohérence présente dans les versions présentes. De part la relation existant entre Ho-Oh et l'oiseau qui l'a inspiré, Ho-Oh possède également la capacité d'apporter la joie à celui qui le voit. De plus, le reflet du soleil sur ses plumes donnerait naissance à un arc-en-ciel qui le suivrait partout, mais ça c'est surtout pour l'effet classe. Enfin, à cause de sa relation avec Entei,Raikou et Suicune, on suppose qu'Ho-Oh dispose également de la capacité de ressusciter et parfois d'en faire profiter certains, même si ça n'arrive bizarrement jamais. C'est beau de rêver ...

Où on le trouve : dans toutes les versions depuis Or/Argent/Cristal, excepté pour les jeux Diamant/Perle/Platine/Rubis/Saphir. Quant à la méthode d'obtention, elle est très variable : ça va de le trouver dans un évènement normal du jeu à un évènement spécial organisé par Nintendo pour récupérer l'objet déverrouillant l'évènement in-game.

Lugia : le gardien des sept mers

Etymologie : l'origine de ce nom a toujours posé problème dans le sens où l'on n'a jamais pu avec certitude la définir, sauf si vous avez le courage, le temps et l'argent pour faire un voyage au Japon et interroger l'un des développeurs. Parce que le nom japonais a été adopté pour toutes les versions, aucune équipe de traduction n'ayant d'équivalent à proposer. Il existe cependant deux courants. Le premier va chercher dans les légendes européennes et s'attarde sur Lug, dieu celtique qui aurait la capacité de se changer en oiseau marin. Le gros problème de cette théorie, c'est qu'on ne trouve vraiment aucune relation de correspondance entre les légendes celtiques et le reste de la région de Johto. Ce n'est qu'une conclusion personnelle, mais je crois qu'on peut laisser tomber de ce côté parce que ça ne colle vraiment pas. La deuxième explication est plus japonaise puisque Lugia serait une variation de "Shinto Kami Ryujin", être issu de la mythologie japonaise considéré comme le gardien des mers. Et de ce côté-là, les éléments de confirmation abondent.

Utilité : si Ho-Oh plane haut dans le ciel, Lugia est dissimulé au plus profond des abysses. Il est souvent question du fait qu'il s'y soit caché à cause du pouvoir énorme qu'il possédait et qui faisait fuir les gens, ce qui l'a obligé à s'exiler. On parle ainsi d'une capacité à déclencher des tempêtes énormes grâce à ses battements d'ailes. C'est cet aspect d'influencer le climat qui le met en relation avec Electhor, Artikodin et Sulfura : si les trois réunis peuvent déclencher des catastrophes climatiques, Lugia serait ainsi assez puissant pour les arrêter. Une relation assez opposée avec celle qu'entretient Ho-Oh avec ses sbires.

Où on le trouve : comme d'habitude, dans les jeux de la seconde génération ainsi que leurs remakes, mais également dans d'autres jeux tels que Pokémon Emeraude, Rouge Feu et Vert Feuille où il est possible de le capturer grâce à un évènement spécial distribué par Nintendo. Evènement qui n'a jamais eu lieu en France évidemment. En dernier ressort, Lugia est capturable dans le jeu Pokémon XD (Xtrem Dark et non pas autre chose)

Celebi, le voyageur temporel miniature

Etymologie : comme pour Lugia, il existe beaucoup de théories expliquant le nom de ce Pokémon, mais peu de certitudes. La théorie la plus convaincante est celle de la fusion des mots "serenity" et "beautiful", dont la première syllabe phonique se prononce "bii". Ce nom serait en relation avec la capacité d'apporter la paix, la sérénité, dans les lieux où il apparaît.

Utilité : dans la même optique que Mew, Celebi est avant tout légendaire aux yeux des fans puisqu'il s'agit du Pokémon caché de la deuxième génération, celui qui ne pouvait apparaître que des méthodes extérieures, comme un évènement organisé par Nintendo ou un utilitaire de triche. Par la suite, on saura grâce au film Pokémon 4 que Celebi n'est pas vraiment unique et qu'il en existe plusieurs, même si l'espèce est quand même particulièrement rare. Avec l'apparition de la quatrième génération et l'introduction de Dialga comme créateur et maître absolu du temps, Celebi perdra une grande partie de son influence dans l'univers de Pokémon.

Où on le trouve : uniquement grâce à un évènement de distribution spécial organisé par Nintendo, ou un matériel de triche si vous avez ça sur vous. En tout cas, Celebi ne peut être obtenu naturellement dans le jeu et tous vos potes vous affirmant le contraire sont des imbéciles ou des menteurs (rayez la mention inutile).

Regirock/Regice/Registeel : les gardiens cachés

Etymologie : rien de très compliqué, vous prenez le mot "regis", qui signifie "roi" en latin, vous en retirez le "s" et vous ajoutez le type dont s'inspire le Pokémon.

Utilité : le truc qui a marqué beaucoup de fans concernant ces trois entités, c'est que ce sont sans doute les Pokémon légendaires les plus difficiles à obtenir de l'histoire de la série, notamment à cause de la méthode pour les débloquer qui faisait halluciner : vous deviez en effet vous rendre dans un endroit compliqué, avoir des Pokémon particuliers, utiliser votre manuel pour déchiffrer le braille, faire des actions très particulières ... Bref, vous étiez vachement contents quand vous arriviez jusqu'à eux. Pour la petite histoire, ces Pokémon s'inspirent d'une légende de la tradition judaïque, celle du golem. Pour ceux qui ne savent pas, le golem est une créature non organique construite auquel on a donné la vie en y inscrivant le mot "emet", qui signifie "vérité" en hébreu sur lui. Ensuite, pour la partie intéressante, il y a plusieurs théories concernant la signification des points sur les trois bestiaux, voici celle que nous proposons.

Déjà, prenons les points indiqués sur les bestiaux

0 ... ..... 0 ....................0 ........................0.........0

0 ... 0 ...0 ...... 0 ... 0 ...0 ...0 ...0 ...... 0 ... ... 0 ... ... 0

0 ... ... ..0 ....................0 ........................0 ... ... 0

Ensuite, vous les mettez dans l'ordre du Pokédex et vous les renversez pour qu'ils passent en horizontale. Enfin, en les fusionnant en prenant le centre des symboles et en mettant ces centres côte à côte, vous obtenez le résultat suivant :

..............0 ... 0

0 ... 0 ... 0 ... .. ... 0

.......0 ... 0 ... 0

0 ... 0 ... 0 ... .. ... 0

..............0 ... 0

Et là, on peut observer deux résultats étonnants :

- en mettant les deux points de la première et de la dernière colonne dans les espaces vides, on obtient une représentation de l'étoile de David, symbole de la religion juive (rappelez-moi de quelle culture provient le golem, déjà?)

- et ensuite, tout aussi incroyable, on peut extraire trois lettres de ces points :

0 ... 0 ... 0 ... ... 0 ... ... .. ... ... 0 ... 0 ... .. ... 0

.. ... 0 ... 0 ... ... .. ... ... 0 ... ... .. ... 0 ... 0

0 ... 0 ... 0 ... ... 0 ... ... .. ... ... 0 ... 0 ... .. ... 0

Soit E.M.E

Et si vous prenez les points sur la partie jaune de Regigigas, vous verrez qu'ils forment la lettre T.

Soit au total E.M.E.T, ou le mot à inscrire sur le golem pour lui donner vie comme dit plus haut.

Où on les trouve : ils ne sont disponibles que dans 4 versions : Rubis/Saphir/Emeraude ... et la version Platine. Dans les trois premiers jeux, il vous suffit de vous renseigner un peu et vous n'aurez aucun problème à les obtenir. Pour la version Platine, c'est un peu plus compliqué puisqu'il vous faut obtenir un Regigigas spécial distribué par Nintendo, à l'occasion du film Pokémon 11, qui permet de débloquer trois grottes spéciales dans lesquelles les golems sont enfermés.

Latios et Latias : les deux éons Pokémon

Etymologie : leur nom vient du verbe latin "lateo", qui signifie "rester caché", ce qui est en relation directe avec leur capacité à se rendre invisible. Pour la suite, les suffixes "os" et "as" permettent de différencier le masculin du féminin.

Utilité : s'il y a bien des Pokémon sur lesquels on peut se poser des questions sérieuses sur leur place dans le monde des légendaires, ce sont bien ces deux bestioles, et ce malgré leur puissance importante. On ne peut évaluer leur nombre parce qu'ils sont très rapides et capables de se rendre invisibles grâce à leur duvet qui peut réfléchir la lumière, mais on sait néanmoins qu'ils sont très rares, sinon uniques. Cependant, pour passer du statut d'unique à celui de légendaire, il y a un pas qu'ils ne peuvent pas franchir, parce qu'ils n'ont pas de réel rôle dans l'univers de Pokémon. Une question assez sensible donc.

Où on les trouve : comme d'habitude, dans les trois versions se déroulant dans la région de Hoenn, mais aussi dans les versions Or HeartGold/Argent SoulSilver où il est possible de les trouver au terme d'une course-poursuite à travers Kanto, de part leur statut de Pokémon errant. Un évènement spécial distribué par Wi-Fi permet également d'obtenir l'objet conduisant au légendaire manquant de votre version.

Kyogre et Groudon : les rivaux d'Hoenn

Etymologie : pour Kyogre, toujours des théories à ce sujet, la plus communément admise veut que ce nom soit issu de la fusion des mots "kyo" ("océan" en japonais") et "ogre". Dans le cas de Groudon, c'est plus simple, il est issu de la fusion des mots "ground" (qui signifie sol en anglais) et "don", qui est un titre de noblesse espagnol.

Utilité : c'est à partir de la troisième génération et de ces deux Pokémon emblématiques que le concept de Pokémon légendaire a été défini clairement : des Pokémon très anciens, uniques et ayant eu un rôle fondamental dans l'univers du jeu, parce que leur combat a quand même eu pour conséquence la mise en place des océans et des continents, même si l'histoire est un peu tirée par les cheveux. Pour la provenance de ces Pokémon, sachez qu'ils sont également inspirés des légendes judaïques.

Kyogre est ainsi une représentation du Léviathan, être légendaire considéré comme la plus puissante créature des mers, se présentant sous l'apparence d'un dragon/serpent gigantesque dont les mouvements seraient à l'origine des vagues. Quel est le rapport avec Kyogre dont la forme se rapproche davantage du poisson? Eh bien, il existe une espèce de cachalot, le Livyatan melvillei, actuellement éteinte qui disposait de ce qu'on considère comme la mâchoire la plus puissante du monde marin. Ce qui le place aisément comme l'un des plus dangereux prédateurs aquatiques et lui a valu en hommage le nom de Leviathan. De manière plus générale, la famille des cachalots a toujours fait partie des sommets de la chaîne alimentaire marine et est le mammifère capable de descendre à la plus grande profondeur. Voilà comment on a abouti à Kyogre. Pour Groudon, il est une représentation du Béhémoth, autre créature biblique désignée comme la plus puissante créature terrestre, dont l'apparence est imprécise, bien qu'on le rapproche assez souvent d'un taureau. Kyogre et Groudon sont ainsi des créatures bibliques métaphoriques de la terre et du ciel.

Où on les trouve : dans la triade des jeux se déroulant à Hoenn ainsi que dans les remakes Or HeartGold/Argent SoulSilver où ils apparaissent au terme d'une mission confiée par le Professeur Chen, après que vous ayez récolté tous les Badges d'Arène.

Rayquaza, le maître absolu des cieux

Etymologie : son nom est issu des mots "rayon" et "quasar", terme d'astronomie désignant un astre particulièrement lumineux issu de l'effondrement de certaines étoiles de taille énorme.

Utilité : complétant la triade d'Hoenn avec Kyogre et Groudon, Rayquaza est sans doute l'un des plus puissants Pokémon de l'histoire, que ce soit à cause de ses statistiques extrêmement offensives et des attaques allant avec d'un point de vue tactique, ou du fait qu'il doive protéger la Terre de toute intervention extérieure (le film Pokémon 7 et la fin du jeu Pokémon Donjon Mystère : Equipe de Secours Rouge/Bleue vont clairement dans ce sens) ou intérieure (lui seul a le pouvoir de calmer Kyogre et Groudon dans le cas où ils s'affronteraient) à lui seul. Un Pokémon extraordinaire dans son genre donc. Pour les inspirations de cette bête, elles puisent à la fois dans les légendes judaïques et les légendes mésoaméricaines (toute la culture centre et sud-américaine avant l'arrivée des conquistadores. pour plus de détails, nous vous invitons comme toujours à effectuer vos propres recherches si vous voulez en savoir plus) : Rayquaza est ainsi inspiré de Ziz, monstre biblique protecteur du ciel et de ses habitants associé au Léviathan et au Béhémoth. De plus, il est associable également avec la légende du serpent à plumes, divinité importante chez les civilisations pré-colombiennes à la fois attachée à la terre et au ciel sur lesquels il règne en tant que protecteur.

Où on le trouve : toujours la même chose que pour ses deux confrères, référez-vous aux lignes les concernant.

Jirachi, le fantasme des désespérés

Etymologie : ici, c'est assez fin, Jirachi signifie "souhaiter" en langue russe, ni plus ni moins.

Utilité : il suffit de voir quel est le pouvoir de ce Pokémon et de faire quelques extrapolations sur le titre de cette sous-partie pour comprendre en quoi Jirachi est un Pokémon légendaire : il n'est pas unique, sinon extrêmement rare, mais il dispose de la capacité de réaliser tous les voeux. Et ce pendant une semaine ... tous les 1000 ans. Il faut ainsi une certaine patience et beaucoup de chance pour espérer tirer quelque chose de cette bestiole. Néanmoins, il faut avouer que c'est quand même intéressant car ce Pokémon symbolise surtout l'espoir ... et son côté obscur (l'espoir se transformant assez facilement en désespoir ou colère) , car ce Pokémon possède également un oeil sur son ventre capable d'invoquer le mal incarné (ceci est dit dans le film Pokémon 7 consacré à ce Pokémon).

Où on le trouve : Jirachi étant l'un des Pokémon "cachés" de la troisième génération, il n'existe aucune technique permettant de trouver ce Pokémon dans le jeu. Néanmoins, la bestiole a été distribuée en 2010 à l'occasion d'un évènement spécial en Wi-Fi, organisé par Nintendo, ainsi qu'à diverses reprises.

Deoxys, le virus de l'espace

Etymologie : également assez fine. Pour comprendre, il suffit de savoir que Deoxys est le Pokémon ADN, qui est l'abréviation d'Acide DésoxyriboNucléique. Réorganisez les lettres en gras et vous obtenez comme par magie le nom du Pokémon.

Utilité : parce que dans l'univers de Pokémon, tout est possible, introduisons au passage une forme de vie extraterrestre. Et le plus fort, c'est qu'il s'agit d'un virus extraterrestre qui aurait, comme par hasard, muté en Pokémon au contact d'un laser. Ce qui implique un sacré bordel au niveau cosmogonique puisque Mew est capable de prendre sa forme grâce à l'attaque Morphing. Mew est ainsi capable de devenir une forme de vie qui n'est pas sensée exister sur notre planète ... C'est quoi ce bordel? Quant à la possibilité de changer de forme, l'ADN est une très longue séquence formée à partir de quatre molécules secondaires : l'adenine, la thymine, la guanine et la cytosine. Peu d'entre vous retiendront ou s'intéresseront réellement à tout ça, mais le fait qu'il n'y ait que 4 formes de Deoxys n'est pas un hasard. Pour résumer, disons que Deoxys incarne l'un des plus vieux fantasmes des fans de science-fiction, celui de la possibilité d'une forme de vie autre que sur Terre, et que la légende de ce Pokémon s'y arrête.

Où on le trouve : de toute l'histoire du jeu en France, deux évènements ont permis de débloquer Deoxys : il s'agissait de l'event de l'Ile Aurore sur les versions Rouge Feu/Vert Feuille. Le second a l'avantage de vous faire dépenser du fric supplémentaire puisque pour l'obtenir, il vous faudra acheter le jeu Pokémon Ranger 3, puis faire la mission spéciale appropriée pour ensuite transférer la bestiole sur vos cartouches. Pour plus de précisions, consultez notre mini-site sur le sujet.

Allons droit au but, ça fait plus d'un an que cette chose traîne dans mes cartons, et je n'ai jamais réussi à la terminer par manque d'informations. J'ai donc décidé de la descendre en section publique, histoire de vous faire partager tout ça, et peut-être même l'améliorer. Sur ce, enjoy.

Healol

  • Intégré
  • 160 posts
03 Août 2012, 21:22
Vivement que tu nous mette la 4G et la 5G.

Aryk

  • Trasheur
  • 2789 posts
04 Août 2012, 02:38
J'ai tout lu, très intéressant. (certaines étymologies m'ont étonnées ...)

Sinon

Citer
Kyogre et Groudon sont ainsi des créatures bibliques métaphoriques de la terre et du ciel.

C'est pas plutôt de l'eau et de la terre?

Healol

  • Intégré
  • 160 posts
04 Août 2012, 09:55
Citer
C'est pas plutôt de l'eau et de la terre?

De la Mer/Eau et de la Terre/Magma

Sinon, ça m'a beaucoup plus pour les 3 regis.

Maxtwo

  • Espoir
  • 61 posts
04 Août 2012, 10:40
Franchement bravo !
Mais pour célébi d'après ce que j'ai compris du film et d'un épisode, son rôle ce serait pas un truc du genre être "Le protecteur des forêts à travers le temps" ?

Gayman

  • Dur à cuire
  • 1058 posts
04 Août 2012, 12:56
Le coup des Regis m'a littéralement bluffé  :o !
Je savait que ses bestioles étaient un véritable jeu de piste, mais là on frôle le "Da Vinci Code" !!
De toute façons: "C'est Arceus qui a tout fait."  ;)

Pour les zarbis, il y a cet autre topic créé par Healol:  http://www.pokemontrash.com/club/pokescience/les-zarbi-et-dieu-arceus/new/?boardseen#new
Où on a un peu fait avancer le Schmilblick.

A propos du Trio des Félins, tu parles de "gens" ressuscités, des pokémons serait plus logique, d'ailleurs une théorie propose que se soit un Pyroli, un Voltali et un Aquali revenus du monde des morts, et puis ils ne sont pas totalement sans pouvoir, Suicune peut purifier l'eau.

Latios et Latias, s'ils n'ont pas de pouvoir concrès sur l'univers Pokémon, ils symbolisent le Couple Primordial présent dans chaque mythologie.

Je trouvait que Kiogre ressemblait à un Orque "Rorqual bleu", mais l'un n'empêche pas l'autre, se serait même les deux à la fois.

En ce qui concerne Deoxys, j'en profite pour signaler que des chercheurs ont réussi à créer en laboratoire un ADN Extraterrestre, ce n'est absolument pas de l'intox :
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/biologie-3/d/des-bacteries-avec-un-adn-jusque-la-inconnu-sur-terre_32561/

JadSeif

  • Espoir
  • 24 posts
02 Février 2014, 18:12
Perso, je suis prêt à t'aider dans tes recherches. J'avais écrit un article il y a quelques temps, que je met en dessous. Je pense me lancer dans quelque chose Pokémon légendaire par Pokémon légendaire.

Citer
   Les Pokémon légendaires sont créateurs de mythes, et influencés par des mythes, ils racontent le monde. Le monde des Pokémon tente d'expliquer notre monde, les légendaires tracent les lignes, les autres Pokémon remplissent le tout.
   D'un légendaire à un autre, la cosmogonie des Pokémon se déroule. Ce qu'on nomme cosmogonie est le récit de la naissance du monde, qui se confond souvent avec la théogonie, récit de la naissance des dieux créateurs du monde. La Théogonie d'Hésiode explique qu'au tout début n'existait que le chaos, qui donna naissance à la terre, qui avec le ciel donna naissances à d'autres éléments, la nuit, le jour, les rivières, les montagnes, etc. Ce sont des éléments donc dotés d'une conscience, qui ont étés enfantés et qui ont enfanté, comme des êtres humains. Or les Pokémon légendaires aussi possèdent une conscience; ils enfantent et ont été enfantés.
   Tout tourne autours de duos ou trio de légendaires, complémentaires, qui se répartissent les tâches. Le premier trio à avoir bénéficié d'un récit, c'est le Trio de la matière, avec Kyogre, Groudon et Rayquaza. Ce Trio, par la coexistence de ses membres, préserve le monde de la destruction, ce que la Team Magma et la Team Aqua avaient nié. Kyogre, le légendaire maritime, et Groudon, le légendaire terrestre, qui ne cessent de vouloir se détruire, mettraient en péril le monde si l'un prenait le dessus sur l'autre. Mais un troisième Pokémon intervient, Rayquaza, le légendaire céleste, dont le rôle est de les calmer. L'espace terrestre prend donc naissance, entre l'hydrosphère, la lithosphère et l'atmosphère.
   A l'espace terrestre s'ajoute le temps terrestre, avec le Trio des Golem. Les roches qui composent le corps de Régirock « se retrouvent également dans les diverses couches terrestres » (Pokémon noir et blanc), ce qui prouve son ancienneté; « le corps de Régice fut créé pendant l'ère glaciaire » (Pokémon rubis); quant à Régisteel, « son corps invulnérable fut forgé par la pression souterraine durant des dizaines de milliers d'années. » La matière dont sont faits chacun de ces Golems renvoient de plus à trois époques, l'Âge de Pierre pour Régirock, l'Âge de Glace pour Régice et l'Âge de Fer pour Régisteel. Mais le temps et l'espace terrestres ne suffisant pas à définir l'univers, il a fallu aller plus loin.
   Alors à la génération suivante de Pokémon sont définies avec le Trio de la création d'autres structures: Dialga est le maitre du temps, Palkia celui de l'espace, et Giratina celui qui pourrait mettre en péril l'équilibre spatio-temporel, ancien maitre du monde retiré dans un monde parallèle, à la manière du dieu Chronos. Puis avec la cinquième génération de Pokémon, le monde se politise, et apparait le trio du Tao: Reshiram est le gardien de la réalité, Zekrom celui de l'idéal, et Kyurem l'équilibre entre les deux. Sans réalité, l'idéal perd pied, et sans idéal, la réalité s'écroule, d'où l'importance d'un équilibre.

hremeraude

  • Légende
  • 11396 posts

Vvn Niger

  • Animateur
  • Légende
  • 17774 posts
02 Février 2014, 18:21
c'est pas à poster ici ça Jadseif...

otone

  • Nouveau
  • 5 posts
23 Avril 2014, 19:29
l'animal du sommet de la chaîne allimentaire marine et l'orque, et kyogre en est fortement inspiré, aussi, 'orque et le cachalot ne font pas partie du même genre, l'orque est un dauphin, et le cachalot une baeline.

Alki

  • Admin-en-chef
  • Légende
  • 16821 posts
23 Avril 2014, 19:30
C'est bien mais la prochaine fois tu feras attention à la date du topic avant de poster dedans.

Pages: [1]    En haut ↑