Dossier : Pokémon Noir et Blanc

Que s'est-il passé avec ces chef-d'oeuvres ?

Aaaah le dimanche, un jour calme, reposé, où on peut faire la grasse mat'... Et remarquer que sa dernière news a amassé pas moins de 31 commentaires en même pas 24h. Bordel, si j'avais su qu'il fallait gueuler un coup pour avoir autant de réactions j'aurai pas hésité. Eh les gars, faut réagir aussi même quand l'article plaît hein. Mais bref, on est pas là pour parler de moi, alors calmez vos commentaires haineux et admirez ce superbe Dossier réalisé par une de nos petites mains de l'ombre, LollyCherry, qui comme vous l'aurez deviné à son pseudo, est effectivement un Bodybuilder de 45 ans au corps huilé. J'vous laisse en sa compagnie, et vous souhaite bonne lecture.

Remake 5 G!

Il y a peu, et comme beaucoup d'entre vous, je me suis mise à jouer à Pokémon Let's Go alors que j'avais une opinion de base assez critique à son égard. Et je vous avoue que malgré l'interface sympathique, je n'ai pas éprouvé un fun de l'extrême à arpenter les routes de Kanto pour la 192ème fois, et ce même à dos d'Arcanin. Ce dernier jeu, qui n'est ''pas un spin-off’’, m'a fait me poser un paquet de questions sur l'avenir de la licence, comme bon nombre d'entre nous. À l’aube de l’annonce d’un nouveau jeu très prochainement, nous sommes en droit de nous demander à quoi il va bien pouvoir ressembler après ‘’ça’’. Est-ce que c’est définitif ? Quand a eu lieu le tournant qui a fait que Pokémon ne s'intéresse plus aux 18-30 ans ? QU 'EST-CE QUI S'EST PASSÉ BORDEL ? 

Mais ce qui m’intéresse aujourd’hui étrangement, tant qu'on se pose des questions : Pourquoi la cinquième génération est-elle la meilleure ? L'association de ces questionnements vous semble complètement dénuée de sens ? Et pourtant… il semblerait que ce soit après la sortie de Pokémon Noir 2 et Blanc 2 que la licence s'est mise à perdre les pédales pour les joueurs chevronnés et adultes que nous sommes : difficulté en diminution, un marketing qui cible les plus jeunes, une baisse globale des ventes même après le phénomène Pokémon Go, et pour moi personnellement, une significative perte d’intérêt pour la licence malgré quelques faux espoirs et rebondissements. Ce qui est curieux là-dedans, c’est que c’est la 5G qui semble avoir dégoûté bon nombre de joueurs et est rapidement devenue la risée des internets, pour des raisons que moi-même je ne peux pas expliquer. Mais tentons quand même d'y voir plus clair…

Le choc 2 ma vi le jour ou j'ai lu ça

La malédiction de la 5G

Tout d'abord : Sur quoi je me base pour parler de la cinquième génération de cette façon? Elle a pourtant bénéficié d'une bonne réception à sa sortie, et les ventes ont explosé durant les premiers jours. Par contre, pour ce qui est du nombre total des ventes, c’est autre chose … Difficile de trouver une source entièrement fiable sur internet, mais en croisant les recherches, il semblerait qu'elle fasse bel et bien partie des ventes les moins fructueuses de la license. Entre autres, elle n’apparaît même pas dans le top des 50 jeux vidéos les plus vendus de tous les temps alors que tous les jeux de la série principale y sont. Et sur internet, il suffit de faire deux trois recherches en vrac pour comprendre qu'elle est mal-aimée. C'est un fait établi, c'est connu, c'est comme ça. Dans les forums, sur Youtube, dans des discussions IRL, c'est toujours la cinquième génération qui se fait taper sur les doigts. J'ai pas besoin d'épiloguer là-dessus, puisque tout le monde est au courant, mais voici un petit montage des familles fait par mes soins comme piqûre de rappel.

Love pr tjr dan nos keur

Avant sa sortie, la campagne marketing visait autant les enfants (jusque là rien d’inhabituel) que les personnes de mon âge à sa sortie (j'avais 20 ans déjà put111), dans le but de raviver la flamme de ceux qui avaient délaissé la saga. Spoiler : ça n’a pas fonctionné aussi bien que prévu. Et je vais essayer de comprendre pourquoi en plusieurs points en évoquant la stratégie Pokémon, la prise de risque de la licence avec cet opus, le clash des générations et finalement … le hasard.

Il faut reconnaître quelque chose : au vu de la façon dont les jeux Pokémon sont simplifiés aujourd'hui pour ne pas ''perdre'' les nouveaux joueurs, je me dis que ceux qui ont repris à ce moment on du se sentir un peu désemparés par ce ''reboot'' : beaucoup de choses ont évolué, à commencer par la stratégie Pokémon : même si elle n'est pas exploitée à son plein potentiel sur cartouche, a pris de l'ampleur s'est bien affinée depuis la 3G. On connaît désormais depuis la 4G les différences entre attaques physiques et spéciales, et il y a toujours les natures, les objets tenus et les capacités spéciales (dont les nouveaux talents DW). La 5G introduit des combats trio, rotatifs, et bon nombre d'attaques sans effet direct, et la reproduction aussi bénéficie de certaines nouveautés. Intéressant, me direz-vous. Mais voilà, comme d'habitude, pour tout ce qui est en lien avec la stratégie, le jeu ne nous donne que très peu d'informations, tout en étoffant de plus en plus le système stratégique, et ça, ça ne va changer qu'APRÈS la 5G. Si on veut s'intéresser un minimum à la stratégie au delà de l'aventure classique (qui semble être un bon point pour attirer un public plus âgé), il faut préférer les recherches sur internet. Ce qui n'est pas tout à fait évident: il devient presque difficile de tomber sur des explications par hasard ou par curiosité, parce qu'on nous pousse à ne pas sortir du jeu : même le Pokédex dans cette version-ci nous donne beaucoup plus d'indications sur les lieux de recherches de Pokémon, notamment en signalant s'il manque des Pokémon à capturer pour chaque endroit. Alors on se contente facilement des outils qu'on nous donne sur notre Nintendo DS, et on passe à côté de pas mal d'éléments.

Avec le temps, le jeu a énormément grandi stratégiquement, et cela intéresse de plus en plus de joueurs, notamment plus âgés. Mais comme je le soulignais, quasiment rien n'est disponible dans le jeu pour nous aiguiller, et c'est ce qui d'après moi, a contribué entres autres à un échec du cinquième opus. Parce que si jamais on a lâché après la première génération, il y a trop d'éléments, et ça paraît trop difficile de s'y intéresser sérieusement. Or, une bonne partie du public cible de Pokémon Noir et Blanc, c'est une grosse partie de ma génération : les joueurs de la 1G (maximum 2G) qui ont lâché leur Game Boy un peu trop tôt, mais qui ont suffisamment grandi pour avoir envie de se plonger à nouveau dans la nostalgie de leur enfance, si possible avec un peu plus d'enjeux et de challenge.

Tout est mis en oeuvre pour relancer cette douce mélancolie (d'après les dires de Masuda lui-même), et procurer une expérience similaire à celle de la première fois ou l'on démarre une aventure toute nouvelle depuis le Bourg Palette et où l'on découvre tout l'univers de Pokémon. Il n'y a qu'à regarder le Pokédex national pour comprendre toutes les correspondances établies entre le Pokédex de Kanto et celui d'Unys.

Un pokédex super original lol

Mais voilà … ces nouveaux monstres n’ont pas plu. Parce que si on regarde aujourd'hui, les haters de Noir et Blanc, on les trouve à chaque coin de rue.

Le fond, pas la forme
(Et non, ce n'est pas un slogan pour un magasin de sport.)

TOUT était mis en oeuvre à ce moment là pour que Pokémon Noir et Blanc soit considéré comme un BON JEU dans la saga, et pour créer ce tournant tant attendu par une flopée d'entre nous. Pourquoi on préférerai à ce point un Grotadmorv ou un Avaltout plutôt qu'un Miasmax ? Pourquoi autant de ''Les pkmn 5G st tro moch'' ? Alors qu'il sont ultra choupininous.

lache un pouce bleu si c mimi

Pk tant 2 N ? (Super jeu de mot non ?)
Ok, une des raisons principale, c’est sans doute qu’il faut bien trouver un bouc émissaire pour pouvoir construire des opinions populaires -et impopulaires, mais si ceux qui crachent sur la 5G sont (entre autres), les fans hardcore de la première génération, celle où les Pokémon ressemblaient à ce qu’ils devaient être (c'est à dire des monstres), ceux qui aimaient la première génération de Pokémon parce que la difficulté semble la plus accrue, et que l'histoire et les antagonistes semblent plus sombres, alors définitivement, vous visez la mauvaise cible. (Petit aparté janti : je parle des fans 1G constamment mais c pour le lol svp je veux pas nourrir la guerre des générations Pokémon c débil on veut juste tous des bons jeux merssi)

Objectivement, il est difficile de trouver des arguments pour défendre la thèse ''La 5G est mauvaise.'' Pokémon c'est aussi pour les grands, la fameuse devise de Pokémon Trash, c'est une opinion qui touche énormément de joueurs aujourd'hui, et Pokémon Noir et Blanc essaie de répondre adéquatement à cette requête, en plusieurs points :

▶ À commencer par les héros, Ludvina et Ludwig qui ont l'âge fictif de 16 ans, alors qu'Aurore et Louka, de la génération juste avant, semblent avoir une dizaine d'années seulement (Il n'ont pas d'âge précis, mais le fait qu'ils fassent moins d'1m50 met quand même un peu la puce à l'oreille).
▶ Après le valeureux Lucario, c'est un Zoroark un peu plus sombre et mystérieux qui vient représenter le jeu au grand public.
▶ Les thématiques qu'incarnent les légendaire Reshiram et Zekrom concernent des concepts plus philosophiques et abstraits que d'habitude : ils deviennent de vraies oppositions d'opinions et ne désignent plus des faits ou des éléments précis (comme le temps/l'espace, le jour/la nuit, l'eau/la terre).
▶ Pour la première fois, on décide de nous sortir du Japon et de nous balader sur une carte un peu plus bétonnée qui correspond au Grand New York, et ça change radicalement l'ambiance : les premiers grattes ciels apparaissent, on nous invite à franchir des ponts gigantesques et à admirer des vues citadines.
▶ Et comme il est mentionné plus haut, tout est fait pour séduire à nouveau les anciens joueurs, notamment avec des sortes d'easters egg comme l'apparition de Munna et Carapagos par exemple, et un Pokédex national inédit.

Le recyclage c important pour la planète

Un des trucs vraiment cool, qui parle un peu plus aux moins jeunes et qui marque le renouveau de la licence, c’est que l'accent de cet opus est mis sur la connectivité (rien que le nom de la région svp) et l'opposition entre idéal et réalité vient vraiment, pour une fois, justifier la sortie de deux versions distinctes : on a même des villes différentes (Janusia change et la ville post-ligue n'est pas la même selon la version), on a des clés à échanger dans NB2 pour ajuster le niveau de difficulté,en bref, une complémentarité un peu plus poussée qu'une poignée de Pokémon exclusifs à chaque version.

Et enfin pour couronner le tout, on a un premier semblant de vrai scénario, avec des antagonistes qui ont une réflexion un peu plus complexe que ''je ve volé d pokémon psk mon opinion c la mieu'' et qui remettrait presque en question les fondements des mécaniques même du jeu (olala trop méta). Le scénario initial ne nous laisse pas plein de questionnements en tête (lolol 6G/7G), parce qu'il y a même une VRAIE SUITE à la place d'une pauvre version complémentaire nulle qui nous rajoute deux zones de combats et demi et trois cailloux au scénar d'origine : ça peut sembler archi-logique mais c'est une première chez Pokémon à cette époque là … enfin je veux dire, une première tout court, puisque cette distinction est toujours d'actualité.

Tous ces éléments me semblent être positifs, mais ils sont assez novateurs, et la nouveauté, surtout dans cette communauté, n'est pas toujours bien reçue. Alors s'il faut trouver encore une cause, on peut supposer que c'est peut-être aussi ça, qui fait partie du problème de cette version. C'est qu'elle intègre beaucoup de nouvelles choses, qui changent un peu trop de d'habitude. L'apparition inopinée d'une histoire à peu près intéressante avec un vrai suivi dans les versions complémentaires, la remise en cause du joueur lui-même (ah bon enfermer des animaux qui parlent dans des boules minuscules c'est pas très sympa?), un ''méchant'' , N , qui n'est ni tout noir ni tout blanc (lol encore une blague incroyable), et le vrai méchant derrière qui est un sacré connard … le tout sur un ton un peu plus lourd, dans les ruelles sombres et délabrées de NY alors qu'on incarne un jeune ado plus tout à fait naïf… Un jeu un peu plus adulte, en somme. Oui, cette version porte en elle une essence un peu plus morose et sinistre que les précédentes, et rappelle un peu la ''brutalité'' de Rouge et Bleu, sans pour autant trancher à fond avec la sympathie et la légèreté habituelle de la licence. Elle se renouvelle et bouscule le fond sans révolutionner la forme. Ce n'est pas provocant, c'est subtil et frais, c'est à peine risqué , tout en restant fidèle à ce qu'on attend d'un jeu Pokémon.

''Slt je ss bg! Retrouve moi dans les meilleurs fanarts, fantasmes
et fanfictions de tes amies de 13 ans! Bisous''

Alors qu'est ce qui a rebuté autant ? Est-ce qu'on peut réellement juger qu'il y a eu trop de changement d'un seul coup ? Pourtant tout le schéma d'un Pokémon classique est laissé tel quel : Départ d'une petite ville, 8 badges, exploration de diverses routes, mêmes systèmes de combats, et la ligue Pokémon … Soleil et Lune a plus bouleversé les ''codes Pokémon'' que Noir et Blanc en son temps; mais l'ambiance de la 7G semble plus fidèle à ce qui pourrait nous rappeler l'innocence d'une aventure enfantine. Est-ce qu'ils ont omis d'aller assez loin ou au contraire est-ce que c'est cet entre-deux, que l'on peut juger de trop tiède, qui a tant gêné les joueurs? Je suis moi-même incapable de vous donner une réponse précise, mais une chose est certaine : ce jeu ne méritait pas tant d'acharnement. Au contraire: il méritait bel et bien d'être officiellement le nouveau départ, en 2011, de notre licence préférée.

Générations

Pour en finir avec mes théories foireuses sur l'échec de la 5G, je me suis permis d'élaborer un petit historique de ma propre expérience. Enfant, j'avais l'impression que les jeux Pokémon grandissaient avec nous. Quand j'ai eu la version Jaune, ma première version de Pokémon, j'avais 9 ans. J'étais vraiment PILE dans la cible marketing de Pokémon Company à ce moment là, je fais partie de la génération touchée à fond par l'explosion du phénomène. Les cartes Pokémon à la récré faisaient partie du quotidien, le dessin animé passait à la télévision, et je suis allée voir Mew contre Mewtwo au cinéma, j'avais Pokémon Pinball et TCG sur Game Boy ... La totale quoi.

Photo rare de moi à 10 ans

Aujourd'hui j'ai 27 ans, mais quand je regarde dans mon entourage, je me rends compte que tous ont délaissé la licence après (ou même avant!) la deuxième génération. Dans les communautés Pokémon, je fais toujours partie des vétérans. Après tout, c'est normal : le collège, le début de la crise d'ado … même moi, j'avoue avoir à l’époque délaissé Pokémon à la troisième génération, parce que jouer à la console malheureusement c'était pas trop stylé quand même. Avant de comprendre que ma destinée c'était pas vraiment d'écouter les singles de Larusso en lisant des magazines people, ni de faire semblant de comprendre quelque chose aux gens qui ''sortent dehors'' (lol blague de nerd je dec j'avais des amis tu croi koi), et de reprendre avec la 4G vers mes 16 ans – en rattrapant le retard pris par la même occasion. Je me dis que sans doute beaucoup ont abandonné comme moi, mais sans jamais oser demander une GBA à leurs parents à Noël à un âge déjà bien avancé pour ces conneries. Alors ils sont restés dans leur médiocrité, à vouer un culte infini à Pikachu et Dragonfeu.

Et puis il y a la génération d'après, et il y en a une sacrée pelletée ici, qui ont fait leurs premiers pas avec la troisième génération. Ceux là ont sans doute continué leur aventure avec la fameuse 4G, mais il y a eu clairement une sorte de trou noir dans l'espace temporel (merci Giratina) avec la sortie de la 5G. Si l'on suit mon historique totalement hypothétique et inventé par moi-même, toute une génération qui avait démarré en combattant la team Aqua et la team Magma était à son tour en crise d'adolescence, et Game Freak a essayé de leur faire garder en main leur Nintendo DS avec des protagonistes de leurs âges, sans grand succès. Quant au nouveau public plus jeune, ils ont dû se trouver moins séduits par ce nouvel opus à l'air plus grave, aux dragons moins cartoonisés, et aux jaquettes sans couleurs chatoyantes. Enfin, c'est ma théorie. Les versions Noires et Blanches ne sont pas moins bonnes que les précédentes. Elle ont, plus que tout autre chose, eu simplement du mal à trouver leur public. Au mauvais endroit, au mauvais moment.

Post Diamant Perle

Ok, c trist, mais maintenant c'était il y a un bail, donc c'est quoi le rapport finalement ? Après la 4G, que s'est-il passé? Les ventes ont baissé, les sorties de jeux se sont rapprochées. Les fans attendent un jeu tous les deux ans grand maximum à la fois en trépignant d'impatience, et en étant déçu le premier jour de la sortie.

X et Y étaient des jeux sympathiques mais fades : leur refonte graphique est très enfantine, on s'adresse au joueur comme à un gamin, et il est pris par la main bien trop souvent dans l’aventure. Le jeu semble inachevé, et au lieu de nous offrir une suite (qui a fait fantasmer des milliers de joueurs) comme les merveilleux-et-complets-as-fuck Noir 2 et Blanc 2, il nous laisse en plan.

Puis Game Freak nous hype à mort avec Soleil et Lune qui était censé bouleverser les codes à fond, et malgré une campagne marketing de kalitay, on se rend compte que ce n'est toujours pas ça. Les combats sont trop faciles parce que visiblement, on ne veut infliger à personne de retenir une pauvre table des types, alors on écrit directement en dessous des attaques ce qui est efficace et ce qui ne l'est pas. Le jeu veut nous donner l'impression d'être plus libres alors que tout est plus linéaire, et l'exploration (qui n'a étrangement jamais été le fort des jeux Pokémon) manque encore plus d’après moi. On entreprend vaguement un scénario avec quelques enjeux, et alors que ça commence à devenir intéressant, ça devient très vite n'importe quoi. Et même si la forme change de façon macroscopique, je n'ai pas vraiment eu la sensation d'essayer quelque chose de nouveau comme lorsque j'ai joué à Noir et Blanc pour la première fois. J'ai commis l'erreur monumentale d'acheter Ultra-Lune à sa sortie parce que je voulais avoir le dénouement de l'histoire, mais ils se sont permis de nous ressortir une simple version complémentaire comme l'avaient fait en leur temps Cristal et Platine … Et nous faire ça après avoir réussi à pondre une VRAIE suite à Noir et Blanc, ça m'est resté complètement en travers de la gorge.

''Mais nn jss pas un escroc rolala''

Et maintenant il y a le dénommé Let's Go … Qui n'est pas un mauvais jeu. Un jeu Pokémon est rarement un mauvais jeu, de toute façon. Mais voilà, c'est vide, c'est plat. Pas d'enjeux, peu d'humour, aucune difficulté, pas de surprise, plus d'âme, plus d'implication ... on finit par tenir sa Switch nonchalamment d'une main distraite en discutant ou en faisant autre chose en même temps, parce que, bah, c'est chiant. Oui : c'est chouette, wow Safrania Ondine Pierre Pikachu Ronflex qui bloque la route 8 waw Dracolosse Peter incroyable c'est pas comme si ça faisait SEPT FOIS MAINTENANT que la carte de Kanto était jouable, remastérisée 3 fois (R/B, RF/VF, Let's Go) et sortie un nombre incalculable de fois (IRL, sur l'E-shop, si on comptabilise que Jaune est une version complémentaire et qu'on peut accéder à Kanto dans Or/Argent, Cristal puis ses remakes), donc ça va oui merci on a compris je crois.

''Ça s'adresse pas à nous'' me diriez vous, d'accord, mais alors ça s'adresse à qui du coup de faire du fan service à ce point? À des gens de ma génération qui ne font confiance qu'à leur nostalgie et qui ne suivront pas s'il y a un nouveau Pokédex et une nouvelle carte, de nouveaux enjeux ? Et si c'est pour séduire de nouveaux joueurs, pourquoi une région aussi pauvre que celle-ci quand on a Sinnoh et Unys ?

On dirait qu'à défaut d'avoir échoué à transformer le fond, ils essaient maladroitement d'opérer plutôt les changements sur la forme. Ok bon je suis d'accord c'était rigolo dans Soleil et Lune, mais là ... les mécanismes simplistes de Pokémon Go dans un jeu de la série principale, really ? Je comprends le fait de vouloir accrocher les plus jeunes pour avoir l'assurance d'un public qui suit à long terme, mais ça va, à 30 ans on a pas encore un pied dans la tombe quoi. Certains d'entre nous ont raté le coche de la 5G, c’est vrai, mais j'ai l'impression qu'en retour on en prend pour notre grade: est-ce que ça vaut vraiment de changer d'audience d'un coup et à ce point là ?

Le piège de la nostalgie

Alors voilà, comme vous avez pu le constater, à travers cet article à défaut de comprendre le pourquoi du comment, j'ai tenté de raviver la flamme de la si critiquée cinquième génération. Ses qualités sont absentes dans les générations d'après, comme si on l'avait effacée. C'est pour moi après elle que tout a commencé à dégringoler. Si elle avait été érigée comme elle aurait dû l'être, si elle avait révolutionné l'esprit des joueurs de Pokémon à sa sortie, est-ce que ça se serait passé autrement ? La licence aurait-elle pris un autre chemin que celui-ci ?

La 5G n'est ni très mignonne, ni très douce, elle ne rappelle pas forcément l'enfance et les rires dans la cours de récré. Mais moi j'aime bien que l'on me fasse douter des ordres établis, et traverser des ponts gigantesques sans qu'on ne m’y attende constamment à l'autre bout, et regarder les immeubles noirs briller au loin dans la nuit.

On est bieng

Le problème principal avec Pokémon, c'est que c'est trop souvent associé aux souvenirs de jeunesse, à un simple concept qu'on agite comme une carotte au dessus de la tête des nouveaux responsables marketing digital et jeunes banquiers qui ont abandonnés leurs rêves d'enfants. C’est triste de réduire une licence aussi qualitative et imaginative à une période glorieuse acquise grâce au coup marketing du siècle. L’enfance c’est fini, Pokémon n’est plus une version unique qui nous rappelle le plaisir de tenir entre ses mains notre premier jeu vidéo, mais un monde complet, foisonnant et grandissant. Et malheureusement, l’adolescence symbolique de Pokémon opérée par cette version a bien moins plu que l’innocence de l’enfance.

Mais maintenant, ça suffit les conneries: Pokémon c'est un avant tout un jeu, avec des mécanismes super chouettes - qu'on peut faire évoluer c'est vrai, mais ce qu'on attend, c'est pas nécessairement ce genre de changement, c'est une transformation du fond. Y a qu'à regarder les ROMs qui fonctionnent pour le comprendre.

Et vous les joueurs, arrêtez d'être aussi passif à acheter n'importe quel jeu day one sans jamais vraiment crier au scandale quand c'est du foutage de gueule, tout en passant votre temps à râler avant même la sortie de chaque jeu à la moindre originalité (mais à pleurer quand ''c tjr la mm choz snif''). Vous voulez quoi à la fin?


Oué c vrai sa?

Moi aussi je suis une nostalgique à la con, je suis fan de Cynthia, de Sinnoh, et j'attends avec espoir un peu probable remake 4G, mais pour le moment tout ce que j'ai envie de hurler à Game Freak c'est : MAIS PUTAIN, REMAKE 5G! Manifestez-vous, partisans de Noir et Blanc!

Bon, pas un vrai ''remake'' bien sûr, mais s'il vous plaît Game Freak, refaites ce truc là, de nous parler comme si on avait pas tous forcément 12 ans. Cet esprit un peu plus subversif dans les prochaines générations, ça nous permettrait d'écrire quelque chose d'intéressant, d'en discuter un peu plus longuement. De développer de nouvelles idées, et de ne pas laisser tomber la licence après tant de déceptions.

Merci pour votre attention !

Par LollyCherry

Par Dakhoss
Edité par Flo Skyruner, DeadSpark
  • Charlie 01/03/2019 à 04:23
    J'ai commencé Pokémon avec la 5G et c'est elle qui m'a donné envie de jouer à Pokémon ! A l'époque j'avais 13/14 ans et je n'avais JAMAIS touché un jeu vidéo de ma vie et Pokémon était très loin de me plaire jusqu'à ce que je vois la pub avec Joys Jonathan qui m'a fait rêver. Et j'ai beaucoup plus aimer le scénario que les pokémons à l'époque (Les seuls qui me plaisaient à l'époque c'était Reshiram et Doudouvet) et c'est ça qui m'a fait dire : J'aime Pokémon. Je n'avais pas joué à Noir et Blanc 2 à leur sorti car je pensais que c'était le même jeu (comme Platine pour Diament et Perle auxquels j'ai joué après la 5G). Puis est arrivé la 6G. Je trouvais les graphisme beaux, tous les Pokémons aussi d'ailleurs, en plus ça représentait la France, j'avais hâte d'arpenter Kalos pour voir ma ville ! Bon malheureusement ma ville c'est avérer être Bastique, une ville dont tu fais le tour en 20min et qui est isoler de tout… LYON N'EST PAS ISOLE DE TOUT, QUE DIABLE ! Mais outre passer ça j'avais bien aimer l'histoire, les décors étaient beaux, les arènes sympatiques à faire et même si je trouvais que Tierno et son poto roux ne servaient pas à rien et n'étaient pas vraiment rigolo et que Savannah nous proposait une "romance" à deux francs six sous, je trouvais l'idée de la beauté absolu (donc de ne pas accepter son vieillissent comme pour le cas Lysandre) et de l'amour égoïste (représenter par A.Z) de bonne trames scénaristiques surtout que ces deux combats sont relier par la guerre qu'il y a eu entre Pokémon. Même la partie post game était très cool à faire ! Puis est arrivé Alola et mon coup de foudre pour Chelours mais c'est peut-être tout que je retiendrais de la 7G, ça et l'humour du prof Euphorbe. Dans Soleil et Lune j'avais trouvé vraiment intéressant de parler d'espace et de voyage à travers les dimensions (C'est très Doctor Who tout ça…) mais les méchants sont fait en papiers mâchés...Le seul crédible c'est celui qui seconde Elsa-Mina. Guzmo est hilarant dans le rôle du caïd et à un certain charisme mais il n'inspire aucune frayeur… Puis Ultra-Soleil et Ultra-Lune sont arrivés l'année suivante. Au début je ne voulais pas l'acheter mais je me suis dit que peut-être le jeu devais être comme Noir et Blanc 2 donc j'ai acheter ultra-lune pour pas avoir les même Pokémon. Mais franchement quelle déception ! Certes, les nouveaux méchants semblent moins perchés (du moins pour une…) mais rien ne change et les nouveauté censée amuser sont lassantes ! Si bien que je n'ai pas pousser le jeu plus loin que la 2ème îles…


    En attaquant la 6G je n'avais pas spécialement trouver qu'on nous prenait par la main trop longtemps. Après tout, c'était le premier jeu sur 3DS, il fallait se familiariser avec la console et il y avait un nouveau type. Par contre sur Alola, après une heure de jeu, j'étais encore considérer comme une "novice"... Mais si je semble cracher sur a 7G, faut pas croire je l'aime beaucoup pour les nouveaux pokémons quelle apporte !


    Cependant je nourris beaucoup d'espoir pour la 8G. Car déjà c'est sur une nouvelle console qui est décrite comme "plus puissante" et donc elle ne peut offrir que de meilleurs choses ! De plus, l'Angleterre (ou le Royaume-Uni en général) est riche de mythe (Robin des bois, le monstre du Loch Ness, le loup de Baskerville), d'univers (le steampunk, le pays des merveilles ou encore Doctor Who), de personnages emblématiques (tel Sherlock Holmes) et une situation politique complexe pour plonger le joueur dans un scénario aussi profond que celui de la 5G ? (5G auquel j'ai recommencer une partie le mois dernier) Seul l'avenir nous le dira, mais j'ai très bon espoir ! (Et si y a un Open world sur Kalos ou sur Unys ce serait le pied !)
  • Kira 01/03/2019 à 02:01
    REMAKE 5GGGGGG!

    Merci LollyCherry pour ce merveilleux texte sur cette génération qui vaut beaucoup mieux que plusieurs de nos jours. J'ai commencé avec Pokémon Noir et Pokémon Noir 2 et ce sont ceux-là qui m'ont vraiment marqués et qui ma fait découvrir tout cet univers. Dire que des gens crachent dessus..... Justes des gosses qui aiment se faire tenir par la main pour ensuite râler car cela leur donne plus de satisfaction de cracher un sur un travail que des développeurs originaux y ont mis tous leurs efforts et qui ne savent plus comment savourer et comprendre un jeu dans son entièreté.

    LONG LIVE 5G
  • Analheme 01/03/2019 à 00:49
    Merci beaucoup pour ce bel article, qui parle à de nombreux joueur dirait-on.

    Pour ma part je suis un peu un vieux de la vieille en matière de pokémon. J'ai vu l'arrivée des toutes premières versions, commencé avec la jaune et j'ai grandi avec, sans jamais louper un opus. A la sortie de la 5G j'avais 18 ans, et ça devait faire 6 ans que je jouais à pokémon en cachette parce que c'était pas tellement un truc à avouer.
    Et j'ai pris une putain de baffe. Du genre qui m'a donné envie de chialer de bonheur. Tout me paraissait incroyable, les environnements, les personnages, l'immersion, le gameplay, l'histoire. Unys était vivante, cohérente, chatoyante. Pour une fois on n'avait pas l'impression que le monde n'était qu'un joli décor dans lequel Kevin pouvait faire joujou avec son dracaufeu et son légendaire tout pété. Pour une fois le monde semblait avoir ses propres règles, son fonctionnement, ses questionnements. J'ai adoré les personnages, beaucoup moins niais, moins unidimensionnel qu'à l'accoutumée (même si j'avais adoré Hélio dans Platine). J'ai compatis pour Bianca, ressenti de l'amitié pour Cheren, j'ai aimé profondément N et détesté Gethis. L'histoire était simple, mais diablement intelligente et efficace.
    Les pokémons? L'absence des anciennes générations m'a plu, ça nous forçait à nous adapter, à prendre de nouvelles marques. Quant au design rien ne m'a choqué. Il y en des biens, des moins biens, j'ai trouvé mon bonheur et j'ai appris à les apprécier en les impliquant dans mon aventure. Il faut d'ailleurs noter que c'est la seule génération où j'ai volontairement inclus le légendaire dans mon équipe après l'avoir obtenu. Parce qu'il était justifié et mérité.
    Du coup j'étais complètement stupéfaite en voyant l'accueil des joueurs. Face au déluge de haine j'étais roulée en boule dans mon coin en mode "mais pourquoi... moi j'adore T_T"

    Donc voilà, je veux crier mon amour pour la 5G qui m'a fait vivre une aventure telle que je n'en avais pas connue depuis mes premiers pas sur la version jaune. Je peine à retrouver ces sensations sur les nouvelles versions. Elle aura toujours une place spéciale dans mon coeur, j'affirme avec fierté qu'il s'agit pour moi de la meilleure.
  • Sonilka 27/02/2019 à 11:20
    Bel article, qui remet bien les choses dans leur contexte en cherchant à expliquer les choix post 5G de GF et ce qui les a conduit à faire ces choix.

    Et une bonne partie de l'explication du pourquoi du comment GF a changé d'orientation et de cible est la. Combien de joueurs ont pesté contre la 5G à l'époque ? Contre les choix audacieux de GF de proposer une région composée de Pokémon inédits ou de s'inspirer pour la première fois d'une région autre que le Japon ? On a que ce que l'on mérite. Si aujourd'hui GF ne tente plus c'est en partie (il n'y a pas que ca, excusez totalement G serait trop facile) à cause des retours sur la 5G. Et ca se traduit aussi du coté des ventes puisque NB reste la gen la moins vendue (XY et SL c'est plus de 16M, NB autour des 15M). Idem avec ce qui reste le jeu le plus riche de la série (N2B2) qui tourne autour des mêmes chiffres de ventes que USUL. Le tout sur un parc 3DS nettement inférieur à celui de la DS.
    Ceci dit, GF a aussi vite baissé les bras et n'a pas cherché à tenter quelque chose de nouveau en tenant compte des "erreurs" faites avec la 5G. Non au lieu de ca, ils ont choisi la voie de la facilité et tenter de flatter de manière ridicule l'égo des vieux nostalgiques en noyant les gens suivantes sous les hommages à la 1G (Mega Evo, forme Alola, retour des starters 1G au début de la 6G, remake 1G etc.). Ca aurait parfaitement pu se comprendre si ca avait été fait de manière moins grossière et insistante. Maintenant peut on espérer une 8G audacieuse avec un GF dans le meme état d'esprit que pour la 5G ? Je ne sais pas. Let's Go est censé servir de catalyseur pour tout ce qui nous a déplu après la 5G. Fan-service, simplification à outrance des jeux, prise de risque minimale etc. Pour autant ca n'en fait pas une garantie, GF ayant trop pris l'habitude de décevoir les attentes (réalistes) de ces fans.
  • zhagsten 27/02/2019 à 11:15
    nique les remake
    à mort la 3DS
    je peux toujours jouer à NB2, toi aussi tu peux
    le contenu en ligne (capacités DW + baies) qui est shutdown est une raison pour pisser sur nintendo pour avoir déléguer ses services et pkm cie pour avoir fait un jeu qui a besoin du online
    pkm let's go est série principale parce que c'est un remake 1G, pas un donjon mystere, pkm ranger ou autre. y a 0 conclusion à tirer de cette déclaration
    HGSS still best endgame
    bisous les mauvais
  • Furious Rajang trauma 26/02/2019 à 21:37
    D'aussi loin que je me souvienne, la 5G a été mon premier jeu à moi (j'avais emprunté les autres cartouches, donc je me souviens de comment c'était "avant"). Personnellement, je pense avoir autant apprécié cet opus que les précédents (je n'ai pas joué à NB2).
    Je trouve la map assez linéaire, mais quand même bien fournie, le "100% nouveaux pokémon" était agréable par la nouveauté qu'il apportait (j'ai l'impression qu'un tiers au moins du dex de Sinnoh est fait de (pré-)évolutions de Pmons des générations d'avant), les légendaires n'étaient pas moins cartoon que Dialga imo et (je débutais encore un peu) j'y ai quand même trouvé du challenge (Inezia et son équipe full ChageÉclair, Ghetis et son Trioxhydre...), qui s'est bien volatilisé lors des générations suivantes (coucou le Uber gratuit après la troisième arène à Kalos, entre autres).
    Mais d'un autre côté, Poichigeon, quoi.







    (nan jdec, Zoroark et Lugulabre compensent largement).
  • ZeD3ty 26/02/2019 à 21:16
    Et voilà, maintenant j'ai envie de ressortir ma DS, de la replanquer sous l'oreiller, et de relancer N/B ou N2/B2 pour y jouer des nuits entières ...
    La 5G fut l'une des claques monumentales qui m'ont fait adorer Pokémon (la première étant les remake 2G, putain quels jeux), et très franchement tout ce qui était proposé dans ces jeux me semble parfait : on avait une ambiance géniale, des environnements variés, des musiques absolument uniques, et surtout, on avait un Pokédex entièrement original (dans N/B en tou cas, dans N2/B2 c'était moins vrai), avec des fonctionnalités bien fun (le Dream World ou le Heylink par exemple) et on avait un VRAI scénario, avec de VRAIS personnages intéressants et un post-Ligue génial (quand j'ai découvert Kyurem punaise, j'étais comme un ouf).
    Et après, il y eut X/Y.
    J'ai apprécié. Mais beaucoup moins que la 5G. Et jusqu'à présent aucun autre jeu Pokémon ne m'aura autant fait bander tel le fanboy que je suis que les jeux de la 5G.
    Alors très franchement, pour les prochains jeux, j'ai l'espoir que Game Freak prennent conscience des chefs-d'oeuvre qu'ils nous ont pondu en 2012, et que les joueurs arrêtent d'acheter passivement les jeux, parce que franchement si la série est autant "partie en couille" après la 5G, c'est tout simplement que la 5G s'est moins vendues.

    Si on se retrouve avec d'autres Let's Go, c'est parce qu'ils auront très bien marché.
    J'espère très sincèrement que les futurs opus de la série soient au moins aussi bons que la 5G (et avec en rab' un contenu digne des remake 2G/3G, sérieux)
  • LollyCherry 26/02/2019 à 15:18
    Merci à tous pour vos super chouettes retours son mon article, ça fait chaud au cœur ! C'est super d'avoir pu recueillir et lire autant de témoignages, et de pouvoir développer une discussion dans les commentaires sans que le débat ne devienne houleux ! À très vite ! :)
  • Tihsllub 26/02/2019 à 10:46
    Bullshit
  • Ohbeow 26/02/2019 à 09:37
    Merci !! Avoir 16 ans au lieu de 10 ! Avoir des plot twists ! Une intrigue qui questionne l'éthique ! Parce que franchement, apres NB, j'ai plus vraiment "kiffé" de jeu Pokémon...
  • Diablotismiley 26/02/2019 à 08:56
    Très bon article !
    J'ai commencé avec la 3g, où je n'ai su tirer potentiel à cause de mon jeune âge à l'époque. La 4g étaient de bons jeux mais la 5g représentait ma première hype pour des jeux pokemon. Avec l'animé et le peu d'infos que j'avais, jouer aux jeux et rencontrer les créatures était incroyable. Sans compter les graphismes que je trouve osés et surprenants, ces jeux m'ont fait kiffer. Le bestiaire comprend une bonne partie de mes pokemons préférés (aka Tryoxhydre, Pyrax, Ohmassacre...). Et ne parlons pas de NB2, juste, plaisant à jouer et à redécouvrir !
    J'aime ces jeux, cette génération, ces créatures, et je la défendrais corps et âmes face à ces fanatiques de pro gen 1-2 (parce que pour avoir joué à la gen 2, non c'était pas mieux avant)
  • Michel Jacquesson 26/02/2019 à 08:51
    Totalement d'accord, la 5g est ma génération préférée, elle possède une saveur particulière qu'aucun opus qui l'a suivie n'a pu restituer... C'est bien dommage - sans dire pour autant que les suivants sont mauvais, je me suis bien amusé sur XY et SM ^^ Simplement, il manque quelque chose quoi
  • UnPassionnéDePokémon 25/02/2019 à 19:39
    La 5éme* génération est connue de la part des vrais fans comme étant une génération riche et complète, une génération où Gamefreak ont pris des risques... des risques qui n'ont pas porté leurs fruits.

    Beaucoup de gens se sont malheureusement arrêtés à "olol 1 pokemon poubel, sa pare en kouye", et le pire c'est que j'en faisais partie.

    J'ai commencé Pokémon avec la 3G, à la sortie de la 5G, c'était ma période "pokemon sa par en kouye é c poure lébébé", j'étais influencé par mon entourage malheureusement.

    Mais j'ai décidé d'y jouer pendant la hype avant la sortie de la 6G, parce que oui les trailers me hypaient beaucoup.

    Et finalement je me suis pris une putain de claque, une ambiance unique, une grande et belle map, une DA et une bande son magnifique, des personnages intéressants et un jeu riche avec du bon contenu. (Et niveau contenu, on a encore été mieux servi dans N2B2)

    Puis à la sortie de XY... c'était la douche froide, se taper des jeux aussi vides et fades après cette merveilleuse 5G, ça fait mal.


    J'ai aimé la 7G, mais je n'aime pas cette direction prise par Game Freak, je déteste les versions complémentaires et je n'en peux plus de ce fanservice 1G, et pourtant RFVF avaient marqué mon enfance avec RSE aussi.

    D'ailleurs je trouve que Let's Go est honteux pour un jeu sorti sur une console aussi puissante en 2018, même RFVF avaient plus de contenu, quel remake fainéant, c'est inacceptable, quand on voit des jeux comme Xenoblade 2 ou Dragon Quest 11 à côté sur la même console, ça fait mal.

    Et le pire c'est qu'il s'est vendu à 10 millions d'exemplaires, pour 30 millions de Switch, c'est hallucinant.

    Ce jeu accumule les défauts que je reproche aux derniers Pokémon (enfantin, contenu faiblard, fanservice 1G, map toute petite, et j'en passe), et j'ai peur que ses ventes influencent négativement les prochains jeux Pokémon.
    Je ne peux même pas en vouloir à Game Freak pour ça, les fans achètent tout du moment qu'il y a Pokémon sur la boîte, aussi vide le jeu soit il, les développeurs n'ont pas besoin de se fatiguer pour que leurs jeux se vendent bien, ils se disent qu'ils gagnent du fric sans se casser le cul et les fans adorent quoi qu'il arrive du moment que la 1G est là, tout le monde est content.


    Enfin bref, pour l'instant je pense que Pokémon s'arrête à la 5G, je n'ai plus d'espoir pour la suite, les seuls jeux qui m'attachent à Pokémon sont les PDM, j'ai adoré Méga Donjon Mystère d'ailleurs.
  • UnPassionnéDePokémon 25/02/2019 à 19:24
    Un article très intéressant sur une génération encore plus intéressante.

    La tème
  • Vieux 25/02/2019 à 18:51
    Nous avons grandi mais pas Pokémon, qui a préféré s'adresser à nos petits frères plutôt que de vieillir avec nous. Pour cette génération de la fin 90 tout début 2000, c'est résolument un spin off mature qu'il nous faut, ou un jeu moins enfantin de la trempe des premières génération.
  • Hackarma 25/02/2019 à 18:05
    Si j'ai regardé mon grand frère jouer à Perle et Platine, c'est avec Blanc que je me suis intégré pleinement à l'univers Pokémon. Ce jeux m'a passionné de bout en bout et c'est sans hésité que je me suis jeté sur la suite en achetant Blanc 2 dont je conserve aussi un très bon souvenir.
    Dans cet élan, j'ai pris X mais il ne m'a pas autant plu. Rubis Oméga m'a captivé, mais Soleil m'a déçu, du coup j'ai des craintes pour le prochain Pokémon.
    Enfin bon, vive NB & NB2 !
  • Kazugaya 25/02/2019 à 14:45
    C'est décevant de voir la 1g autant apprécier alors qu'elle est objectivement mauvaise. Je suis content de voir un article de cette qualité concernant la 5g, qui mérite vraiment beaucoup plus d'attention. Bon, clairement niveau scénario, musiques, artstyle (des Pokémon) et décor, je préfère la 4g, mais la 5g est vraiment juste derrière malgré le fait que je sois pas vraiment un amateur de gratte-ciels, et de Pokémon sans finesse comme Tranchodon,... Ça reste quand même une génération que j'adore, et que je met très clairement dans mon top 3 avec la 4g et 7g.
    À bas la 1g et les nostalfag qui sont incapables de voir les défauts de cette vieille chose, y compris ceux de la 2g, qui est clairement la génération la plus facile (niveau 49 le max à la ligue quoi)
  • Nightwing 25/02/2019 à 13:44
    Pour rebondir sur le début de l'article, c'est vrai que pour moi aussi qui ai la trentaine, les dernièrs jeux ont été beaucoup trop gamins et Let's Go a à ete la goute d'eau de trop. Je ne l'ai même pas fini tellement ça m'a lassé. Je l'ai prêté à un ami qui a 4 ans de moins que moi et à qui adore aussi Pokemon et pareil il a lâché le jeu au bout d'une heure.. Du coup pour la première fois depuis le début de la saga, j'ai perdu tout mon estime pour ce jeu et maintenant je le vois vraiment uniquement comme un jeu pour les petits enfants de 5-10 ans. Quel gâchis.
  • Lombax 25/02/2019 à 13:32
    On en parle aussi que N&B tournait sur une simple putain de DS ?? Ces jeux sont merveilleux sur tellement de points
  • bakavelique 25/02/2019 à 12:32
    Et l'acharnement ne s’arrêtera pas mdr :)
  • Dradel 25/02/2019 à 12:14
    Perso j'adore la 5g et je n'avais pas réalisé qu'elle était détestée
  • Poké-Smasher lambda 25/02/2019 à 11:34
    La 5g est ma préférée ... J'ai hâte d'y rejouer ...
  • PAYASSON 25/02/2019 à 10:19
    Purée maintenant j’ai envie de rejouer à Noir et Blanc !
  • c0mpu73rguy 25/02/2019 à 07:07
    Ça fait juste chier qu’avant d’avoir enfin un remake 5g, on va forcément devoir passer par un remake 4g. J’ai rien contre Sinnoh mais cette région manquait un peu de charisme, elle était juste bien.
  • Chinpachi 25/02/2019 à 06:06
    Merci d'avoir éclairé ma lanterne sur les raisons pour lesquelles noir et blanc étaient si mal-aimée .
    Je ne m'était jamais réellement embêter à chercher, me roulant en boule dans mon coin lorsque l'on disait que c'était la pire génération.
  • Mammouth 25/02/2019 à 01:49
    J'ai tellement aimé les 4 et 5G que je ne peux que suivre cet article avec un filet de bave au coin de la bouche. Qu'a la 5G pour elle ? Une histoire moins manichéenne, des méchants moins... comment dire... Des méchants qui ont de réelles idées derrière la tête (coucou Max et Arthur, oui c'est vous que je regarde de travers). Une carte très sympathique à explorer à mon sens, colorée. Un sentiment de roleplay plus poussé, également. Et les musiques, bon sang, les musiques !

    Certes on peut lui reprocher ses graphismes, mais bon. Je préfère largement un jeu moins beau mais riche comme NB/NB2, qu'un jeu lisse, tout joli, tout doux comme Let's Go mais sans... Sans saveur, dans une région qu'on a déjà explorée mille fois (oui, moi aussi j'ai acheté le jeu alors que je n'étais pas du tout hypée. Qui a dit pigeon ? Je t'ai entendu.)

    Détailler plus serait juste de la paraphrase de l'article, donc je m'arrête là, mais le cœur y est. En attendant, j'attends un remake 4G parce que voilà, 4 evah in mah hert, avec autant de patience que Red contemplant les flocons au sommet du Mont Argenté !
  • Aernei 24/02/2019 à 23:38
    Personellement mon analyse personelle de joueur "ancien" depuis la 1G: - j'ai kiffé le scénar de la 5G et la suite NB2, j'ai bien aimé les jeux. Mais faut avouer que les pokémons sont loins d'être mes preferés, même ceux mentionnés en photos (farfaduvet je le trouve mignon mais sans plus). Et mlaheureusement la beauté/attirance des pokémons, semblant suggestive aux premiers abords, je me rends compte dans ton article que je n'ai pas été le seul à être rebutté par ça (je crois que dans NB2 j'ai même abandonné clamiral pour faire importer un héricendre de soulsilver comme quoi)
  • APYTZ 24/02/2019 à 23:27
    Moi non plus je ne commente jamais ici mais pour le coup l’article s’est distingué de très loin des autres (et en bien) du coup je m’y mets car ça le mérite
    Comme d’autre personnes qui ont pu commenter avant moi, j’ai commencé avec la 4g et si ce n’est la nostalgie qui me fait préférer cette génération, là 5g est objectivement la meilleure. C’est la seule fois où j’ai eu l’impression d’avoir un jeu nouveau entre les mains, les autres qu’une avanture comme les précédente à quelques différences près. Le fait de ne jouer qu’avec le nouveau Pokédex jusqu’à la ligue a sûrement énormément contribué à cela, mais c’est surtout le scénario qui m’a énormement plu (alors que dire des suites :coeur:)
    Bref je partage beaucoup des points de vus énoncé ici et j’espère que Nintendo/Pokémon/GF se rendront compte que le succès mitigé de la 5g est relatifs à bien des facteurs et qu’une génération comme celle là mérite d’exister
  • Nijusk 24/02/2019 à 21:29
    Wow, c'est rare que je commente mais la c'est sans doute un des meilleurs article du site o_O Un article très bien construit qui donne une autre vision d'une génération très critiqué. J'ai personnellement fait tout les jeux sans jamais décrocher à cause de "oué pokemon C pa stylai" et pourtant j'ai toujours trouvé que la 5G n'était pas terrible, puis récemment avec la sortie de soleil et lune et surtout USUL j'ai remis tout ça en question et je me suis rendus compte que cette génération n'est pas la pire. La nostalgie me fera toujours dire que la 4G était la meilleur génération, j'ai aussi beaucoup aimé la 6G, mais aujourd'hui avec let's go et USUL je me rends compte que j'ai aussi beaucoup aimé la 5G. Selon moi game freak se prépare à nous sortir un jeu plus mature avec la 8G, y'a qu'à voir le film détective pikachu qui nous montre qu'on peut faire des choses sérieuses avec l'univers pokemon, et let's go est juste la pour faire un jeu de compensation pour les plus jeunes. La série principal se diviserait donc en deux avec une version "let's go" pour les plus jeunes et une version classique pour les joueurs plus âgé.
  • Suneater 24/02/2019 à 20:22
    J’ai d’ailleurs passé de nombreuses choses dans mon ressentit, comme le cas de N ou N2B2, mais j’ai déjà fait bc de texte qui je pense (ou j’espère) vous donnerait envie de vous plonger dans ces jeux
  • Suneater 24/02/2019 à 20:19
    Voilà ce qu’est l’esprit de Pokémon NB
    (Le manga est une tueries niveau scénario, Ave ça un cliffhanger de ouf à la fin, la réponse dans le manga N2B2 QUI N EST TJ PAS FINI, TOUS ÇA A CAUSE DE XY QUI POSSÈDE JUSTE UNE HISTOIRE AVEC UN EMO DÉPRESSIF (c juste du sel, les xymangafags me butez pas svp). Dans un climat où l’excuse c “on reporte on a des bc versions à adapter en manga, on se demande pk ils ne prennent pas un autre Mangaka pour finir le scénario ne bonne fois et pour toute ptn, on veut la suite.
  • Suneater 24/02/2019 à 20:15
    Cette maturation et acceptation de soi, cette idéal/réalité juste auquel tu crois plus que tout pour faire face à N, qui a pu être considéré juste sa détermination et conviction auprès du dragon opposé pour en faire son partenaire, est ce moment précis ou que ton galet se reveille.
  • Suneater 24/02/2019 à 20:12
    Le plus cool avec ce combat final, c’est que le légendaire est pas filé du genre [azi mec ce truc il est pas commode tu peux le pecho pour le calmer stp frer] avant le 8eme badge n’a pas trop d’en saveur, avec quand on traverse la route victoire et la ligue Pokémon, ya moins cette sensation de tension au sommet, car avec le légendaire on fait un peu le malin, on enlève Raicaillou lvl.6 avec 3 slots CS et une pour abîme, fait pas genre que tu connais pas on la tous fait.
    Dans NB (et même dans N2B2), le galet associé à tes convictions te laisse pépère mûrir seul face aux épreuves, battre des dresseurs plus forts les uns que les autres sur la route victoire et faire tomber le conseil des 4 (que tu bouffe EZ avec un lugularbre, un Judobras (jesuisplussurdsl) et un Mygavolt lvl.50-55 si tu gère bien ton jeu) avec ton équipe digne de celle d’Expendable, avec ton starter tel un Stallone, une équipe que avec qui tu as traversé ces épreuves et créer un réel lien affectif et de confiance (au lieu de balancer Dialga lvl. 48 et d’utiliser la puissance divine du temps contre un torterra qui prenait racine).
    Ces épreuves passées et ton idéal/réel , et au cours
    d’un dialogue des plus intéressant avec N, ou tu te questionne, face au fait que ta détermination et à tes convictions, ton galet ne veut pas se réveiller et répondre à ton appel, tu te demande si tu a fait les bon choix, mais tu en tire finalement la résolution, que comment mériterais tu son apparition en tant qu’allié, si tu ne compte que sur lui pour vaincre ton opposé, alors que la détermination et les liens que tu as construit avec ton équipe, si elle est juste et forte, serait forte pour triompher de ton adversaire.
  • c0mpu73rguy 24/02/2019 à 20:09
    Merci d'avoir défendu cette génération injustement critiquée.
  • Flow 24/02/2019 à 19:53
    Je viens de me rendre compte que j’ai pas donné mon avis sur la 5G mais c’était une très bonne génération après ça manquait d’un remake. Mais les scénarios étaient vraiment bien ! D’alleurs au Japon Noir et Blanc a connu un très bon démarrage, avec un record je crois.
  • Suneater 24/02/2019 à 19:52
    Moi pour tous dire j’ai commencé Pokémon avec la 4G, Sinnohinmyheart, j’ai fait HG/SS (et non ce n’est pas une réf nazie), et ensuite je suis tombé sur la 5G. Pour moi, parcourir avec Unys avec un tout nouveau pokedex, 150 Pokémon’s uniques, partir à l’aventure avec mon Vipelierre, était qqc de fantastique, car se faire prendre à faire du braconnage de Nanmeouïe (RIPtoyou) pour de l’EXP, se faire surprendre par N et entendre sa morale, c’etait super. Pour moi, le coup du combat final contre N avec ton idéal/réel (Zecrom le sang de la vie, nous 2 weeb un jour, weeb tj), affronter un adverse pour nos convictions divergentes ct top
  • Blitz 24/02/2019 à 19:31
    Surpris de voir à quel point la 5G est peu aimée, c’est pour moi ma préférée et de loin! Totalement d’accord avec les arguments avancés, peut-être un peu plus sombre que les autres mais justement, c’est une vraie histoire prenante avec une suite vraiment accrocheuse et cohérente! Très bon article les gars ;)
  • Fitjet 24/02/2019 à 17:09
    Je ne commente que très rarement, mais je dois dire être d'accord avec toi. J'ai le même passif de jeu que toi a savoir la pose a la 3G et la reprise en gloire sur la 4 G des souvenirs j'en ai pleins je joue toujours autant a pokémon mais effectivement la 5g j'étais dubitatif mais B/W2 étaient très bon j'ai d'ailleurs envie de les refaire maintenant. Merci
  • Kaimagnus 24/02/2019 à 17:02
    Perso j'ai commencé Pokémon avec les remakes de la 4g, heartgold plus précisément, et pourtant encore aujourd'hui, Pokemon noire 2 reste mon jeu Pokemon préféré. Super article en tous cas. Ah et aussi, pokemon direct le 26, vous l'aurez entendu ici en dernier.
  • Flow 24/02/2019 à 16:02
    USUL sans le multi exp, je vous assure que c’est les jeux les plus durs que j’ai fait ! Et j’ai fait tout les jeux ! Pour moi la 4G était la meilleure mais je prends encore du plaisir à y jouer aujourd’hui.
  • Koo' 24/02/2019 à 15:25
    Cet article résume parfaitement la situation de la série d'après moi. Clairement la 5G était l'une des plus aboutie et ne méritait pas tant de haine. Et ayant commencé avec Emeraude, je me suis bien reconnu à propos du "trou noir" de la 5G : j'avais aimé la version blanche à l'époque mais en ce qui concerne NB2, je me disais que pokémon c'était plus de mon âge (c'est dommage de penser ainsi, mais ça je l'ai compris qu'après). Bref, l'article est très intéressant, c'est cool de revenir un peu sur les éléments sous-estimés de la série. (Et d'en profiter pour faire des paralèlles avec l'état actuel de la série)
  • KiraHoundoom 24/02/2019 à 15:24
    Très étrange, on a, à peu de choses près, le même parcours. J'ai joué jusqu'à la troisième génération, j'ai arrêté et repris à 16 ans avec la 4ème génération :o
    Et merci pour cet article. Parce que, effectivement, la 5ème génération est très certainement la meilleure génération (en tous cas de mon point de vue) et bien que j'aime beaucoup les générations suivantes, j'ai souvent ce sentiment qu'il manque quelque chose dans celles-ci (moins dans la 6ème si on prend en compte ROSA que dans la 7ème où là, on s'est vraiment foutu de nous avec USUL)
  • Isis342 24/02/2019 à 15:16
    Ah la 5G... Peu importe ce que les gens en diront, elle restera toujours ma génération préférée ! Parce que bon, ça reste le seul jeu Pokémon que j'ai pu recommencer de nombreuses fois sans jamais m'ennuyer. Mais après je ne suis absolument pas objective, puisque c'est le premier jeu Pokémon auquel j'ai vraiment joué et que j'ai fini...
  • Mooi 24/02/2019 à 14:26
    J'ai commencé tardivement avec la 4G, et quand la 5 est sortie j'avoue ne l'avoir trouvée ni bonne ni mauvaise parce que je préférais à l'époque regarder en arrière et rattraper les anciens jeux. Mais finalement en grandissant, je me suis rendu compte à quel point cette gen était complète, et quand j'hésite à recommencer un jeu c'est toujours entre la 4 et la 5 que se porte mon choix (nostalgie ou jeu construit quoi)
  • Phytolius 24/02/2019 à 14:22
    Je suis totalement d'accord avec toi. Sachant que j'ai commencé pokémon avec N/B, je suis peut-être moins objectif à cause de la nostalgie mais pour moi, la 5G a été la gen la plus réussie, la plus complète, la plus mâture et la plus intéressante de toutes celles sorties à ce jour. (je risque de me faire taper en disant ça mais je ne fais que dire ce que je pense). J'avoue avoir toujours eu beaucoup de mal à saisir pourquoi cette génération semble aussi mal vue mais cet article me semble clairement expliquer pourquoi donc merci.
  • Flo Skyruner 24/02/2019 à 14:07
    Et rappelons que Noir et Blanc ont obtenu la note de 40/40 dans le magazine Famitsu, ce qui n'est pas donné à tout le monde, et les faisant figurer aux côtés de jeu tel Zelda Ocarina of Time, et Metal Gear Solid V pour être plus récent.