Pokémon Let's GO Pikachu Let's GO Evoli

Pokémon Let's Go Pikachu et Évoli

Les premiers sur Switch

Souvenez-vous, par cette charmante nuit de printemps 2018… À peu près vers 2 heures du matin survint un simple tweet annonçant une conférence importante pour Pokémon. 15 minutes après, les rares personnes encore debout (y compris notre staff news, heureusement) ont eu la joie de découvrir l’annonce surprise du nouveau jeu de Game Freak : Pokémon Let’s GoPikachu et Pokémon Let’s GoÉvoli.


May God have mercy on our Souls - Pokémon Fanbase, Spring 2018

Remake de Pokémon version Jaune, ces jeux se déroulent donc dans la région de Kanto, au bonheur des nostalgiques / puristes / genwunners, et au grand dam des fans de nouveautés et de Sinnoh. Vous commencerez donc votre aventure non pas par le choix d’un starter, mais bel et bien par Pikachu, la mascotte (légèrement over-présente) ou Évoli, charmante boule de poils assez inutile puisqu’ incapable d’évoluer s’il s’agit de votre starter. On prend les bons et surtout les mauvais côtés de pokémon Jaune, hein.

Il nous faudra attendre le 16 novembre 2018 et la sortie mondiale des jeux afin de savoir si tous les changements apportés, comme par exemple l’impossibilité de combattre les Pokémon sauvages ou la disparition des talents, feront du jeu une expérience parfaite à partager avec le petit frère, seule véritable cible du jeu, ou si leur volonté de récupérer les fans de pokémon Go ne va pas enterrer la fausse bonne idée marketing qu’est ce jeu.

Car oui, si certains ont déjà hâte de filer une manette à un cousin pour pouvoir fouler les plaines vertes de Kanto à deux joueurs en local sur la même Switch, d’autres regrettent l’absence de toute dimension stratégique. Exit les objets à tenir, exit les EV et IV, exit Landorus parce que les 151 premiers seront dispos, bref la facilité. Ce qui n’est pas forcément une mauvaise chose, car d’un autre côté ça nous permettra de profiter à mort d’une région que l’on aura déjà traversée 4 fois (sans compter la console virtuelle), de profiter du retour des Pokémon qui vous suivent et du fait que l’on puisse en chevaucher certains, de pouvoir se battre à deux contre le même dresseur, bref l’accent n’est pas ici sur les combats mais bel et bien sur le voyage.


Press Z to makes your wishes come true!

Que le jeu soit l’échec prévisible ou bien au contraire une excellente surprise, toute l’équipe de Pokémon Trash est prête à bosser d’arrache-pied pour vous proposer un contenu de qualité, à la fois divertissant et enrichissant. Vu le niveau du jeu, il est très peu probable que vous vous retrouviez bloqué, mais vouloir check le niveau des dresseurs d’une arène ou voir où est planquée cette foutue CT 13 vous sera possible dans le sommaire se trouvant à gauche de cette page.

Par Guitoh
Edité par Neoxys, Melodia, Dakhoss
  • Bonjour 04/12/2018 à 21:19
    Super article