Pokemon Gemme

Vous souvenez-vous de vos rêves de Pokéfans de la première heure ? Oui, oui, ceux que vous avez piétinés par l’inexorable marche du temps et le « principe de réalité ». Laissez-moi vous rappeler ce qu’il y a quelque temps encore vous bercez avant de vous endormir : un jeu Pokémon dans un univers immense, connecté et corrigeant la plupart des défauts des cartouches officielles. Les contraintes du marketing étant, vous vous étiez fait à l’idée que rien ne changerait dans 10 ans. C’était sans compter sur des fans de la série pour dépoussiérer ce mythe du jeu Pokémon Ultime.


Image

Ainsi naquit Pokémon Gemme.


Image


En développement amateur depuis bientôt 4 ans par le canadien « Tonton Angi », vous allez pouvoir traverser la bagatelle de 40h de jeu, 250 routes et 75 villes entièrement revisités. Je ne sais pas si le jeu se place dans une chronologie particulière, mais l’aventure retrace ce long périple à travers Kantô, Johto, ile orange, Hoenn et Sinnoh en les agrémentant de nouveaux événements et nouvelles rencontres (souvent calqué sur l’animé). Bref, entre fidélité émouvante et surprise agréable, c’est tout un univers que vous allez redécouvrir.


Image


Le principal intérêt du jeu, c’est surtout sa difficulté et son réalisme revu à la hausse :


- Des champions d’arènes qui font figure de vrai boss à la Final Fantasy (mais facultatifs !).

- De grosses punitions en cas d’échec : pertes d’expériences et soin au centre Pokémon payant.

- Dresseurs et Pokémon sauvage à la puissance non progressive : vous pouvez rencontrer Suicune sauvage ou Sacha très rapidement dans le jeu mais je vous déconseillerais fortement d’aller les taquiner (vous comprendrez vite pourquoi).

- Un nuzlocke challenge à débloquer.


Image


Image


Niveau possibilité d’interaction en ligne, vous avez pour l’instant des échanges et un mode coopératif, mais selon les confidences du créateur, des combats en ligne devraient bientôt faire leur entrée.


Chez Pokémon Trash on soutient à 100% le projet. On voulait vous en parler depuis déjà 6 mois mais l’actualité était chargée et entre temps la communauté a fait un gros bond quantitatif. Pour les anciens, cela vous rappellera « Zelda Solarus » avec une interface à la RPG Maker (via Pokémon Script Project). Au cours de notre histoire, nous avons vu passé et parfois soutenu un grand nombre de projets amateur (comme celui d’anciens d’Ankama avec Pokémon Khoto) que l’histoire a malheureusement fini par faucher : plainte de Nintendo, couts de serveurs démesurés, manque de temps des créateurs, hacks, etc. J’ai cependant foi en ce Pokémon Gemme pour durer et nous amuser tout l’été.


Bonne chance les gars ;)


Télécharger la version 3.5 du jeu (démo)

Par Neoxys

Vos commentaires : let the troll begin !

  • Share
  • Tweet