Pokémon Soleil et Lune - le récap'anime #002

Et si on développait un semblant de relation entre les personnages ?

Lecteurs, lectrices, je vous souhaite une bonne et heureuse année 2017 sur Pokémon Trash ! Bienvenue dans la seconde édition de “Pokémon Soleil et Lune - le récap’ anime”, qui arrive avec un peu de retard, mes plus plates excuses. Sans plus tarder, penchons-nous sur les épisodes 5 à 8. Hajimaru !

Un ballon gros comme ça !

Comme annoncé lors du dernier article, l’épisode 5 est centré sur Néphie et son Otaquin, et plus particulièrement sur leur rêve : gonfler une immense bulle (et non pas une montgolfière comme je l’avais dit dans l’article précédent, mea culpa) pour pouvoir explorer les fonds marins d’Alola. Otaquin s’entraîne donc dur pour réaliser ce rêve, avec plus ou moins de succès selon les jours…


Paye ta douche quand la bulle explose…

Néphie devient professeure le temps d’une virée en mer à dos de Lokhlass pour une leçon spéciale sur la pêche. Elle semble timide au début mais réussit plutôt bien à guider ses camarades. L’occasion pour le public d’en apprendre plus sur le personnage et sa rencontre avec son compagnon Otaquin. Néphie est décrite comme une amoureuse et une défenseuse de la mer. C’est son élément naturel et l’endroit où elle se sent le mieux. Il n’est donc pas étonnant de la voir voler (ou plutôt nager) à la rescousse du pauvre petit Otaquin qui se faisait emmerder par ces branleurs de la team Skull.


Oush oush, plus on est de fous, plus on rit !

Dans un élan digne de la WWF, Néphie sauve le pauvre Otaquin à l’aide de sa monture et se lie d’amitié avec lui après l’avoir fait soigner dans un Centre Pokémon. C’est ti pas mignon tout plein ? Deux êtres de la mer qui forment un duo véritablement charmant et doux auquel les plus gentils d’entre-vous s’identifieront sans problème. Fait amusant : on apprend que Néphie a deux petites soeurs jumelles, sobrement nommée Hou et Sui en japonais. Ces deux dernières semblent d’ailleurs prendre un malin plaisir à torturer le pauvre Pikachu…

La technique du Kage Bunshin no Jutsu fonctionne visiblement bien par ici !

La leçon est néanmoins vite perturbée par la Team Rocket qui souhaite obtenir les Poké-Montures aquatiques pour voler plus de Pokémon. Armés de leur caractéristique montgolfière Miaouss, ils capturent les montures du groupe qui prenait une pause sur une petite île entre deux parties de pêche. Sacha, toujours aussi intelligent, décide de couper le filet qui retient les Pokémon, les faisant tomber… Au dessus des rochers. On applaudit bien fort Sacha qui, une fois de plus, ruine absolument tout. Fort heureusement, Néphie et son Otaquin se donnent à fond et parviennent à sauver les Pokémon en créant une bulle 10 fois plus grande qu’à l’entraînement, permettant ainsi aux Pokémon d’éviter de s’empaler sur les rochers.


On a encore eu de la chance…

Bref, tout est bien qui finit bien pour nos apprentis pêcheurs. C’est bien entendu Néphie qui a le mieux réussi l’exercice, même si Lilie a lutté contre un honorable Milobellus. Sacha, lui, n’a pêché d’un simple Magicarpe, et encore, parce qu’il s’est accroché à la queue de Pikachu. Le groupe a tout de même passé un bon moment et rentre la tête pleine de bons souvenirs…

Metal Gear Solid VI - Togedemaru’s Special Mission

Vous vous en souvenez : Sacha vit dorénavant chez le professeur Euphorbe avec Pikachu. Contacté à cause d’un problème au laboratoire, le chercheur le plus sexy de l’île s’absente pour la journée. L’occasion pour notre jeune héros d’aider un peu à la maison… et d’enchaîner les catastrophes. Ouais, décidément, il est vraiment pas futé. Entre renverser les affaires du professeur Pokémon ou vider tout le détergent dans la machine, c’est un petit peu l’apocalypse dans la maison.

J’ai décidé d’agrémenter mes articles des plus belles tronches que tirent les personnages !

En plus de ça, les deux compagnons vident le frigo pour préparer un plat raté. Décidément, c’est pas leur journée. Ils décident donc de partir faire quelques courses au centre commercial histoire de ne pas mourir de faim le soir. Ils rencontrent Chrys et son Togedemaru qui partaient acheter de la glace (ce dont le jeune garçon semble vouloir se cacher au début, mais passons). On retrouve également d’autres têtes connues non loin de là…

Les employés de fast-food faisaient la même tête pendant les fêtes...

Jessie, James, Miaouss et Qulbutoké, casquettes plantées sur le crâne, travaillent dans une petite boutique de malasadas, une spécialité d’origine portugaise extrêmement populaire à Hawaii (et par conséquent à Alola). Vous vous doutez bien que ce n’est pas par plaisir d’aider la société qu’ils se crèvent à vendre des beignets : ils souhaitent infiltrer le centre commercial pour y dérober des Pokémon. Quoi “encore” ? C’est leur marque de fabrique, après tout. Seulement, au terme d’un petit accident, ils se retrouvent à activer le système de sécurité du bâtiment, ce qui a pour effet d’enfermer tout le monde à l’intérieur, Sacha et Chrys inclus. Les deux garçons se retrouvent séparés de leurs Pokémon et doivent donc trouver un moyen de sortir…

//BIP BIP BIP// 

Colonel ?! C’est vous ? Hm ? Oui, je vois… Entendu, nous allons les contacter via le CODEC. Leur fréquence est inscrite au dos de la page web, si jamais vous voulez les appeler directement. Oui… 

Oh, désolé, un appel urgent. Je disais donc… Ah, oui : Pikachu, Togedemaru et Motisma vont devoir s’infiltrer à travers le centre commercial pour aller redémarrer le système de sécurité et ainsi libérer tout le monde. La mission commence donc alors que Sacha et Chrys font de même de leur côté.

Toujours aussi enthousiaste, le Motisma !

Les deux équipes trouvent un accès direct au panneau de sécurité via le toit du bâtiment mais tombent nez à nez avec la Team Rocket qui cherchait elle aussi à s’échapper. Résultat : c’est la baston. Mimiqui voit rouge et attaque Pikachu, qui se retrouve éjecté et manque de tomber de l’immeuble. Pris au dépourvu, l’équipe de Sacha et Chrys imagine alors une technique basée sur la capacité spéciale de Togedemaru : Paratonnerre. Elle permet de diriger les attaques électriques contre le Pokémon qui possède cette capacité. Incapable de viser la Team Rocket, Pikachu lance son attaque Tonnerre, qui est redirigée vers Togedemaru, qui peut alors utiliser Électrikipik, son attaque signature. Les méchants sont mis K.O et s’envolent vers d’autres--

Bitch you tought! 

Vous vous souvenez du Chelours que la Team Rocket rencontre au début de l’anime ? Celui-ci semble s’être pris d’affection pour le petit groupe et s’occupe de leur retraite anticipée à chaque apparition, toujours avec grâce et délicatesse. C’est beau l’amour…

Je suis la nuit...

On l’avait aperçu quelques épisodes plus tôt, vagabondant dans les marchés d’Alola à la recherche de nourriture à voler… Le revoilà, toujours aussi ténébreux et torturé. Accueillez comme il se doit...

Oui, le matou au fond à gauche, là.

Bon, d’accord, c’est peut être pas le screenshot le plus joli que j’ai pu prendre pour illustrer le bestiau, mais regarde cette dynamique, cette pose, cette magnifique boule de feu ! Bref, l’épisode 7 se concentre sur le Flamiaou voleur de baies. Il n’intègre pas encore l’équipe de Sacha, mais on peut supposer qu’ils se rencontreront plusieurs fois dans la série avant de devenir de véritables amis. Cet épisode est également l’occasion pour la Team Rocket de prendre un jour de repos et de laisser sa place de méchant de l’épisode à un Persian d’Alola (celui qui est visé par la boule de feu au dessus, oui).


Tag yourself I’m James qui a l’air de prendre son pied.

Cette saloperie hautaine (il faut le dire) de Persian a décidé de s’en prendre au pauvre Flamiaou, qui, on l’apprend tout juste, vole pour aller nourrir un vieux Mastouffe qu’il considère comme un de ses parents. Entre Flamiaou et Brindibou, c’est la fête aux familles recomposées dans cette saison. Mais qui sommes-nous pour juger ? Après tout, l’amour n’est-elle pas la seule valeur qui régisse une famille ? Je m’égare…

Le Flamiaou sort blessé de son affrontement avec Persian, et c’est Sacha qui, malgré les protestations du concerné, l'amènera se faire soigner et le gardera pour la nuit afin d’éviter une nouvelle confrontation. Mais la bestiole est têtue et s’en va rejoindre Mastouffe. Suivi par Sacha, Flamiaou fait de nouveau face à Persian. Alors que tout semble perdu, il parvient à créer une belle boule de feu pour cramer le museau du gros matou sous les encouragements de Mastouffe. Un combat accompli seul sous les yeux confiants de son parent… Je sais pas vous, mais j’ai la larme à l’oeil.


Tout est bien qui finit bien pour la petite famille, Flamiaou et Sacha se séparent même si on se doute qu’il se croisera de nouveau. Affaire à suivre !

 Princesse Lilie et l'oeuf Pokémon

Joli nom de conte pour enfants, non ? L’épisode 8 est cette fois-ci centré sur le personnage de Lilie et sur une nouvelle problématique pour notre groupe de joyeux lurons : le don d’un oeuf Pokémon par le professeur Chen (celui d’Alola, en l'occurrence).

N’oubliez pas les enfants : si le Pokémon à l’intérieur n’a pas 6 IV parfaits, c’est direction la poubelle !

Comme on peut déjà le voir depuis quelques épisodes, Lilie a peur de toucher les Pokémon. Les raisons de cette peur sont encore inconnues, d’autant plus qu’on apprend qu’elle pouvait parfaitement les toucher lorsqu’elle était plus petite, en compagnie de sa mère et de son frère, dont la tête vous rappellerons très certainement quelque chose…

Une joyeuse petite famille !

Afin de surmonter sa peur, Lilie décide de prendre soin de cet oeuf. Accompagnée de Sacha, elle l’emmène dans son manoir afin de-- UN MANOIR ?! Comment ça un manoir ?! Car oui, mademoiselle-- ou plutôt Lady Lilie possède un manoir, où elle vit d’habitude avec sa mère qui est absente à ce moment (on se demande bien ce qu’elle fait). Les deux élèves sont accueillis par James, le majordome du manoir (alors, afin d’éviter toute confusion, ce James là s’appelle James en VO, là où James de la Team Rocket s’appelle Kojirou. Mais comme notre méchant préféré n'apparaît pas dans cet épisode, vous saurez de qui je parle). Ce dernier semble d’ailleurs être un plutôt bon dresseur Pokémon puisqu’il défie Sacha sur l’arène du terrain.

Ça tech' sur le gros pied, je note !

Le combat fait rage entre Plumeline (style Pom-Pom, à savoir de type Électrique et Vol) et Brindibou, qui semble mis à mal au début mais parvient finalement à asséner quelques coups à son adversaire. Néanmoins, le petit hibou se retrouve affaibli par une attaque Doux-Parfum et finit par se faire battre par Plumeline. Mais pour un premier combat Pokémon, c’était franchement pas mal, bravo Brindibou ! Seulement, alors que les deux dresseurs s’affrontaient, un Tritox parvient à pénétrer dans le manoir et menace Lilie pour s’emparer de son oeuf Pokémon. James, Sacha et Barbara (qui les avait rejoint en cours de route) accourent et mettent une raclée bien méritée au Pokémon, tandis que Lilie protège l'oeuf… De ses propres bras. Eh oui ! Dans un élan de courage, elle réussit à l'enlacer pour le protéger de tous les dangers. Comme quoi, quand on surpasse ses peurs, on peut tout réussir. À bon entendeur !

La seiyū du jour : Ikue Ōtani

Ikue Ōtani (育江 大谷) est née le 18 août 1965 à Tokyo, au Japon. Sa carrière est bien plus remplie que celle de Rica Matsumoto (la doubleuse de Sacha dont j’ai parlé dans le dernier article) : Chopper (One Piece), Mitsuhiko Tsuburaya (Detective Conan), Cheadle Yorkshire (HunterXHunter), Konohamaru Sarutobi (Naruto) et j’en passe. Un nombre de personnages assez conséquent, mais ce n’est très certainement pas son rôle de Pikachu qui lui prend le plus de temps… On soupçonne en effet que les bruitages de Pikachu soient enregistrés une seule fois et réutilisés à souhait pour les diverses productions où on entend son doux et caractéristique cri. Que voulez-vous, ce sont les conditions de production… Pas grand chose de plus à dire sur elle, si ce n’est qu’elle chante l’opening de Soleil & Lune en duo avec Rica-nee et qu’elle interprète aussi l’ending “Pose” de la saison XY&Z.

Dans le prochain épisode...

Eh bien on ne sait pas. Pas de teasing à la fin de l’épisode 8 puisque la semaine suivante était la traditionnelle pause de l’industrie de l’animation japonaise. Je tiens à m’excuser du long retard de parution de cette chronique. Je vais adapter mes méthodes de travail pour éviter que cela ne se reproduise, et j’espère que le prochain récap’ vous plaira ! Très bonne journée à vous et à bientôt !

Par Negative Jolteon

  • la pizza21/01/17 à 18:33
    c'est trop deconner ce truc lol
  • CyrBMG19/01/17 à 09:06
    Super article ! Je me suis pété de rire en voyant "les enfants , si l'oeuf n'a pas 6 IV c'est à la poubelle ! "
  • Naxann17/01/17 à 12:31
    Oh merci Jolteon !
    N'étant pas très fan de l'animé, ça me permet de suivre quand même l'histoire et de pas être perdu quand ça discute sur ce sujet :p
    En tout cas tes résumés sont super plaisant à lire, continue comme ça :)
  • cool16/01/17 à 01:44
    c'est super cool continue (stp)! Hâte de voir le prochain récap vu comme les épisodes 9 et 10 sont super
  • Le suceur15/01/17 à 13:30
    Bruh
  • Rayquane15/01/17 à 01:25
    Excellent !
    La phrase sous l'oeuf mon dieu x) J'en pouvais plus !
  • DeadSpark15/01/17 à 01:17
    Perso dans l'image de la Team Rocket qui se repose je suis Qulbutoké.
  • Dedenne14/01/17 à 19:10
    Elles sont juste trop cool ces critiques (^ ^) !
  • Oomegakirby14/01/17 à 12:03
    S il y a pas 6iv poubelle, tu m as tue
  • Negative Jolteon (Rédacteur)14/01/17 à 11:24
    @Moi : Alors cette semaine c'était l'épisode 10, donc dans 3 semaines !
  • Moi14/01/17 à 10:53
    @Negative: D'accord je comprend, on verra donc ça dans les prochains récap. En parlant de ça, pour quand est prévu le prochain? (avec la semaine de pause manga et tout)
  • Zoroxus Primerus14/01/17 à 00:03
    Où sont les bons vieux épisodes stylés de DPP !? #Nostalgie
  • Negative Jolteon (Rédacteur)13/01/17 à 23:19
    @Moi : ouais, je dois t'avouer que l'inspiration a pas été au top pour cette chronique. De plus, comme tu le dis, la profondeur est pour le moment très limitée, surtout qu'on est dans les premiers épisodes, mais j'espère pouvoir essayer de faire des déductions lorsque l'intrigue avancera.
  • Moi13/01/17 à 21:33
    J'apprécie vraiment ces petits récap de l'anime et le style rend le sujet assez intéressant. Par contre serait-il possible d'aller encore un petit peu plus loin pour faire des liens/déduction entre les episodes ou même avec les jeux ou autre? Je me doute bien que c’est pas facile vu la profondeur limitée de l'anime, mais je sais pas, je trouve que l'article fait un peut trop..."descriptif pur". Mais sinon vraiment j'adore lire ces chroniques. Bref continue comme ça ;)
  • XERNTAL13/01/17 à 20:11
    je trouve les dessins et le style totalement en régression .. apres je comprends qu'ils veulent toucher les plus jeunes en rafraichissant le design et le coté plus manga, mais pour ma part je n'aime pas du tt
  • Un passant13/01/17 à 19:04
    "Sacha, toujours aussi intelligent, décide de couper le filet" Au moins, il aura pris l'initiative de faire quelque comparativement aux autres persos présents.

    Curieux de lire la suite sur son match vs "Donald Trump" (ainsi que son intervention contre les Rattatas/Rattatacs d'Alola).
  • nono713/01/17 à 17:38
    parfait
  • Bat-Signal13/01/17 à 16:53
    Rien à redire, 10/10.
  • Conar401213/01/17 à 16:45
    Deus
  • lolhunter13/01/17 à 16:22
    prems