Pokémon : Ailes du crépuscule | Épisode 8

Une Réunion de stars.


Le Dragonfeu va  tous nous tuer....

On pensait tous que l'épisode 7 serait le dernier ? Et bien non ! Bonne nouvelle, un nouvel épisode des Ailes du crépuscule est sorti ! Comme d'habitude, spoiler alert ! Regardez l'épisode avant de lire cet article, bande de Mammochon en rute.

Résumé de 20 pages (non, la flemme)

L'épisode commence avec notre cher ex-maître Pokémon Tarak, en plein voyage aérien. Celui-ci se dirige vers l'île d'Isolarmure avec dans sa besace plusieurs lettres... Pour qui ? Pourquoi ? JE NE SAIS PAS. Nous pouvons apercevoir Saturnin, en plein kidnapping de dresseurs, ainsi que Sophora, qui fais je-sais-pas-quoi. De nombreux Pokémon des différentes générations sont également présents à l'image (keur keur Bulbizarre).

poémon ailes du crépuscule saturnin
1 minute de silence pour cette victime de Saturnin...

Dès son arrivée, Tarak se dirige vers le dojo de Mustar Sensei, qui se révèle être le maître spirituel de Tarak. S'en suit un PUTAIN de combat entre le Dragonfeu de Tarak et le Shaofouine de Mustar. Mais le sensei n'a pas le temps de perdre son temps avec un dresseur de pacotille. Il écourte donc le combat. S'en suit des paroles très sages : "Tu ne pourras progresser qu'en te battant contre un vrai rival."

pokémon ailes du crépuscule mustar shaofouine
"Moi, g peur"

Tarak révèle à Mustar qu'il est à la recherche de puissants dresseurs. Il tient à la main une des fameuses lettres que nous avons pu voir précédemment. Penser à cette instant qu'une de ces lettres est destinée à Mustar n'est pas improbable. Par la suite, nous revoyons les différents champions d'arènes du jeu. Ils sont les principaux destinataires de ces différentes lettres annonçant très certainement un grand évènement. Bon, comme c'est Tarak qui décide, son frangin Nabilou a également le droit à sa lettre... Chose réellement intéressante, le personnage du joueur reçoit également cette lettre.

ailes du crépuscule roy
Je ne sais pas quoi penser de cette expression faciale...

Dans le ciel de l'île de Couronneige, nous pouvons voir les 3 oiseaux légendaires, Artikodin, Électhor et Sulfura, dans leurs formes de Galar. C'est sur cette île que les dresseurs les plus puissants de la région se retrouvent. Après un discours enflammé, mettant en avant sa volonté de progresser en affrontant plus fort que soit, Tarak déclare ouvert le Tournoi des stars de Galar. Comme dit précédemment, les champions d'arènes, Nabil, Mustar et le personnage du joueur sont de la partie. Sorry pour les fanboys et fangirls de Jean-Fleuret et Jean-Targe, mais ils ne seront pas de la partie.

Les commentaires de la rédac'

Après moultes menaces de mort, les rédacteurs du site ont accepté de vous livrer leurs impressions sur cet épisode bonus.

D-Juptile : Cet épisode bonus est beau. Papy Mustar est de retour. J'aime ce petit vieux... Bon, c'est clairement un épisode promotionnel pour les DLC. Mais c'est bien vendu. Le kiff était présent, bien plus que pendant mes heures perdues sur les DLChier. Je sais pas vous, mais ça donne très envie de voir la suite avec de bô petits combats. Cette série rejoint mon top 3 avec Origins et Générations. Graphiquement, c'était bô. Le scénario ? Bien ficellé. Les épisodes. Intéressants. Si au moins la série principale pouvait s'inspirer de ces mini-séries... Keur keur sur Ailes du crépuscule. Jamais je ne t'oublierai.

 

SattSaturne : Une très bonne publicité pour le jeu et les DLC (spécifiquement le tournoi des stars de Galar). On pourrait croire qu'une pub est toujours barbante mais cet épisode montre que quand cela est bien fait, bah c'est très agréable à regarder. On en apprend plus sur la relation entre Mustar et Tarak, on peut voir les champions d'arènes qu'on avait pas encore pu voir (Lona, Chaz, Sally, Peterson...). Bref, on nous présente tous ces éléments d'histoire qu'apprécient la plupart des joueurs et qui auraient dû se trouver dans le jeu de base. Cet épisode et plus largement cette série des Ailes du Crépuscule est une sorte de pansement appliqué sur la jambe de bois qu'a été Épée et Bouclier. J'apprécie l'effort, et il faut reconnaître que cette série a été très bien réalisée dans l'ensemble. J'espère qu'on aura droit à plus d'initiatives de ce type qui font beaucoup de bien à cette licence malmenée qu'est Pokémon.

 

Lunoray : C'est joli, ça donne de la profondeur à l'univers des derniers jeux (qui en ont besoin). Mais cet épisode est un peu terne par rapport à d'autres car finalement ce n'est qu'une succession de plans sur les persos. Chacun trouvera son ou sa champion(ne) préféré(e) et pourra se toucher dessus se réjouir de le (la) voir. Et l'épisode s'arrête là où ça devient intéressant... quelque chose que la série a pris à Epée et Bouclier, malheureusement. Sinon sympa ce gros plan sur la poitrine de Donna, les coquinous apprécieront.

pokémon ailes du crépuscule
Adieu, à toi, magnifique série.

 

Par D-Juptile
Edité par Bialeroze
  • Quelqu'un 26/11/2020 à 10:21
    @Resh Ah OK, thanks ; désolée pour le délai, je suis pas repassée là depuis quelques temps, les cours magistraux en Zoom et tout ToT
    Du coup le Pokémon le plus puissant c'est *pss pss pss* ...
  • Resh 21/11/2020 à 14:40
    @Quelqu'un, Pokémon Trash contamine tout le pokéweb... (heureusement qu'ils ne l'ont pas contaminé suite à leur crise d'AC !)
  • Quelqu'un 20/11/2020 à 17:54
    'Pas lu l'article parce que voilà, sinon ça fait des années que je lis Dragonfeu au lieu de Dracaufeu sur Pokémon Trash, et v'là que Pokébip s'y est mis aussi dans sa review de Pokémon Les Voyages, si quelqu'un (autre que moi) pourrait m'expliquer le pourquoi du comment là-dessus, je lui dis dans les oreilles c'est qui le plus puissant des Pokémon (^ ^) (^ ^) (^ ^)