MissingNo. : Origines, rumeurs et vérités

Xephyr persévère et nous parle cette fois du mythique MissingNo.


Nemuru


Je pense qu'après ses spéculations sur l'avenir de la franchise, vous devez connaître notre ami Xephyr. Pour ceux qui ne voient pas qui est ce jeune rédacteur plein d'avenir, je vous invite à (re)consulter les pages de notre mini-site Rubis Oméga et Saphir Alpha. Cette fois, Xephyr flirte avec les données des vieilles cartouches pour nous parler du plus sombre secret de la Gen1. Et si cet article vous inspire, la recette est la même : je vous invite à soumettre vos idées d'article au staff news qui se fera le plaisir d'apprécier votre prose. Bonne lecture !


MissingNo. : Origines, rumeurs et vérités

Image title


Si le nom de MissingNo. ne vous est pas inconnu, c’est très probablement que vous êtes de la première génération ou très bien informés.
Capable de prendre la place de BEST POKEMON EVER dans l’esprit de certains joueurs, même surpassant Mewtwo, il s’agit d'un des glitchs les plus connus, toutes versions confondues. Cet article vise à montrer non seulement ses origines, mais aussi à utiliser la bête pour découvrir des secrets bien cachés de Pokémon Bleu et Pokémon Rouge. Suivez le guide !

Les origines :

Avant de parler des rumeurs lancées sur la bête, il convient de parler d’elle en détail. Aussi nous aborderons des points précis, allant jusqu’à fouiller la ROM, la structure interne, du jeu pour connaître ses origines.
Découvert totalement par hasard par certains joueurs, MissingNo. s’est répandu assez facilement du fait de ses effets en partie bénéfiques (nous y reviendrons un peu plus bas), allant jusqu’à être mentionné dans les astuces de certains magazines de l’époque et même sur le site officiel de Nintendo qui conseillait d’aller jusqu’à recommencer sa partie en cas de rencontre avec ledit bug…
Avant d’étudier les statistiques de la bête, il convient de connaître d’où elle vient. En fait, chaque Pokémon est stocké dans un tableau pouvant contenir 256 valeurs (une puissance de deux, car dans tout fichier informatique, on travaille en bits pouvant prendre la valeur 0 ou 1). Ce tableau, invisible en jeu, est inscrit dans la ROM et permet d'identifier chaque créature dans la mémoire. Sur ces 256 valeurs, 151 sont prises par les Pokémon connus de la première génération, 39 par MissingNo. et le reste par d’autres bugs aléatoires. Vous comprenez donc pourquoi MissingNo. est le plus commun. Mais pourquoi donc prend-il autant de place ? Si l’on regarde de plus près ce tableau contenant les Pokémon (en réalité, il contient le numéro index de chaque Pokémon), on remarque que celui-ci est très morcelé contrairement aux générations suivantes (on reviendra là-dessus plus tard), pour en sortir un extrait, on aura : 

Numéro index (en décimale)

Pokémon

050

MissingNo.

051

Magmar

052

MissingNo.

053

Elektek

054

Magnéton

055

Smogo

056

MissingNo.

On remarque des MissingNo. un peu partout dans le tableau. En fait, MissingNo. représente l’absence de donnée (d’où son nom, Missing Number), mais pas l’absence complète, une absence partielle seulement. Cela signifie qu’à l’emplacement de chaque MissingNo., il y avait un Pokémon mais que celui-ci a été supprimé par la suite : en effectuant certaines manipulations (voir bonus en fin d’article), le jeu va chercher un Pokémon à un certain numéro index, et parfois, il tombera sur un numéro correspondant à MissingNo. !
Pour commencer, un petit tableau de statistiques simple fera l’affaire pour présenter MissingNo. de façon concise. Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est qu’il est différent selon que vous jouez à Pokémon Rouge, Pokémon Bleu ou Pokémon Jaune.

Version
Pokémon Rouge et Pokémon Bleu
Pokémon Jaune
Sprite(s)

Image titleImage titleImage titleImage title

Image titleImage titleImage titleImage title
Type
Bird/Normal
Normal/999
Espèce
Pokémon ???
Pokémon ???
Description
Description à compléter (version japonaise)
...
Stats de base
33/136/0/6/29 (Total: 204)
33/136/0/6/29 (Total: 204)

Plusieurs choses étonnantes sur ce point (bon, un peu tout je vous l’accorde). Pour présenter chaque chose dans l’ordre, nous allons commencer par l’apparence de MissingNo. La différence notable entre les deux versions est sa forme « classique », la plus commune puisqu’elle correspond à 36 de ses 39 formes. Il s’agit principalement d’un amas de pixels sans forme globale, normal étant donné que MissingNo. correspond à un Pokémon absent des données de jeu. Mais dans ce cas-là, pourquoi ces trois autres formes ? En fait, l’explication est simple : le jeu utilise les numéros de ces formes de MissingNo. pour stocker les trois sprites et les utiliser quand nécessaire : contre le Spectre de la tour de Lavanville ou pour afficher les fossiles au musée d’Argenta. Il n’y a rien d’autre de caché derrière tout ça.
Venons-en au type : dans Pokémon Rouge et Pokémon Bleu, le jeu utilise des types aléatoires de la même façon que pour son sprite. Dans le lot se trouve le type Bird, qui est un type inutilisé de la première génération, supposé être l’ancêtre du type Vol actuel. Pour la version Jaune, le type 999 est un type bugué involontairement présent dans le jeu. En fait, les types bugués n'ont aucune faiblesse / résistance définies dans le jeu donc on peut considérer MissingNo., au niveau stratégique, comme un type Normal pur.

Image titleUn fanart cool signé warupa basé sur le type Bird de MissingNo..

Pour ce qui est des autres détails, ils suivent la logique du « je sors ce que j’ai à cet emplacement mémoire même si ça n’a aucun sens » : on demande au jeu de lire les données correspondantes au numéro index de MissingNo., et comme tout programme informatique, il ne va pas chercher à savoir si lesdites valeurs sont logiques ou non. De même, le cri de base de MissingNo. sera celui de Nidoran♂ car il s’agit simplement du premier cri en mémoire. Il y a quelques exceptions en revanche, dans le cas où les données du cri ne sont pas totalement vide.

Image titleOu sinon y a la motherf*cking glitch face de KingHyperman.

MissingNo., ou la richesse incarnée :

Comme je l’ai évoqué précédemment, la célébrité de MissingNo. provient surtout des effets qu’il cause sur le jeu, une fois rencontré ou même capturé.
Venons-en d’abord à l’effet le plus connu : l’augmentation de la quantité du sixième objet du sac. Si la bête est si recherchée, c’est pour sa capacité à ajouter 128 unités de l’objet placé à la sixième position de l’inventaire du joueur. Vous êtes-vous déjà demandé comment cela fonctionnait ? C’est le moment de découvrir la réponse !

Image titleArrêtons l'abattage massif de MissingNo..

Il faut pour cela étudier deux plans en même temps. Pour commencer, la sauvegarde du Pokédex. Dans la RAM de votre cartouche Pokémon (ou le fichier de sauvegarde si vous jouez sur émulateur), il existe pour chaque créature deux bits qui permettent d’identifier si elle a été capturée, seulement vue ou rien de tout cela, de la sorte : 

Valeur (en binaire)

Statut du Pokémon

00

Inconnu

01

Vu, non capturé

10

Capturé, non vu (inutile IG)

11

Vu et capturé

Pour continuer dans la structure de données, regardons aussi comment est composé la liste des objets : en fait, la quantité de chaque objet du sac est stocké sur un octet (une suite de 8 bits, pouvant stocker des valeurs comprises entre 0 et 255 donc). En rencontrant MissingNo., vous passez le bit « Pokémon vu » de la bête à 1, mais, chose marrante, ce bit correspond aussi au 8ème bit de la quantité du sixième objet de votre inventaire… qui gagne donc 2^7 = 128 unités !
Bon, compte tenu des effets sur la mémoire de votre jeu, vous vous doutez bien que MissingNo. est capable d’autres choses… en fait, le rencontrer peut aussi corrompre partiellement les données de votre Panthéon, glitcher les combats et les menus, ou dans Pokémon Jaune, faire apparaître des doubles du joueur traversant l’écran :

Image titleOuais bon là ça devient carrément glauque.

Pour un peu plus de fun, vous pouvez aussi échanger votre MissingNo. à vos amis, ce qui aura plusieurs effets selon le jeu de destination :
- Dans la première génération, cela fonctionnera parfaitement,
- Dans la seconde génération, votre ami verra MissingNo. comme un Pokémon 2G (la table de numéro index étant remplie différemment) mais vous ne pourrez pas le lui envoyer,
- Dans Pokémon Stadium, il aura l’apparence d’un Substitut,
- Dans Pokémon Stadium 2, il aura l’apparence d’un Métamorph et sera transformé en ce Pokémon si une sauvegarde est effectuée.
Enfin, beaucoup de choses amusantes n’est-ce pas ? Supposons maintenant que vous souhaitiez utiliser votre MissingNo. en combat… si vous êtes sur la version Jaune, ne l’utilisez que contre vos amis : en cas de gain d’expérience, un bug fera retourner la bête au niveau 1 et elle ne pourra plus monter de niveau

Entre théories et rumeurs :

Souvenez-vous du début de l’article (qui est déjà lointain je vous l’accorde) : MissingNo. peut être utilisé pour lever le voile sur certains points obscurs de la première génération. C’est donc ce que nous allons essayer de faire !
Vous l’avez peut être vu quelque part, il y avait originellement plus de 151 Pokémon prévus pour la première génération. En réalité, ils étaient 190 (les 151 connus, et les 39 formes de MissingNo., celui-ci correspondant à des Pokémon ayant été supprimés). Le reste des numéros index, je vous le rappelle, correspond à une absence totale de Pokémon : rien n’était prévu à ces emplacements. Mais que diriez-vous de connaître quels Pokémon ont alors disparus ?
Pour cela, il faut s’orienter vers la seconde génération. Pendant tout ce temps, on vous a fait croire que la capsule temporelle ne fonctionnait qu’avec les Pokémon de la première génération. On vous a menti. En fait, à l’aide du Johto Guard Glitch (qui ne sera pas détaillé ici, l’article étant déjà bien assez long), il est possible de transférer aussi des Pokémon de la nouvelle génération. Et en faisant cela, quelque chose d’incroyable ce produit sous nos yeux : si la plupart des Pokémon vont remplir les numéros index en partant du numéro 191 (souvenez-vous, les 190 Pokémon prévus), d’autres, élus, vont se placer automatiquement à l’emplacement des MissingNo., comme si la place leur est réservée… et c’est le cas ! En effet, Shigeki Morimoto, designer des créatures, a affirmé que certains Pokémon avaient été conservés pour la seconde génération. Les Pokémon en question sont les suivants (par ordre de remplacement dans la table) : 

Cizayox

Caratroc

Scarhino

Ho-Oh

Farfuret

Teddiursa

Ursaring

Limagma

Volcaropod

Marcacrin

Cochignon

Corayon

Rémoraid

Octillery

Cadoizo

Démanta

Airmure

Malosse

Démolosse

Hyporoi

Phanpy

Donphan

Porygon2

Cerfrousse

Queulorior

Débugant

Kapoera

Lippouti

Elekid

Magby

Ecrémeuh

Leuphorie

Raikou

Entei

Suicune

Embrylex

Ymphect

Tyranocif

Lugia


Comme vous pouvez le constater, de nombreux légendaires comme les trois félins ou Ho-Oh et Lugia (expliquant la présence du premier dans l’anime) étaient déjà prévus… Pour en revenir au désordre de la liste que j’avais évoqué, il s’agit en fait de l’ordre d’insertion des Pokémon dans les données du jeu, le premier étant donc Rhinoféros et le dernier Empiflor. Dans les versions suivantes, le numéro index correspondra au numéro Pokédex de chaque créature.

Image title

Image titleLes dix premiers Pokémon codés IG.

Mais nous n’en avons toujours pas fini avec cela ! Au cours de vos nombreuses péripéties sur le net, vous êtes probablement tombé nez à nez avec une rumeur expliquant un possible lien de parenté supprimé entre Osselait et Kangourex. Basé sur la ressemblance étrange entre le premier et l’enfant du second, elle passe par le biais d’un glitch à l’apparence de MissingNo., capable d’évoluer en Kangourex, pour se confirmer : le glitch en question serait donc un Pokémon « bébé Kangourex » capable d’évoluer en Kangourex ou en Osselait, supprimé par la suite.
Cependant, votre perspicacité vous aura vite fait remarquer que j’ai utilisé le terme « glitch à l’apparence de MissingNo. » et non MissingNo. directement… en effet, le glitch capable d’évoluer en Kangourex est ‘M, son lointain cousin avec qui on le confond souvent du fait de leur apparence similaire, mais pourtant différent (‘M provient du numéro index 000 qui est en fait un cas particulier du tableau). ‘M ne peut donc pas correspondre à un Pokémon supprimé en cours de développement.

Image titleAvouez, vous y avez cru.

Mais d’où vient sa capacité à évoluer alors ? En fait, de nombreux Pokémon glitchés (MissingNo. exclus cela dit) sont capables d’évoluer, soit entre eux, soit en autres Pokémon existants… et ‘M est aussi capable d’évoluer en Mélofée. Ce qui prouve donc que cette théorie est totalement fausse, comme toute autre théorie se basant sur des évolutions de glitchs pour montrer des choses parfois tirées par les cheveux.

Bonus : Comment avoir la bête ? 

L’article touche à sa fin, mais pas une seule fois je n’ai évoqué une façon de capturer MissingNo., mais après de telles révélations, je doute qu’il ne vous intéresse pas plus qu’avant. C’est pourquoi je vous propose une technique ultime qui vous permettra en fait de capturer l’intégralité des Pokémon présents dans la première génération de jeux, mais surtout MissingNo.
Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que dans les versions françaises des jeux, seules les formes spéciales de MissingNo. peuvent être capturées à coup sûr. Censure oblige (bon d’accord en fait ça a rien à voir, juste l’équipe de trad’ qui a dû faire de la merde).
Bref, n'ayant pas trop le temps de rédiger un tuto aussi complet dans un article, je vous propose de vous rendre sur le site de PRAMA Initiative (comment ça, publicité sauvage ?) pour découvrir le Ditto Trick.

Image titleCoucou, tu veux voir mes pixels ?


Par

Auteur


  • Paulkemon 13/02/15 à 00:06
  • th.eo.bo 12/02/15 à 15:15
    Regarde poketruth tu va voir pur oselet
  • bobo 09/02/15 à 16:41
  • trobo 08/02/15 à 16:41
    Missingno
  • Maman 08/02/15 à 12:38
  • bouhh 08/02/15 à 09:19
  • Anatol 08/02/15 à 08:41
  • mio mio 07/02/15 à 21:37
  • lolguy 07/02/15 à 21:31
  • Dracoctix 07/02/15 à 09:43
  • Dracoctix 07/02/15 à 09:42
  • Ghanta 07/02/15 à 00:08
    Ce genre d'article > nutella
  • Miatshan 06/02/15 à 23:44
  • Lamelune 06/02/15 à 22:29
  • Perroquet hackeur 06/02/15 à 22:11
  • Lamelune 06/02/15 à 22:09
  • Lamelune 06/02/15 à 22:06
  • M@T 06/02/15 à 21:30
  • demigol 06/02/15 à 19:41
    Usurpation de pseudo, effacez le com injurieux svp.
  • Xypherion 06/02/15 à 19:35
  • Perroquet hackeur 06/02/15 à 19:18
  • Pikachuu 06/02/15 à 17:38
  • Lamelune 06/02/15 à 17:11
  • demigol 06/02/15 à 17:11
  • Menorragie verbale 06/02/15 à 15:25
  • JML 06/02/15 à 14:29
  • Asia81 06/02/15 à 13:44
  • demigol 06/02/15 à 13:03
    *pas Carapuce mais Scarabrute.
  • demigol 06/02/15 à 13:02
  • emka 06/02/15 à 12:42
  • Le Citron Vert 06/02/15 à 12:27
  • Anatol 06/02/15 à 12:01
  • garata 06/02/15 à 11:54
    tres interessant merci ^^