Logiciels & ROM Pokemon

Retrouver le jeu en ligne sur Nintendo DS

Ou comment faire revivre la CWF Nintendo sur votre console à double écran

Si vous jouez sur une console de la famille Nintendo DS ou Nintendo 3DS, vous avez très probablement déjà entendu parler de la CWF Nintendo. Mise à l'arrêt en 2014, elle a pourtant été source de beaucoup de fonctionnalités révolutionnaires pour de nombreux jeux, dont ceux de la série Pokémon (sinon, cet article n'aurait pas été posté sur Pokémon Trash). Et je suis prêt à parier que vous aimeriez retourner sur la GTS et récupérer vos Pokémon événementiels favoris (oui, on t'a vu Jean-Kévin, tu veux absolument ton Giratina chromatique niveau 100). Mais alors, comment accéder aujourd'hui à la CWF Nintendo ? Quelle est son histoire ? Comment fonctionne-t-elle ? Une question à la fois, messieurs-dames, car cet article est fait pour vous !

 

SOMMAIRE

 

La CWF Nintendo ? Mais c'est quoi ?

La connexion Wi-Fi Nintendo, jeune troubadour ! C'est avec elle que, plus jeune, tu pouvais avoir des légendaires avant la Ligue et suffisamment pétés pour torcher tes jeux sans problème. Et cela grâce à la magie d'une fonction du menu principal, les Cadeaux Mystère. C'est ainsi que derrière ce nom se trouve tout un univers à la gloire passée c'était mieux avant


N'est-il pas beau, ce logo ?

Tout comme tes grands-parents, la CWF a son histoire.

Un début prometteur

  • 14 novembre 2005 : le service est lancé pour la Nintendo DS, mais le premier jeu à s'en servir est Metroid Prime Hunters, sorti le 20 mars 2006.
  • 19 novembre 2006 : ajout du support le jour de la sortie américaine de la Wii, et le premier jeu à l'utiliser est Pokémon Battle Revolution, sorti le 4 décembre de la même année. Un honneur !
  • 1er novembre 2008 : sortie japonaise de la Nintendo DSi, qui permet désormais aux jeux optimisés DSi d'utiliser une connexion Wi-Fi avec une sécurité WPA/WPA2 (nous y reviendrons plus tard, ne vous hâtez point…).

Un léger remue-ménage

  • 26 janvier 2012 : le Nintendo Network, censé succéder à la connexion Wi-Fi Nintendo mais pour la 3DS et la Wii U, voit le jour. Il ne prend pas en charge la CWF, attention, il s'agit simplement d'un service équivalent pour les deux consoles citées avant.
  • 2 août 2012 : Glu annonce avoir racheté à IGN la société issue de sa division nommée GameSpy, c'est-à-dire GameSpy Technology. Avec ce rachat, Glu acquiert dans le même temps les serveurs de la CWF, car c'est GameSpy qui les possède.
  • 21 février 2013 : le groupe Ziff Davis, qui détient IGN, annonce vouloir mettre fin à GameSpy. Cette décision est censée permettre de se concentrer d'avantage sur IGN. Si Glu n'avait pas récupéré GameSpy Technology l'an passé, ça aurait posé une colle. La CWF est donc immortelle !! Mwahahahaaa !!!…

Une année décisive

  • 27 février 2014 : … bon, ptêt pas finalement, car Nintendo, sans aucune raison, annonce la fermeture de la CWF pour le 20 mai. Vous pensiez que c'était pour se focaliser sur la 3DS et la Wii U ? Pas tellement, comme vous allez le voir.
  • 3 avril 2014 : Glu annonce vouloir mettre fin aux services de GameSpy, y compris à la CWF Nintendo, d'ici le 31 mai. C'est pour cette raison que Nintendo a annoncé un peu avant sa fermeture ! Bref, vous l'aurez compris : la fin est inévitable.
  • 20 mai 2014 : nous sommes en 2014 après Jésus-Christ. Le monde entier n'a plus accès à la connexion Wi-Fi Nintendo… Tout le monde ? Non ! Car des gens bien informés connaissent le projet du développeur Wiimm, qui est de rendre la CWF Nintendo irréductible. C'est ainsi qu'il a développé Wiimmfi, une CWF non officielle, vite rejoint par AltWFC et WFZwei !

Wiimmfi ? AltWFC ?? WFZwei ???


Lisez le reste de l'article si vous voulez en savoir plus :p

Wiimmfi est né le 10 mai 2014, soit dix jours avant la date fatidique. Le seul jeu jouable à cette date était Mario Kart Wii, et ce n'était pas aussi simple qu'ajourd'hui puisque Wiimmfi dispose désormais de plusieurs méthodes d'accès et prend en charge plus de 500 jeux ! D'autres CWF ont vu le jour, notamment AltWFC et WFZwei, mais comme ces deux-là ont fusionné, leur nouveau nom utilisé est AltWFC.

Bien que ces CWF aient à l'origine été développées pour les jeux Wii, elles prennent aussi en charge les jeux DS. De plus, Wiimmfi est le plus important et actif des deux, mais AltWFC n'est pas en reste. Par exemple, vous vous rappelez, début octobre 2021, quand Facebook a été hors ligne pendant quelques heures et que tout le monde s'est ramené sur Twitter ? Et bien c'est le même principe avec nos deux CWF, car lorsque Wiimmfi a subi une attaque DDoS en septembre 2021, tout le monde est venu sur AltWFC pendant quelques jours.

Attention, cela ne signifie pas que AltWFC est seulement une CWF de secours. Contrairement à Wiimmfi dont il fonctionne indépendamment, c'est le seul des deux qui est open-source, comme vous pouvez le constater en suivant ce lien. Pour en revenir un peu à Pokémon, c'est d'ailleurs lui qui est à l'origine des Cadeaux Mystère utilisés, déjà par son propre service, mais aussi par Wiimmfi !

Concernant justement les jeux Pokémon, les fonctionalités sont principalement hébergées par le Poké Classic Network (abrégé PCN). « Qu'est-ce que c'est que ce truc ? », me direz-vous. Et bien, c'est grâce à ce truc que Wiimmfi et AltWFC hébergent les GTS des quatrième et cinquième générations, ainsi que les vidéos de combat. « Et les Cadeaux Mystère ? ». Par un serveur DLS1 (Downloader Server 1) privé. En gros, un serveur DLS1 possède des fichiers téléchargeables et exploitables par les jeux, dont font partie les données de nos très convoités Cadeaux Mystère. AltWFC, je le répète, a (re)créé ces fichiers et a permis à Wiimmfi de les exploiter. Vous pouvez retrouver lesdits fichiers pour les jeux Pokémon via ce lien. Mais ne vous inquiétez pas, on en reparlera plus tard.


De gauche à droite, le logo de Wiimmfi, d'AltWFC et du Poké Classic Network

En plus, si vous voulez facilement vous faire des copains, sachez que beaucoup de gens jouent aux jeux Pokémon de la série principale. Mais pas que ! Parmi les jeux les plus joués avec Wiimmfi et AltWFC, on trouve également Mario Kart Wii en premier lieu, mais aussi Animal Crossing: Wild World, Mario Kart DS, Super Smash Bros. Browl et même Tetris DS (l'indémodable) !

Bon, et maintenant ? Impatients que vous êtes, je suis prêt à parier que vous avez à peine survolé tout mon blabla. Donc OK, passons aux choses sérieuses. Wiimmfi et AltWFC, donc, ont pour objectif de faire revivre la connexion Wi-Fi Nintendo. Cela passe aussi par les jeux Pokémon (sinon, cette article n'aurait pas grand chose à faire sur ce site), avec une redistribution des Cadeaux Mystère, la GTS, le Square Wi-Fi, le Métro de Combat, etc., bref, une recréation de tout ce qui peut passer par la CWF. Vous êtes prêt à plonger dans un monde nouveau, où vous n'avez (normalement) pas à utiliser de codes de triche ou à hacker votre console ? Alors, c'est parti !

 

Configuration

Parce que oui, accéder à une CWF alternative, ça ne se fait en un claquement de doigts (Joséphine, je te vois). Autant vous prévenir que les configurations ne nécessitant pas de dumps ou de patchs de ROMs seront présentées en premier.

Avant de commencer

Il est d'abord important de préciser quelques détails techniques, concernant votre console, vos jeux Pokémon, et la sécurité de votre réseau Wi-Fi. Pour des détails très techniques, votre réseau doit disposer d'une fréquence sans fil de minimum 2,4 GHz, d'un mode sans fil 802.11b (c'est souvent appelé le mode hérité) et d'une sécurité Wi-Fi convenable. Cette dernière dépend justement de votre console et vos jeux, comme vous l'indique ce magnifique tableau :

Votre console Jeux de la quatrième génération Jeux de la cinquième génération
Nintendo DS Tank/Lite Ouvert/WEP Ouvert/WEP
Nintendo DSi (XL) Ouvert/WEP Ouvert/WEP/WPA/WPA2
(New) Nintendo 3DS/2DS (XL) & Knuckles Ouvert/WEP Ouvert/WEP/WPA/WPA2

Pourquoi est-ce nécessaire de choisir une bonne sécurité Wi-Fi ? C'est pour si vous ne voulez pas que quelqu'un d'autre se serve de votre réseau. En fait, la Nintendo DS ne supporte que les connexions avec une sécurité WEP, ou sans sécurité — rappelons qu'elle est sortie fin 2004. Et une sécurité WEP est très facile à contourner. C'est pour cette raison que Nintendo a poussé un peu plus loin le système et a ajouté dès la DSi le support des sécurités WPA et WPA2. Mais c'est seulement pour les jeux optimisés DSi, c'est-à-dire ceux qui possèdent des fonctionnalités supplémentaires sur la DSi et la DSi XL (et aussi la famille 3DS), dont fait partie la cinquième génération de Pokémon. Si vous ne possédez qu'une DS Tank/Lite, vous pouvez au mieux passer votre réseau en invisible et lui donner une sécurité WEP. Vous pouvez même faire une liste blanche d'adresses MAC ; c'est-à-dire que vous n'autorisez que votre console à se connecter à votre réseau, en indiquant son adresse MAC dans la configuration. Ainsi, vous empêcherez les appareils dont l'adresse MAC n'est pas sur la liste blanche de se connecter ! Si cela vous intéresse, vous pourrez trouver l'adresse MAC de votre console dans le menu de la configuration de la CWF.

D'ailleurs, parlons de la compatibilité des jeux avec nos CWF. À l'heure actuelle, seuls les jeux de la série Pokémon Donjon Mytstère ne fonctionnent pas encore. Sinon, tous les jeux Pokémon sont pris en charge par Wiimmfi et AltWFC. Quelques fonctionnalités sont cependant manquantes, comme les Rencontres Aléatoires, les Compétitions ou la Synchro-Jeu. Cette dernière est justement en train d'être travaillée par le/la propriétaire du Poké Classic Network !

Vraiment au cas où, voici la liste détaillée des jeux pris en charge par Wiimmfi et AltWFC :

Jeux Prise en charge
Quatrième génération : série principale sur DS
  • Pokémon Version Diamant
  • Pokémon Version Perle
  • Pokémon Version Platine
  • Pokémon Version Or HeartGold
  • Pokémon Version Argent SoulSilver
Oui
Quatrième génération : série Donjon Mystère sur DS
  • Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs du Temps
  • Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs de l'Ombre
  • Pokémon Donjon Mystère : Explorateurs du Ciel
Non
Quatrième génération : série Pokémon Ranger sur DS
  • Pokémon Ranger : Nuit sur Almia
  • Pokémon Ranger : Sillages de Lumière
Oui
Quatrième génération : série Donjon Mystère sur WiiWare
  • Pokémon Donjon Mystère : Les Aventures du Feu
  • Pokémon Donjon Mystère : Les Aventures de la Lumière
  • Pokémon Donjon Mystère : Les Aventures de la Tempête
Non
Cinquième génération : série principale sur DS
  • Pokémon Version Noire
  • Pokémon Version Blanche
  • Pokémon Version Noire 2
  • Pokémon Version Blanche 2
Oui, à l'exception de la Synchro-Jeu, des Combats classés, des Compétitions et des Rencontres Aléatoires
Autres jeux
  • Pokémon Battle Revolution (Wii, quatrième génération)
  • Pokémon Conquest (DS, cinquième génération)
Oui

Notez cependant que cet article se concentre principalement sur les jeux Pokémon de la série principale sortis sur DS, pas sur les jeux des autres séries.

 

Méthode n°1 : En changeant de DNS

Cette méthode est la principale, car la plus simple à suivre et ne demande pas de connaissances particulières en hacking ; peu importe si votre console est hackée ou non, et peu importe si vous utilisez un linker et/ou TWiLight Menu++ ou non.

Je vais pas rentrer dans les détails sur ce qu'est un DNS. Mais en très gros, un DNS (pour Domain Name System) est une sorte d'annuaire Internet qui vous permet de trouver l'adresse IP d'un nom de domaine. Et c'est grâce à cet annuaire que nous allons pouvoir rediriger la connexion de votre DS vers Wiimmfi et AltWFC !

Pour cela, rendez-vous dans les paramètres de la connexion Wi-Fi Nintendo depuis votre jeu (DS) ou les paramètres de votre console (DSi/3DS). Ensuite, sélectionnez une connexion (effacez-la, de préférence) et connectez-vous à votre point d'accès préalablement défini. C'est là que tout va se jouer. Faites un test de connexion. S'il fonctionne, alors modifiez-la, passez l'option Obtention auto de DNS sur Non et entrez pour le DNS préféré l'un de ceux qui suivent :

  • 167.86.108.126 (Wiimmfi)
  • 178.62.43.212 (Wiimmfi)
  • 172.104.88.237 (AltWFC)

Le DNS auxiliaire ne sert pas à grand chose, mais vous pouvez le définir à celui de Cloudflare : 1.1.1.1 (c'est vraiment pas le plus compliqué à mémoriser). Et si vous vous demandez comment ça se fait que Wiimmfi se paye le luxe d'avoir deux DNS, c'est parce que le second de la liste est en fait celui du Poké Classic Network, mais il redirige vers Wiimmfi. Personnellement, j'ai défini le DNS préféré des trois connexions possibles dans le même ordre que ces DNS listés plus haut, et mis le DNS auxiliaire à celui de Cloudflare pour chacune de ces connexions. Ainsi, cela permet de jongler très facilement et rapidement de serveur si l'un d'eux a un problème.

Faites donc le test de connexion. S'il vous indique qu'elle est établie, alors c'est gagné, ça fonctionne ! Si ça ne marche pas pour une raison quelconque, essayez l'une des méthodes suivantes. La raison provient très probablement de votre fournisseur d'accès Internet qui bloque les DNS privés, ou bien parce que votre point d'accès ne répond pas aux configurations que j'ai cité dans la précédente sous-partie — auquel cas nous allons en utiliser un autre.

 

Méthode n°2 : Avec un iPhone et un MacBook

Cette méthode est dédiée aux possesseurs à la fois d'iPhone et de MacBook, qui ne peuvent pas utiliser leur routeur ou n'en ont pas.

La méthode n°1 ne fonctionne pas ? Peut-être que vous voulez utiliser votre iPhone en tant que point d'accès. C'est normalement impossible avec le simple point d'accès Wi-Fi de votre iPhone, mais si vous possédez également un MacBook, c'est possible en bidouillant un peu. Suivez ces étapes :

  • Désactivez le Wi-Fi de votre MacBook et de votre iPhone.
  • Utilisez les données mobiles de votre iPhone et activez-y votre point d'accès.
  • Connectez par Bluetooth votre MacBook à votre iPhone depuis les préférences système.
  • Une fois que c'est fait, activez sur votre MacBook le partage de Wi-Fi par Bluetooth et définissez une sécurité adaptée (consultez le tableau).
  • Suivez la méthode n°1 à partir d'ici.

 

Méthode n°3 : Par point d'accès Linux

Cette méthode est dédiée aux possesseurs de Linux ou de Windows (via une machine virtuelle), qui ne peuvent pas utiliser leur routeur ou n'en ont pas.

Ouais, c'est dit dans le titre que c'est que pour les système d'exploitation Linux, mais rassurez-vous, chers utilisateurs de Windows, c'est possible pour vous aussi en utilisant une machine virtuelle. Vous pouvez donc remercier Sophie-bear et MrMcTiller de GBAtemp, pour les deux tutoriels sur la création d'un point d'accès Linux, respectivement sous Linux en général et sous Ubuntu. Mais comme ils sont quasi-identiques, on va les regrouper en un seul.

Vous aurez besoin d'un adaptateur Wi-Fi compatible avec Linux, ainsi que d'une autre méthode de connexion, comme un câble Ethernet ou un second adaptateur. Pour les machines virtuelles sous Windows, choisissez une distribution Linux de votre choix. Ensuite, suivez le guide :

  • Ouvrez une fenêtre du terminal et (re)copiez ce qui suit : nm-connection-editor
  • Pressez la touche Entrée. Une fenêtre d'interface graphique va alors apparaître.
  • Cliquez sur le « + » en bas de la fenêtre pour créer une nouvelle connexion. Si, sous l'onglet « Wi-Fi », vous possédez déjà un point d'accès (il peut être nommé « Hotspot »), supprimez-le, car un nouveau est nécessaire.
  • Après avoir cliqué sur le bouton « + », une nouvelle fenêtre avec une liste déroulante va apparaître. Sélectionnez-y « Wi-Fi » en tant que type de connexion, puis créez le point d'accès.
  • La fenêtre de configuration du réseau va alors s'ouvrir. Veillez à ce que le nom (sur votre Linux) et le mode de la connexion soient « Hotspot » et donnez lui le SSID (le nom utilisé par les autres appareils) que vous voulez.
  • Si vous voulez définir une sécurité particulière à votre réseau Wi-Fi, cliquez sur l'onglet correspondant. Dans le cas d'une sécurité WEP, celle-ci doit être WEP 40/Clé 128 bits. Définissez ensuite un mot de passe à votre réseau.
  • Suivez la méthode n°1 à partir d'ici.

 

Méthode n°4 : Par patchage de ROM

Cette méthode est pour ceux qui possèdent un ordinateur sous Windows, ainsi qu'une console hackée et/ou un linker. Elle est à suivre si la méthode n°1 ne fonctionne pas.

Oui, il est possible de patcher votre ROM pour la faire se connecter automatiquement et sans passer par la méthode n°1. C'est juste un peu plus chiant, mais c'est quand même faisable. Pour cela, nous allons utiliser le logiciel WfcPatcher d'AdmiralCurtiss, téléchargeable depuis ce lien. Bien sûr, le logiciel ne fonctionne que sur Windows, et demande d'avoir installé la dernière version de .NET Framework (mais au minimum, la 3.5 suffit).

Pour patcher votre ROM, vous n'avez qu'à la glisser-déposer sur le logiciel. Et c'est tout, elle sera patchée toute seule. La connexion sera redirigée vers AltWFC, comme vous pourrez le constater ; la fin du nom de la ROM patchée comprend « (AltWfc) ». Dans le cas où vous voulez patcher la ROM vers Wiimmfi, vous n'avez qu'à saisir l'une des lignes de commande suivantes : -d wiimmfi.de ou --domain wiimmfi.de.

 

Méthode n°5 : Avec un code de triche

Cette méthode est pour ceux qui possèdent un ordinateur sous Windows, ainsi qu'une console hackée et/ou un linker. Elle est à suivre si la méthode n°1 ne fonctionne pas.

Ça ne fonctionne toujours pas ? Vous pouvez essayer malgré tout le créateur de codes de triche Action Replay de Prof9, nommé WfcReplay, que vous pouvez télécharger depuis ce lien. En gros, ils permettront à votre jeu d'utiliser une connexion HTTP plutôt que HTTPS, ce qui devrait corriger vos problèmes de connexion. Une fois le code généré pour votre jeu activé, vous n'aurez qu'à recommencer la méthode n°1. Et comme précédemment, le logiciel ne fonctionne que sur Windows et demande d'avoir installé la dernière version de .NET Framework (cette fois, la 4.0 minimum est suffisante).

Pour générer le code de triche de votre jeu, vous n'avez aussi qu'à glisser-déposer votre ROM sur le logiciel. Et c'est toujours tout, le code sera généré tout seul sous forme de fichier texte. Et je le répète : suivez ensuite la méthode n°1 en ayant ce code activé, car il ne permet pas directement de vous connecter à des CWF alternatives.

 

Méthode n°6 : Avec melonDS

Cette méthode est pour ceux qui préfèrent jouer sur émulateur.


Le logo de melonDS, dont le melon ressemble à une DS

Vous n'avez pas de console ? Ou ça ne marche toujours pas ? Pas de problème, vous avez une dernière solution : melonDS, le seul émulateur capable de prendre en charge la connexion Wi-Fi Nintendo (yep, DeSmuME en est incapable).

En revanche, vous aurez préalablement besoin des fichiers BIOS (bios9.bin, bios7.bin) et du firmware (firmware.bin) d'une Nintendo DS pour que cela fonctionne. Pour cela, vous pouvez utiliser dsbf_dumper sur un linker pour dumper les fichiers nécessaires. Utilisez la version en .nds si vous êtes sur un linker DS, et la version .gba si vous utilisez un linker GBA sur une Nintendo DS Tank/Lite.
Si vous avez la flegme ou ne pouvez pas, vous pouvez aussi trouver les fichiers sur Internet, mais nous vous le déconseillons fortement : déjà car ce n'est pas légal, mais aussi parce que les fichiers que vous trouverez ont de fortes chances de provenir d'une console bannie de la CWF Nintendo ; il est commun de tomber sur des mauvais, car tout se partage très vite sur Internet.

Maintenant, pour pouvoir vous connecter à Wiimmfi/AltWFC avec melonDS :

  • Téléchargez la dernière version de l'émulateur et extrayez-la de son archive avec 7-Zip.
  • Assurez-vous de placer melonDS, la ROM et sa sauvegarde dans un répertoire non restreint, et exécutez melonDS en tant qu'administrateur, de préférence.
  • Ouvrez l'émulateur, et indiquez dans les paramètres le chemin du répertoire où se trouvent les BIOS et le firmware DS.
  • Dans les paramètres Wi-Fi de l'émulateur, décochez l'option « Direct mode ».
  • Suivez la méthode n°1 à partir d'ici.

 

Informations pratiques

C'est toujours bien d'avoir des renseignements pratiques sur Wiimmfi, AltWFC et le Poké Classic Network. Vous voulez savoir si quelqu'un d'autre joue à un jeu Pokémon ? Si le serveur est en ligne ? Alors vous ferez bien de jeter un œil à cette partie.

Wiimmfi

L'ancien DNS du serveur RiiConnect24 était 164.132.44.106. Notez que le changement eut lieu le 16 juin 2022 et que l'ancien DNS sera déprécié à compter du 1er juin 2023.

AltWFC

Poké Classic Network

 

Comment ça marche ?

« Mais dis-moi Jamie, comment font Wiimmfi et AltWFC pour envoyer des Cadeaux Mystère ? ». C'est très simple, Fred. Et nous retrouvons notre très cher DLS1 (Download Server 1, « serveur de téléchargement 1»).

Pour commencer, sachez que le DLS1 est un peu « à part » de Wiimmfi et AltWFC. En effet, il n'y a pas d'interactions avec d'autres joueurs, ce qui agit comme une sorte de connexion rapide. Pour autant que l'on sache, le serveur DLS1 de Wiimmfi est géré indépendamment par Billy (aussi connu sous son autre pseudo, InternalLoss) et celui d'AltWFC est inclus avec, et est ainsi moins indépendant et chargé localement. Le DLS1 permet donc de télécharger des fichiers spéciaux via la CWF Nintendo, depuis votre console. Les données sont ensuite lues par votre jeu et exploitées pour débloquer du contenu. Ces fichiers peuvent justement être les Cadeaux Mystère de Pokémon, mais aussi des thèmes pour le C-Gear ou des numéros de Music-Hall événementiels (lol, qui s'en souvient). Si vous souhaitez jeter un œil à ces fichiers, utilisez ce lien qui les regroupe tous. Et comme vous pourrez le constater, les fichiers proviennent d'AltWFC, mais ont été réutilisés pour Wiimmfi. Ce sont donc les mêmes entre les deux CWF, bien qu'ils ne soient pas hébergés au même endroit.

Et comment donc la DS télécharge ces Cadeaux Mystère, c'est-à-dire ces fichiers depuis un serveur DLS1 ? Suivez le guide :

  • Accédez aux Cadeaux Mystère depuis l'option du même nom dans le menu principal de votre jeu, et choisissez de recevoir un Cadeau Mystère via la CWF Nintendo.
    • Si vous ne vous êtes jamais connecté, le jeu vous préviendra que « la CWF Nintendo considère votre jeu et votre console comme un ensemble » ; autrement dit, pour éviter de perdre la future configuration jeu/console, vous devrez utiliser la même console pour le même jeu si vous souhaitez vous reconnecter à Wiimmfi/AltWFC, à l'avenir.
  • Votre console envoie à Wiimmfi ou à AltWFC, selon le DNS préféré de la connexion utilisée, une requête Internet demandant l'accès au serveur DSL1.
  • Wiimmfi/AltWFC vérifie que l'ID de votre jeu correspond à l'un des jeux supportés, et si c'est le cas, il accepte votre requête et établit la connexion avec vous. 
    • Si vous ne vous étiez jamais connecté avant, Wiimmfi/AltWFC vous attribue un code ami, et enregistre un nouveau profil sur son serveur avec votre identifiant CWF Nintendo et votre code ami. Si, plus tard, vous vous reconnectez à Wiimmfi/AltWFC avec le même jeu (et code ami) mais une console (et identifiant) différente, vous devrez accepter le fait que votre profil, et donc toutes vos données de sauvegarde en lien avec la CWF, seront supprimés, et qu'une nouvelle combinaison code ami/identifiant sera enregistrée. Il est néanmoins possible de transférer ces données sur une autre console, ce qui est aisément faisable via le menu de la configuration CWF.
  • Wiimmfi/AltWFC pioche dans le serveur DLS1 un/des fichier•s correspondant à l'ID de votre jeu et vous l'envoie : c'est un Cadeau Mystère.
  • Votre jeu « lit » le Cadeau Mystère et vous demande si vous souhaitez le recevoir.
  • En acceptant, votre jeu reçoit le Cadeau Mystère ; en d'autres termes, vous téléchargez le fichier DLS1 que vous a envoyé Wiimmfi/AltWFC.
  • Après avoir reçu votre Cadeau Mystère, le jeu le convertit en tant que Pokémon (avec des IV, une nature et un sexe aléatoires si ce n'est pas précisé dans le fichier), en objet, en Logiciel Pokémontre, etc., bref en quelque chose que vous pourrez recevoir depuis le livreur d'un Centre/d'une Boutique Pokémon.
  • Wiimmfi/AltWFC met fin à la connexion.

Voilà ! C'était pas trop compliqué ? Une précision à noter, toutefois. Wiimmfi est programmé pour vous balancer aléatoirement un Cadeau Mystère diférent à chaque connexion, tandis qu'AltWFC vous en propose un par jour dans l'ordre d'une liste prédéfinie. Ainsi, Wiimmfi sélectionne au hasard un fichier DLS1 à chacune de vos connexions, tandis que pour AltWFC, c'est un fichier DLS1 qui est sélectionné chaque jour à la suite, dans un ordre prédéfini et répété.

 

Pour la GTS, c'est à peu près le même principe. Cependant, vous serez connecté à la partie principale de Wiimmfi et d'AltWFC, rien à voir avec un serveur DLS1. Dans le détail :

  • Accédez à la GTS depuis le Terminal Mondial ou un Centre Pokémon.
    • Si vous ne vous êtes jamais connecté, le jeu vous préviendra que « la CWF Nintendo considère votre jeu et votre console comme un ensemble » ; autrement dit, pour éviter de perdre la future configuration jeu/console, vous devrez utiliser la même console pour le même jeu si vous souhaitez vous reconnecter à Wiimmfi/AltWFC, à l'avenir.
  • Votre console envoie à Wiimmfi ou à AltWFC, selon le DNS préféré de la connexion utilisée, une requête Internet demandant l'accès à la GTS.
  • Wiimmfi/AltWFC vérifie que l'ID de votre jeu correspond à l'un des jeux supportés, et si c'est le cas, il accepte votre requête et établit la connexion avec vous.
    • Si vous ne vous étiez jamais connecté avant, Wiimmfi/AltWFC vous attribue un code ami, et enregistre un nouveau profil sur son serveur avec votre identifiant CWF Nintendo et votre code ami. Si, plus tard, vous vous reconnectez à Wiimmfi/AltWFC avec le même jeu (et code ami) mais une console (et identifiant) différente, vous devrez accepter le fait que votre profil, et donc toutes vos données de sauvegarde en lien avec la CWF, seront supprimés, et qu'une nouvelle combinaison code ami/identifiant sera enregistrée. Il est néanmoins possible de transférer ces données sur une autre console, ce qui est aisément faisable via le menu de la configuration CWF.
    • Dans le cas de Wiimmfi, la GTS est fournie par le Poké Classic Network. Ainsi, c'est Wiimmfi qui vous fournit la CWF et fait transiter les données entre votre jeu et le PCN.
  • Maintenant que vous êtes connecté à la GTS, vous pouvez :
    • déposer un Pokémon, qui sera « supprimé » de votre jeu et envoyé en tant que fichier sur la GTS ;
    • obtenir un Pokémon, qui a été déposé sous forme de fichier sur la GTS, qui en sera « supprimé » et qui va être implémenté dans votre sauvegarde, tandis que vous enverrez un Pokémon en échange, qui sera « supprimé » de votre jeu et envoyé en tant que fichier sur la GTS (jusqu'à ce que l'autre personne le retire) ;
    • retirer un Pokémon, déposé ou échangé, dont le fichier sera « supprimé » de la GTS et converti en Pokémon implémenté dans votre sauvegarde.
  • En quittant la GTS, Wiimmfi/AltWFC met fin à la connexion.

Il est essentiel de comprendre cette notion de fichier, que ce soit pour les Cadeaux Mystère ou pour la GTS, car c'est comme cela que les données sont échangées entre votre jeu/console et nos très chères CWF.

Il est essentiel de comprendre cette notion de fichier, que ce soit pour les Cadeaux Mystère ou pour la GTS, car c'est comme cela que les données sont échangées entre votre jeu/console et nos très chères CWF.

Il est essentiel de comprendre cette notion de fichier, que ce soit pour les Cadeaux Mystère ou pour la GTS, car c'est comme cela que les données sont échangées entre votre jeu/console et nos très chères CWF.

 

Conclusion

La connexion Wi-Fi Nintendo était une fonction merveilleuse, qui a eu une durée de vie de plus de huit ans. Sans elle, il est certes plus compliqué de compléter son Pokédex, mais des développeurs avec une motivation d'acier lui ont redonné vie grâce à Wiimmfi et AltWFC. Sauf que beaucoup de gens aujourd'hui se tournent vers l'online des consoles derniers cri. Mais d'autres rêvent très probablement de finir à 100 % leurs vieux jeux Nintendo DS, de jouer en ligne ou simplement d'échanger des Pokémon avec des gens du monde entier. Ces personnes-là ne connaissant probablement pas Wiimmfi et AltWFC, qui sont devenus deux CWF alternatives majeures méritant  amplement d'être connues de tous. Parlez-en donc à un maximum de personnes qui jouent encore à la Nintendo DS : vos amis, votre famille, des gens sur les réseaux sociaux, votre poisson rouge… Ainsi, il y aura beaucoup plus de personnes sur ces CWF, car comme on dit : plus on est de fous, plus on rit !

 

Crédits

Équipe Pokémon Trash

  • SombrAbsol : rédaction de l'article et recherches.
  • Stitchuuuu : idée originale et recherches.
  • Dracoctix : titre de l'article.

Informations majeures, tutoriels originaux et liens utiles

  • Billy : mise à disposition des fichiers DLS1.
  • barronwaffles : informations tirées du wiki de son dépôt GitHub sur AltWFC.
  • Pokémon Gen 4 & 5 Custom Servers : serveur Discord spécialisé, donnant des recommandations pour la configuration et ayant créé le tutoriel pour le point d'accès MacBook/iPhone compatible.
  • Wiki DS-Homebrew : informations sur la configuration.
  • Sophie-bear et MrMcTiller : tutoriels originaux sur la création d'un point d'accès Linux compatible.
  • AdmiralCurtiss : logiciel WfcPatcher.
  • Prof9 : logiciel WfcReplay.
Par SombrAbsol
  • Viejie 13/02/2022 à 22:06
    Très bon article, l'aspect historique au début est vachement appréciable !