Pokémon Épée et Bouclier

Les fossiles de Galar

Blagues sur la Reine tolérées

Le retour des Pokémon fossilisés !

Eh oui, avec cette 8ème génération de monstres de poche, Game Freak a décidé de revenir à la mécanique des fossiles Pokémon qui avait pourtant disparu dans les versions Soleil et Lune et leurs suites.

Mais attention, cette fois-ci Game Freak a décidé d’INNOVER. Vous ne rêvez pas, il y a de la nouveauté dans Pokémon, mais pas trop quand même. Dans les terres de Galar, ce ne sont pas 2 fossiles différents qui vous attendent comme à l’accoutumée mais bien 4 fossiles : les fossiles Dragon, Poisson, Aileron et Oiseau (tout un programme).

L’autre nouveauté c’est que, comme dans la vraie vie, ces fossiles ne sont pas complets. Il faudra donc les combiner pour donner naissance aux Pokémon suivants :

render galvagon galvagla hydragon hydragla

De droite à gauche : Galvagon, Glavagla, Hydragon et Hydragla

Bien que nous ayons rarement vu des Pokémon si moches, il sera nécessaire de les collecter pour compléter votre Pokédex. On peut aussi noter qu’aucun de ces Pokémon ne possède le type Roche, une autre nouveauté car jusque-là tous les Pokémon fossiles étaient au moins de type Roche. Galvagla est d’ailleurs l’un des premiers Pokémon à disposer de l’audacieuse combinaison Électrik/Glace qui était jusque-là réservée à Motisma Frigo…

Qui dit fossiles, dit histoire !

Vous le savez, dans Pokémon il y a toujours une référence à la mythologie ou à l’histoire planquée par là et bien cette fois aussi et nous n’allons pas vous laisser dans l’ignorance…

Pokémon s’inspire ici des travaux du paléontologue anglais (tiens donc !) Gideon Mantell. Cet homme est connu pour sa découverte de l’Iguanodon, un des tout premiers dinosaures découverts.

Gideon Mantell Iguanodon
Gideon Mantell et une représentation de l'Iguanodon

Mais au début de sa découverte, en 1820, il ne possédait qu’une partie des ossements fossilisés, il estima alors que la créature en question se rapprochait de l’iguane (d’où le nom Iguanodon plus tard). À partir des ossements à sa disposition, il tenta de reconstituer le fossile en partant de cette idée, ce qui donna le résultat suivant :

iguanodon reconstitution ratée

De nos jours, on sourit en voyant ce croquis et à l’époque, cela a valu à Gideon Mantell d’être décrié par ses pairs. Mais il poursuivit ses recherches et, en trouvant plus d’ossements, arriva à reconstituer et nommer ce que nous connaissons comme l’Iguanodon.

L’inspiration est claire ici, l’aventure se passant dans une Angleterre fictive on a à faire à une scientifique qui a décidé, faute de fossiles complets, de combiner les fossiles pour tenter de recréer des Pokémon disparus. On notera toutefois l’effort des descriptions du Pokédex à rappeler à quel point ces Pokémon n’ont pas de sens, au cas où nos yeux nous feraient défaut.

D'autres inspirations sont aussi probables comme le cas du Piltdown Man, la combinaison d'un crâne humain avec une mâchoire d'orang-outan pour faire croire à la découverte du "Missing link" entre l'homme et le singe ou encore la sublime licorne d' Otto Von Guericke que nous qualifierions de "demi-cheval avec une fausse corne". Il y a aussi en Angleterre le Crystal Palace Museum où se trouvent les premières statues de dinosaures dont celles inspirées par l'Iguanodon de Gideon Mantell, de quoi rigoler un coup en imaginant les grands scientifiques victoriens en train de s'extasier devant ces créatures majestueuses. Mais trève de bavardages, passons à ce qui vous intéresse : la capture de ces Pokémon. 

Résultat de recherche d'images pour "piltdown man" Image 
De gauche à droite : le Piltdown Man, la licorne de Von Guericke et les Iguanodons du Crystal Palace Museum

Étape 1 : Trouver les fossiles

Vous êtes vraiment sûrs de vouloir ces trucs ? Bon bah on est là pour vous aider après tout. Il faudra d’abord réunir les différents types de de fossiles nécessaires à l’obtention des affreux jojos.

Il faut savoir que les fossiles Oiseau et Aileron sont exclusifs à la version Épée et réciproquement, les fossiles Dragon et Poisson sont exclusif à la version Bouclier.

  • Les fossiles Aileron ou Poisson se trouvent sur la route 6, près du campement
  • Les fossiles Oiseau ou Dragon vous sont donnés dans le centre Pokémon de Old Chester par l’homme à gauche de l’entrée
  • Les Trou Brothers (devant la pension dans les Terres Sauvages) peuvent déterrer les fossiles
  • Il est possible de les trouver aléatoirement dans les Terres Sauvages sous forme de points brillants (avec de la chance quand même)

Étape 2 : Combiner les fossiles

Ceux parmis vous qui ont bien suivi leurs cours de biologie savent que les Pokémon ont besoin de deux choses : une bouche et un anus. C’est le professeur Alba Minçalor (trop lol) qui combinera les deux extrémités pour former des Pokémon jusque-là inédits (et c’était mieux comme ça).

Vous trouverez Alba Minçalor sur la route 6 à gauche du campement :

pokémon screenshot professeur alba minçalor fossiles
Littéralement le professeur Frankenstein

Et voici les combinaisons de fossiles possibles :

Nom Sprite Type Fossiles nécessaires

374

Galvagon

Pokémon #880

Électrik / Dragon

Oiseau + Dragon

375

Galvagla

Pokémon #881

Électrik / Glace

Oiseau + Aileron

376

Hydragon

Pokémon #882

Eau / Dragon

Poisson + Dragon

377

Hydragla

Pokémon #883

Eau / Glace

Possion + Aileron

Rappelons toutefois que les fossiles dépendent de votre version. Ainsi, avec Pokémon Épée uniquement vous n’aurez accès qu’à Galvagla et avec Pokémon Bouclier qu’à Hydragon (le plus beau).

Pour le fun, le Youtubeur anglophone Gerph s’est amusé à imaginer et dessiner les Pokémon à l’origine de ces 4 fossiles et voici le résultat :

Les quatre fossiles imaginés par le Youtubeur Gerph, lien vers la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=TOlNGChdLy8

 

 

Par Gojiranger
  • Sangoku75 30/12/2019 à 18:59
    Ils ne sont pas exclusifs grace aux trou brothers