Pokémon Épée et Bouclier

Nabil, le rival-copain

Un voisin qui vous veut -beaucoup- de bien

Nabil, sa vie, son œuvre, son frère

Nabil, c’est le rival de la version Galar. Il est gentil, il sourit bêtement, il soigne souvent vos Pokémon, il adore son frangin de Maître Pokémon de Galar, bref, il a été bercé trop près du mur par des Poulpafs.


Il a un petit côté gland avec sa tête ou c'est moi ? 

Comme d’habitude, c’est un voisin qui vous veut du bien, il vous connaît depuis longtemps, c’est le pote relou qu’on aime bien victimiser, un Milhouse bis quoi.

Poli en plus de ça, en plus de vous suivre durant l’aventure, il vous préviendra quand il va vous défier, question que vous vous prépariez bien avant.

Haaa… elle est loin l’époque de Régis/Blue qui se prenait pas pour de la merde et qui n’hésitait pas à vous marcher sur les pieds quand il partait après avoir pris une branlée royale.

Mais bon, maintenant, on a Tili version Alpha 1.3, heureusement, il y a Travis pour remonter un peu le niveau de filsdeputerie.

- SPOIL - 

Dans la suite de l'histoire, le poto Nabil passera par une phase de dépression. Faut dire qu'à force de prendre des peignées, il a commencé à comprendre que le "truc" pour les Pokémon, c'est comme les antibiotiques (=> c'est pas automatique, les gens des années 90, essayez d'expliquer aux petits 2010, sinon ils vont être largués et ils vont distribuer du sel comme Sonya avec les rappels). DONC, le petit Nabil, ayant oublié son ordonnance d'anti-dépresseurs, traînera son seum péniblement jusqu'à la fin du scénar. Mais, heureusement, grâce au Toutou de la version opposé à la vôtre, il retrouvera la banane pour enfin trouver un objectif : devenir Professeur Pokémon. Dans les faits : le daron Tarak ne se remettant pas de la branlée que vous lui avez foutu et du fait que son principal employeur (Shehroz) fait désormais de la tôle, il doit désormais pointer à la tour combat question de ne pas retourner chez sa mère. Et comme il ne peut pas s'occuper tout le temps de sa gow, une place s'est libérée. Et comme pour devenir Professeur, faut passer par le stade d'Assistant, il y en a un qui a trouvé le bon filon. Pas fou le Nabil !

Par DonCortez