Koga

Tout plein de sueur après avoir pédalé longtemps, longtemps, sur votre belle bicyclette le long de la piste cyclable, vous ne pouvez qu'être heureux de voir la belle Parmanie se profiler à l'horizon. Accélérant, poussant un peu plus fort sur les pédales, vous roulez à toute allure, les cheveux au vent, vers votre prochain badge.
Une fois dans la ville, vous garez votre beau vélo et l'attachez avec votre non moins beau antivol (on ne sait jamais, la Team Rocket rôde peut être) puis vous visitez un peu l'endroit afin de repérer l'arène et autres lieux utiles. C'est lors ce ces quelques instants de répit que vous pénétrez dans l'accueil du Parc Safari. Et vous n'y comprenez rien. On vous interdit tout d'abord d'utiliser vos Pokémon si durement entrainés, on vous donne ensuite tant de pokeball bizarres que vous devez vider votre sac à dos pour toutes les transporter, et enfin...un vous refile une poignée de cailloux, un sac de nourriture, et vous comprenez que vous allez devoir vous débrouiller avec cet étrange équipement pour capturer des Pokémon.
Vous en ressortez tout plein de poussière, sans le moindre Pokémon car vous avez mangé ce que contenez le sac et que lancer les cailloux les énervaient (quand vous arriviez à les toucher) et encore plus fatigué qu'a votre arrivée. Vous avez même quelques égratignures puisqu'un videur est venu vous sortir du parc sous le prétexte que vous aviez « trop marché » à l'intérieur. « C'est à n'y rien comprendre », pensez vous. Après un peu de repos, vous entrez enfin dans l'arène, près à défier le champion, qui n'est autre que Koga.

Quelques conseils

Koga, cet homme mûr mais pas trop et avec tant d'allure avec son beau foulard de marque bien noué autour de son cou. Après tout, être champion n'empêche pas d'avoir de l'allure et de prendre soin de soi.
Quoi qu'il en soit, Koga, c'est un ninja, un vrai, qui à des bombinettes à fumée et des shuriken qui coupent pour de vrai, parce que lui, c'est un adulte et qu'il a le droit de jouer avec des objets coupants si ça lui fait plaisir. Et donc, Koga, il aime bien les Pokémon de type .

Vous jouez à Rouge / Bleu :

Ici, Koga semble apprécier tous les Pokémon les plus dégueulasses du jeu. Et entre un Smogogo et un Grotadmorv, il est servit ! Ces Pokémon sont tous de type , un Pokémon de type ou de type leur feront assez mal. Prévoyez au moins des Pokémon N.40, son Pokémon le plus puissant atteignant le N.44. Attention aussi puisque ce même Pokémon possède l'attaque destruction. Quelques antidotes ne vous feront pas de mal.

Vous jouez à Jaune :

Ça marche presque pareil, mais en plus fort. Dans jaune, les Pokémon de Koga sont tous de type /. Un Pokémon sera magnifiquement efficace contre eux. Un niveau 45 et plus est fortement conseillé, le Pokémon le plus fort étant N.50. Ici aussi, prévoyez des antidotes, mais aussi des réveils pour cause de présence de poudre dodo.

Il est à noter qu'un Pokémon sera utile contre les dresseurs de l'arène puisque ceux ci possèdent majoritairement des Pokémon .
Comme vous le savez, un tour au centre Pokémon, quelques potions en poche, et vous voilà fin prêt à affronter l'arène de Parmanie et son champion.

Où le trouver ?

Vous entrez. Le parquet bien lustré grince un peu sous vos pas. Et vous voyez plusieurs dresseurs dans la pièce. Mais ce n'est pas tout. Non...
C'est bien étrange... Pour une fois, juste une fois depuis que vous avez eu votre tout premier badge, vous voyez le champion, là, juste en face de vous, immobile, fier, fort, prêt à en découdre. Enfin la chance vous sourit ! Vous vous élancez. Et êtes stoppé net dans votre élan... par un mur. Qui, notons le, vous fait très mal.

Car oui mes amis, l'arène de Parmanie est fourbe et trompeuse à l'image du ninja dont elle est le repère. Elle possède en effet des murs invisibles !

Les murs ne sont en réalité pas vraiment invisibles, il est tout à fait possible de les voir. Quoi qu'il en soit, il suffit de faire le tour en remontant par la droite. Rien de bien compliqué.

Vous avancez donc, et, alors que vous vous attendiez à croiser moult ninja maîtrisant d'obscures techniques permettant de se camoufler ou de tuer un homme un utilisant le pouce de la main droite, vous ne rencontrez que divers saltimbanques, dompteurs et jongleurs qui ont du confondre l'arène avec le cirque ambulant dans lequel ils travaillent. Et vu leurs Pokémon, ils se sont aussi trompé concernant le type dominant de l'arène. Quoi qu'il en soit, ils sont là, et vous n'allez pas les laisser s'en sortir. Ils vont pleurer et supplier le champion de les laisser retourner aux pitreries auxquelles ils se livraient dans le cirque qu'il ont voulu quitter, recherchant certainement une vie meilleure (et mieux payée).

Dresseurs dans Rouge, Bleu et Jaune

Dresseur Pokémon
Jongleur
Hypnomade N.38

Dresseur Pokémon
Jongleur
Kadabra N.34

Soporifik, N.34

Dresseur Pokémon
Jongleur
Soporifik, N.34

Hypnomade N.34

Dresseur Pokémon
Dompteur
Arbok, N.34

Sablaireau, N.34

Dresseur Pokémon
Jongleur
Kadabra N.31

Soporifik, N.31

Soporifik, N.31

Soporifik, N.31

Dresseur Pokémon
Dompteur
Arbok, N.33

Dompteur
Arbok, N.33

Sablaireau, N.33

Le face à face

Le dernier dresseur vous implore, cessant par intermittence pour réclamer la présence de sa mère, mais vous l'ignorez. Koga se trouve devant vous, enfin. Vêtu de sa sombre tenue lui permettant de pénétrer discrètement dans les maisons des citoyens de la ville alors que la nuit tombe et que la lumière diffuse de la lune est filtrée par d'épais nuages, Koga vous attend. Et vous y allez.

Attention, car Koga, c'est pas n'importe qui. Non ! Koga, c'est un ninja ! Il se croit fort, il se croit beau, mais que nenni ! Il se fourvoie, et vous allez le lui prouver. Vous déviez les shuriken qu'il vous lance à l'aide d'une petite cuillère tordue subtilisée dans l'arène de Safrania, neutralisez ses bombinettes à fumée à coup d'attaque tornade, et alors qu'il manque de s'étouffer avec la fumée de ses propres armes, Koga lance enfin son premier Pokémon. Vous faites de même. Il va voir ce qu'il va voir ! (Enfin, autant qu'il est possible de voir à travers la fumée.)

Le champion dans Rouge et Bleu

Champion Pokémon Attaques
Smogo, N.37

Charge
Purédpois
Détritus
Brouillard
Smogo, N.37

Charge
Purédpois
Détritus
Brouillard
Smogogo, N.44

Toxik
Purédpois
Détritus
Destruction
Grotadmorv, N.39

Entrave
Gaz Toxik
Détritus
Lilliput

Le champion dans Jaune

Champion Pokémon Attaques
Mimitoss, N.44

Charge
Toxik
Poudre Dodo
Psyko
Mimitoss, N.46

Ultrason
Toxik
Rafale Psy
Psyko
Mimitoss, N.48

Damoclès
Toxik
Poudre Dodo
Psyko
Aéromite, N.50

Vampirisme
Toxik
Reflet
Psyko

Conclusion

Koga, un genou à terre, s'incline. Vous l'avez eu, lui et ses immondes Pokémon. Il laisse échapper un « damned » alors que son poing d'abat sur le parquet bien astiqué qui vous fait vous demander si Koga n'emploie pas les artistes sous payés qui combattent dans son arène pour faire un peu de ménage. Dans un grognement hargneux, et, sans que vous ne le compreniez, avec un air honteux, il vous remet le BADGE ÂME faisant monter la défense de vos Pokémon et permettant l'utilisation de la CS SURF, ainsi que la CT 06 qui contient Toxik.

Koga glisse le badge dans votre poche sans que vous ne puissiez le voir et vous pousse hâtivement vers la sortie, vous jetant dehors comme un malpropre.
Vous ne comprendrez sa hâte qu'une fois dehors lorsque vous sortirez le badge de votre poche.
Vous hésitez vous même à l'arborer aux côtés des autres. Il faut dire, un petit coeur rose, c'est pas très viril...

Par Kurokame

Achetez Mario Odyssey 44.00E
Achetez la Nintendo Switch + Mario Odyssey 349,99E
Achetez Pokémon Ultra Soleil sur 3DS 33.99E
Achetez Pokémon Ultra Lune sur 3DS 33,99E
Modifier vos jeux 3DS en toute sécurité avec la Power Save 16,99E