PokéScience

C'est Pas Sorcilence n°10

Ho-Oh et Lugia : des racines (japonaises) et des ailes

Et c’est donc reparti pour un tour avec un nouvel épisode de C’est Pas Sorcilence. Et pas n’importe lequel, puisque c’est le numéro 10. Un chiffre tout rond, tout beau, qu’on aime bien, qui fait notre bonheur quand il est écrit au-dessus de “/10” et qui est égal à l’opposé du logarithme de la constante d’acidité de couple phénol/phénolate.

Photo Julien Courbet Publicité

Et surtout, je suis ému de pouvoir relancer cette rubrique après une interruption consécutive à un certain incendie de serveur qui a fait partir en fumée (mdr) les images du site et certains articles. Le fameux incendie causé par Dragonfeu, une très bonne blague à 3 sur l'échelle de PH*.

*Echelle de PH (Potentiel Hilarité) : échelle objective de mesure du degré de génération de l'amusement chez des sujets neutres et vaccinés face à une tentative de drôlerie.

Echelle de PH
Quelques exemples d'illustrations choisis au hasard

Mais, malgré cet incendie, Pokémon Trash se relève, tel le phénix, de ses cendres (oui, cendres, incendie, on est sur du 4 sur l'échelle de PH). Et c'est vraiment une très belle transition, digne d'un Pujadas devant passer d'un reportage sur la crise du COVID à la production d'un délicieux fromage au sein du village de la Fage-Montivernoux, puisque nous vous proposons pour cet épisode de s'intéresser à un duo de Pokémon Légendaire : Ho-Oh et Lugia.


Pr. Von. Kartoffel

Des Pokémon légendaires ? Vous voulez dire que nous allons parler de 2 êtres qui, par définition, violent la science, les lois de la physique et le fonctionnement même de l'Univers ?

Eh oui ! Effectivement, si les pouvoirs de ces 2 beaux oiseaux ne respectent en rien les théories scientifiques actuelles, nous allons quand même parler d'eux. Déjà parce qu'ils sont classes (oui, c'est important d'avoir des arguments objectifs). Ensuite, parce que ce sont les Pokémon mascottes de la deuxième génération que je porte dans mon cœur depuis tout petit, c’est vous dire à quel point ça commence à dater. Enfin, car ces 2 Pokémon seront l'occasion de parler un peu du Japon, pays captivant et sur lequel il y a beaucoup de choses à dire.

Donc, effectivement, nous ne parlerons pas de sciences pour parler des pouvoirs de ces deux magnifiques créatures ailées. On se contentera pour cela de sortir le célèbre :

Ta gueule c'est magique JDG
Phrase qui rivalise avec le fameux "ta gueule, c'est quantique", que sort un prof de physique quand les questions sur l'atome commencent à partir trop loin


Pr. Mira Darwin
Donc, pas de sciences dans cet article ? :( mais du coup, c'est pas un C'est Pas Sorcilence en fait ????!!!! D: D: D: D:

Alors, si. Déjà car, nous parlerons un peu de sciences en évoquant la fameuse Arcenci'Aile et ses multiples couleurs. Mais surtout, je vous rappelle que cette rubrique s'inspire de la fabuleuse et incroyable émission "C'est Pas Sorcier", qui, en plus d'avoir animé (ou d'animer encore si vous êtes des petits jeunes) certains de vos cours, parlait également de culture et d'Histoire.

Bref, si je veux parler de culture japonaise, c'est legit. Bisous.

Ho-Oh et Lugia : un peu d'or-nithologie

Commençons par le commencement : intéressons-nous déjà à ces 2 volatiles légendaires, et débutons dans l’ordre alphabétique par Ho-Oh :

Artwork Ho-Oh
Quelle majesté

Si déjà Ho-Oh possède un nom que je trouve actuellement relativement désagréable à taper au clavier, il est remarquable par le fait qu’il s’agit du premier Pokémon légendaire visible dans l’anime (générique exclu évidemment, petit coquin, et en considérant que Dodrio n’est pas légendaire, ce qui me paraît être une hypothèse plausible).

Ho-Oh épisode 1 de l'anime
Years of speculations

Capture d'écran épisode 1 Dodrio
Mon réveil

Ho-Oh est un phénix, oiseau légendaire que l’on retrouve dans de nombreuses légendes tout autour du globe. Le phénix, qui, en plus d’être généralement un être de feu, possède le pouvoir de résurrection. Il peut ainsi renaître de ses cendres et, pourquoi pas, ramener quelqu’un à la vie.

Et si vous connaissez bien vos mythes de Johto, vous savez que Ho-Oh a justement ramené à la vie 3 Pokémon qui sont morts dans l’incendie de la Tour Cendrée de Rosalia (nom un peu prémonitoire, mais bon, il semblerait avoir été donné après le dit incendie, la tour s'appelant avant la Tour de Cuivre). Ces 3 Pokémon qui seront les 3 Fauves Légendaires de la deuxième génération, chacun symbolisant un élément lié à l’incendie (Suicune pour la pluie qui a éteint l'incendie, Raikou pour l’éclair qui aurait mis le feu à la tour et Entei … bah pour le feu de l’incendie).

Ho-Oh a donc utilisé ses pouvoirs pour réanimer 3 Pokémon et leurs donner des pouvoirs immenses car il peut le faire et il en avait envie.

Rise of the phoenix Eurovision
La musique entendue à Rosalia lors de la résurrection des 3 Pokémon

Mais on peut aller plus loin : la deuxième génération de Pokémon a la particularité d’être très marquée par la culture japonaise. On peut donc essayer de chercher s’il y a un phénix dans la mythologie japonaise ou chinoise. Et il se trouve qu’il existe bien un phénix dans cette dernière, dont le nom est : fenghuang.

Fenghuang statue
Qu'il est beau

Fenghuang est un oiseau mythique chinois, réputé sage, dont les représentations sont présentes notamment sur les bâtiments bouddhistes. Et si on fait la comparaison, on remarque quand même des points communs sur le physique de ces 2 oiseaux légendaires :

Comparaison Ho-Oh et fenghuang

Et Fenghuang, écrit avec les idéogrammes chinois adaptés, ça donne :  鳳凰 (et ça veut dire phénix, quel hasard incroyable).

Alors, on parle de langue chinoise alors qu'on était sur Pokémon, qui est japonais. Oui, mais il y existe un lien très fort entre ces 2 langues, comme va vous l'expliquer notre cher Paul.


Paul Iglotte
Le japonais est évidemment une langue différente du chinois. Toutefois, parmi les différents alphabets utilisés par la langue japonaise, un d'entre eux vient de l'écriture chinoise : les kanjis.
Les kanjis sont des idéogrammes "empruntés" au chinois, lorsque les japonais se sont dit que, finalement, écrire, c'est bien aussi.

 


Pr. Mira Darwin
Quoiiiiaaa ? Attends, ça veut dire qu'il y a longtemps le japonais n'était que parlé mais qu'il n'y avait pas de système d'écriture ? :o

 


Paul Iglotte
C'est ça, ma belle ;). Du coup, les japonais ont "collé" leurs mots japonais sur certains kanjis et adapté la prononciation d'autres kanji, en créant ainsi de nouvelles combinaisons et donc de nouveaux mots. Bref, c'est passionnant mais compliqué, et il me faudrait bien plus qu'un petit encart sur une page d'un site Internet sur Pokémon pour en parler.

Du coup, le mot "鳳凰" se lit différemment en chinois et en japonais mais possède le même sens. Et devinez comment ça se lit en japonais ?

Eh bien, ça se lit "hoo-oo"

Mind blow
Réalisation incroyable

Donc oui, le nom de Ho-Oh vient tout simplement de là ! Une autre possibilité serait qu'en plus, il pourrait s'agir d'un "jeu de mot" avec les kanji 火 王 (火 c'est le feu et 王 le roi), qui ensemble feraient "roi du feu" et qui peuvent se prononcer "Ho-oo". Incrédibeul.

Tragédie est-ce que tu m'entends
Une bonne blague de vieux

Bon, assez parler de Ho-Oh, passons à celui que je préfère, Lugia :

Artwork Lugia
"Come at me bro"

Je vous préviens d'avance : c'est nettement moins classe que toute l'histoire autour de Ho-Oh. 

En fait Lugia vient du début du mot “arguros” en grec ancien, qui signifie tout simplement “argent”. Vous vous dites sûrement “mais c’est quand même un peu tiré par les cheveux là quand même”. Effectivement. Sauf qu’en japonais, “arguros” se transcrit “arugirosu”. Prenez les 5 premières lettres, ça vous donne “arugi”. On les mélange pour avoir “Rugia”. Et, sachant que le R japonais possède un son proche du L de chez nous, vous vous retrouvez avec “Lugia”. C’est de la MAGIE.


Paul Iglotte
Le japonais est une langue qui fonctionne “par syllabe". A part le “n”, il n’existe pas de combinaison de 2 consonnes différentes comme nous. Pas de “cr”, de “pr”, de “gr”. Du coup, pour transcrire en japonais des mots d’origine étrangère, il faut un peu adapter la prononciation pour pouvoir l’écrire avec un syllabaire.

Voilà pour les inspirations et l'étymologie des noms. Mais ne vous inquiétez pas, il y a encore d'autres clins d'œil autour de ces 2 Pokémon. Et comme parler de la culture japonaise c'est bien, mais la vivre c'est mieux, je vous propose de partir avec moi au pays du Soleil Levant (c'est le Japon pour les 2 au fond qui suivaient pas).

Eh oui, nous avons pu débloquer des fonds juste pour cet article (comment ça, c'est de l'argent jeté par les fenêtres ?) et malgré les conditions actuelles, votre serviteur, ainsi que Paul Iglotte et le Dr. Pirokssaine qui devait justement y aller pour ses recherches, avons pu nous rendre dans ce fabuleux pays pour essayer d'en savoir plus sur les inspirations autour de Lugia et Ho-Oh.


Paul Iglotte
J'avais hâte de découvrir les traditions japonaises... et les Japonaises tout court aussi, si vous voyez ce que je veux dire ;)

 


Pr. Mira Darwin
MAIHÉHO CALME-TOI ! :O

 

日本に行きましょう! (ça veut dire "allons au Japon")

Quoi de plus logique pour s’intéresser à la mythologie Johtéene (oui, cet adjectif existe désormais) que de se rendre dans la région géographique dont Johto tire son inspiration, c’est-à-dire le Kansai.

Carte Japon Kanto Kansai
Franchement, ça change des schémas merdiques habituels

En effet, tout comme Johto, le Kansai est une région mêlant habilement modernité, avec Osaka (dont s’inspire Doublonville, cette grande ville où se trouve votre championne préférée) et traditions, avec Kyoto, ville aux nombreux temples et ancienne capitale du Japon entre 794 et 1868. Kyoto qui est considérée comme THE ville de la culture et de la religion au Japon.


Paul Iglotte
Petit point linguistique : Kyoto (dont le premier o est long normalement) s'écrit 京都 en Japonais, ce qu'on peut littéralement traduire par "ville capitale". Alors que Tokyo (dont les 2 o sont longs) s'écrit 東京, ce qui signifie "capitale de l'Est" (le premier kanji signifiant Est et le deuxième... bah capitale).

Comme nous cherchons à trouver des inspirations de Pokémon mythologiques, il paraît logique de se tourner vers Kyoto. Surtout que, si je vous dis “ville avec des temples”, “ville historique”, “ville riche culturellement” dans Johto, vous me dîtes quoi ?

A - Euh... en fait, je suivais pas, je cherchais juste des images rigolotes ou des trucs coquins sur cet article.
B - Je connais pas la 2G, j'ai commencé avec la 5G et c'est la meilleure et je m'en fout des autres.
C - Auffrac-les-Congères ?
D - La réponse D, blague à 3 sur l'échelle de PH.

Vous me dîtes évidemment Irisia merde non c'est toujours pas ça Rosalia ! Cette ville transpire la culture japonaise, que ce soit par ses “tours”, qui correspondent à des temples, ses “danseuses” (qui sont en réalité des Maiko, si on en croit le nom original japonais, donc des apprenties geisha) ou encore son atmosphère générale (cela étant amplifié par la musique de HeartGold et SoulSilver qui, pour le coup, joue à fond la carte de la musique traditionnelle japonaise.


Attention, risque de bouffée de nostalgie sévère et de "c'était bien avant", à regarder avec précaution.

Il est très intéressant de faire le parallèle entre Rosalia et Kyoto parce que je vais le faire. Rosalia compte 2 "temples" : la Tour Cendrée et la Tour Carillon (dont l'ancien nom est la Tour Ferraille en français d'ailleurs, et qui serait la Tour d'Étain si on en croit le nom en langue originale).

Kyoto en compte plus de 2000 (eh oui !) donc il va falloir chercher dans ces temples lesquels ont inspiré les 2 tours de Rosalia. Je vais donc maintenant vous donner le nom de tous ces temples et étudier avec vous en 10-20 lignes les liens qu’ils pourraient entretenir avec Rosalia.

Bon alors je ne vais pas faire ça.

Si vous regardez le nom des temples à Kyoto, un d’entre eux, qui est un des plus célèbres d’ailleurs, attire le regard : le Kinkaku-ji, ou “le temple du Pavillon d’or” dans la langue de Georges Brassens.

Photographie Temple d'Or Kinkaku-ji
Je vous laisse deviner d'où il tire son nom

Que c’est cocasse : un temple en or, comme Pokémon Or. Pur hasard, me diriez-vous ? Possible, mais si on regarde attentivement, qu'est-ce qui trône au sommet du temple ?

Photographie Oiseau Kinkaku-ji
Tadaaa

On retrouve notre fameux phénix qui attend patiemment en haut du temple, tel Ho-Oh qui attends en haut de sa tour Carillon. INCROYABLE.

Vous noterez que, comme on peut le voir, une fois près du temple, on n'a plus du tout l'impression d'être en ville (bon, faut marcher un petit peu hein). Cela peut être en lien avec l'allée paisible que l'on traverse pour atteindre la Tour Carillon à Rosalia.

Chemin Carillon
J'adore cet endroit

Et là, je sais que vous allez me demander : y a-t-il un temple d’argent à Kyoto ? Eh bien il se trouve que OUI. C’est le Gingaku-ji, ou “temple du pavillon d’argent” dans la langue de Samuel Étienne. Et encore plus fort, vous remarquerez qu’il ressemble beaucoup à son cousin doré et qu’un phénix trône aussi à son sommet.

Photographie Ginkaku-ji et oiseau

Oui, il n’est pas recouvert d’argent, tout simplement car, lors de sa construction, une guerre a éclaté, ce qui n’a pas laissé le temps de le finir. On peut donc faire un parallèle avec ce phénix gris sur le temple d’argent et Lugia, même si dans les jeux Lugia a préféré se cacher au fond de l’eau, ce qui est parfaitement logique pour un oiseau. Ce temple représenterait donc la Tour Cendrée.

Une petite anecdote en plus, le temple d’or a brûlé dans le passé puis a été reconstruit. Vous me direz que du coup, ça ne colle pas avec mon attribution car dans le jeu, c’est la Tour Cendrée qui a cramé. Alors oui, mais 2 solutions possibles :

- les concepteurs des jeux ont “mélangé” les légendes
- l’adjectif “cendrée” signifie “dorée” et “ferraille” est à prendre au sens de “couleur fer” donc gris, donc argenté. Donc au final, ça inversait l’attribution précédente.

Donc quel temple correspond à quelle tour ? Je vous laisse le choix de la décision finale. Mais voilà, on a l’histoire de ces deux oiseaux légendaires : les 2 phénix en haut du temple d’or et d’argent. C’est classe, encore une fois.

Dernière petite remarque : le siège social de Nintendo est à Kyoto : dommage de ne pas avoir glissé une petite référence à ça dans la ville de Rosalia (genre un bâtiment avec les concepteurs du jeu).

Dernière vraie petite remarque (oui, on ne s’arrête plus, on dirait les confinements mdr): le phénix est aussi présent sur les billets de 10000 yens. Comme quoi, c’est un véritable symbole !

Artwork Rosalia
C'est beau quand même, je veux ça dans mon salon.

On va en voir de toutes les couleurs

Boooon, nous avons terminé notre partie culturelle. Passons maintenant à un petit phénomène scientifique bien sympa, qu’on trouve dans Pokémon Or et Argent, mais aussi dans la vie quotidienne. Parlons en effet de l'Arcenci-Aile (jeu de mot trop qualitatif, apprécions-le à sa juste valeur).

Elle est décrite ainsi dans les jeux :

"Plume mystique arc-en-ciel."
Pokémon Or, Argent, Cristal, jamais avares en informations

 

"Une étrange plume qui brille d'un éclat arc-en-ciel."
Pokémon HeartGold et SoulSilver

Comment une plume peut-elle avoir toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ? Eh bien, c’est tout simple ! Cela s’explique par un phénomène qui s’appelle “diffraction”. Mais avant d’en parler davantage, il va falloir déjà parler de la lumière. Allez, je vais vous éclairer sur le sujet xdptdrlol !

Plume Arcenci-Aile anime
"Couleurs de l'arc-en-ciel", moui moui moui...

Déjà, la lumière peut être considérée comme une onde ou comme un ensemble de particules (les photons). En fait, c’est compliqué. En fait, on va s'intéresser qu’à son côté “onde” donc on ne va pas détailler davantage. En fait, voilà.

C’est donc une onde électromagnétique, comme les rayons X ou les ultraviolets par exemple, c’est-à-dire que ça correspond à la propagation d’un champ électrique (noté généralement E, comme électrique) et d'un champ magnétique (noté généralement B, comme baignoire), qui sont perpendiculaires à la direction de propagation de l'onde et dont les oscillations sont couplées.

Bon, je sens que cette dernière phrase a peut-être provoqué un certain mal de crâne chez certains ; et donc pour illustrer, voici un petit schéma de principe fait maison made in Wikipédia.

Onde électromagnétique
v représente la vitesse de propagation de l'onde

Et voici ce qu'on appelle le spectre des ondes électromagnétiques, autrement dit des exemples d'ondes électromagnétiques, classés dans un certain ordre :

Spectre électromagnétique
J'aimerais que ce schéma soit présent dans tous les manuels scolaires

Déjà, remarquez que la lumière dite "visible" est un tout petit domaine coincé entre les ultraviolets et les infrarouges (ce qu'on appelle le spectre visible grâce au Scope Sylphe mdr) De plus, voyez bien que ce qui fait qu’une radiation lumineuse est rouge, verte ou bleue, c’est sa fréquence ou encore sa longueur d’onde (c'est la longueur d'onde qui est représentée sur ce schéma), ces deux grandeurs étant liées par une jolie formule mathématique qui ne nous intéresse pas ici.


Pr. Von. Kartoffel
Un petit point sur ces deux grandeurs très importantes pour décrire les ondes. La fréquence correspond au nombre de vibrations de l'onde en 1 seconde. Son unité est l'hertz (Hz). La longueur d'onde correspond à la distance qui sépare deux endroits où la vibration est la même (par exemple, le sommet de 2 vagues). Son unité est en mètre, puisque c'est une distance.
Bon, comme j'ai peur de ne pas être clair (ce qui disent souvent mes étudiants en M2 de physique statistique), je vous propose un petit schéma explicatif, qui utilise comme exemple des ondes qui se déplacent sur l'onde.

Schéma onde longueur d'onde et fréquence

Une autre chose qu’il faut savoir en ce qui concerne les ondes, c’est qu’elles peuvent interférer. En gros, dans certaines conditions, deux ondes (ou plus) peuvent “s’additionner”. Mais cela ne veut pas dire que le résultat est “2 fois plus fort” ou “2 fois plus brillant” que les deux ondes qui ont interféré. En fait, ça va dépendre d'où on se place. Et pour mieux visualiser ça, voici encore une fois un petit schéma avec des vagues.

Interférences

Donc selon l'endroit, vous aurez des vagues de hauteurs différentes, sachant que ce qui précède correspond aux 2 extrêmes.

Voilà pour le phénomène d’interférence. En faisant interférer deux rayons LASER, on peut ainsi obtenir des choses comme ça, ce qu’on appelle dans le jargon des figures d’interférence :

Figure d'interférence
C'est beau woah (les zones sombres correspondent à des zones où l'interférence a été destructive et les zones les plus éclairées là où l'interférence a été constructive)

Vous allez trouver ça fort harmonieux, mais une question se pose : pourquoi perso, quand je mélange la lumière de deux lampes torches, ça fait pas ça sur mes murs ?

Disons que, pour que deux ondes puissent donner lieu à ce phénomène, il faut des conditions strictes sur celles-ci. Cela se démontre mathématiquement mais, en gros, ça impose que la lumière soit émise de la même source et que la longueur d’onde soit la même.

Une des façons de faire des interférences, c’est le phénomène de diffraction. Ce qui va nous obliger - quelle bonne nouvelle - à parler de la diffraction.


Pr. Von. Kartoffel
Ah chouette ! Du coup, on va avoir besoin d'utiliser cette formule :


Alors non, on va pas faire comme ça. On va expliquer “avec les mains”, ça ira très bien.


Pr. Von. Kartoffel
Quelle déception pour mon âme de physicien.

 


Mme Maïté Matik
Je la partage mon cher ami.

 


Dr. P.T. Rash
Vous devriez sortir ensemble vous deux.

La diffraction est un phénomène “étrange” qui peut se produire dans deux situations : la première c’est quand une onde (peu importe la nature de cette onde) rencontre un obstacle dont la taille est de l’ordre de grandeur (un peu près la même taille quoi) de la longueur d’onde de l’onde.

10 fractions diffraction lol mdr
Une blague à 1 sur l'échelle de PH

Un exemple est donné ci-dessous : quand les ondes des vagues sur l’eau arrivent sur une ouverture dont la taille colle bien à la longueur d’onde de... l’onde (quelle aisance dans l’écriture), il y a diffraction et on observe cela :

Diffraction vague
Incroyable

Un autre exemple avec la lumière ? Quand on envoie un LASER sur un cheveu, on observe plus la tâche bien ronde du LASER mais ce genre de chose, ce qui prouve qu’il y a une diffraction.

Diffraction LASER
D'ailleurs, avec cette tâche, on peut retrouver l'épaisseur du cheveu utilisé. N'est-ce pas renversant ?

Une autre façon de produire une diffraction est d’envoyer une onde sur un objet présentant une répétition régulière d’une structure (des fentes par exemple). La distance séparant chaque obstacle doit être, encore une fois, de l’ordre de la longueur d’onde de... l’onde (on appelle le nouveau Zola) qui arrive sur l’objet.

Un objet qui fait cela à la perfection est le réseau. Peut-être en avez-vous déjà utilisé en cours de physique : c’est un objet avec, à l’intérieur, tout un ensemble d'obstacles régulièrement espacées, de telle façon à produire un phénomène de diffraction avec la lumière.

Bref, la lumière arrive sur ces obstacles, et qu’est-ce qu’il se passe ? En fait, tout se passe comme si chaque “obstacle” se comportait comme une source qui balance la lumière dans toutes les directions. Comme ces sources diffusent de la lumière qui viennent de la même source lumineuse au départ, POUF, ça fait des Chocapics ça peut interférer.

Les interférences constructives vont se produire selon un certain angle, qui dépend de l’angle à laquelle la lumière arrive dessus. Et il se trouve que cet angle dépend de la longueur d'onde de la lumière. Au final, le réseau va permettre de "séparer" les différentes longueurs d'onde de la lumière et la lumière blanche est décomposée en toutes les couleurs de l'arc-en-ciel (spectre visible).

Diffraction réseau
Star Wars intensifies

Mais quel est le rapport avec l’Arcenci'Aile ? Il suffit de simplement observer une plume au microscope pour comprendre :

Plume oiseau réseau

Une plume n’est autre qu’un réseau, qui va diffracter la lumière, ce qui aura pour effet de faire apparaître toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. C’est beau, hein ?

Plume diffraction
Tadaaa

Comme vous pouvez le remarquer, ça marche avec une plume "normale" donc Ho-Oh n'a rien de spécial, voilà c'est dit.

artwork 2G Ho-Oh

Pour les curieux, le même phénomène se produit avec la surface d’un CD, à cause des bosses microscopiques situées à la surface du disque.

Une conclusion

Voilà, c’est maintenant terminé pour cet épisode un peu particulier de C'est Pas Sorcilence. En tout cas, j’espère qu’il vous aura fait voyager et que la dernière partie ne vous aura pas trop donné de migraines.

Je vous laisse donc avec les précédents épisodes, si vous voulez, et SURTOUT, une courte vidéo réalisée à partir de clichés et séquences filmées pris lors de notre déplacement au Japon. J’espère que le montage n'est pas trop nul, j’ai laissé Paul et Pirokssaine s’en occuper.

Des bisous !


Rédigé scientifiquement par Lunoray

"Perso, mon phénix préféré, ça reste Fumseck."
- Albus Dumbledore

"Pourquoi j'ai pas eu le droit d'intégrer mes extraits vidéos de ma visite dans un Love Hotel de Tokyo ?"
- Paul Iglotte

"Voilà un article avec lequel je n'ai pas envie d'interférer"
- Anne Roumanoff

"Pourquoi j'ai la musique de la vidéo en boucle dans la tête maintenant, connard ?"
- Plusieurs rédacteurs qui ont relu cet article

"Ma version préférée des 2 c'est Or."
- Usain Bolt

"Incroyable le coup de la plume, j'en ai vu de toutes les couleurs !"
- John Dalton

Pour retrouver les autres épisodes de C'est Pas Sorcilence, c'est ici !

 

 

Par Lunoray
  • lugiargent 30/07/2021 à 10:21
    Jeter de L'argent par les fenêtres en parlant de lugia >_< omfg
  • Ronflexagide 08/07/2021 à 11:27
    Ça fait un bien fou le retour des C'est Pas Sorcilence, avec toujours cet humour de qualité
  • ZeD3ty 06/07/2021 à 00:48
    j'ai une blague à -14 sur l'echelle PH vu qu'on parle de diffraction

    ...fraction
  • Xylar 25/06/2021 à 16:29
    Je me revois joué a Pokemon Argent sur GameBoy <3
  • haha fishious rend go brr 25/06/2021 à 12:13
    Haha, je n'ai jamais joué à la 2G, le pouvoir des OST nostalgie n'a pas d'effet sur moi !
    L'échelle du PH est une unité de mesure dont j'ignorais jusqu'alors l'existence malgré sa nécessité criante (j'aurais mis la blague sur le "pas de NatDex pour de meilleures animations" encore plus loin sur l'échelle, cela dit).
    Vivement le CPS sur les autres légendaires, pour voir ce que vous trouverez à expliquer sur ces monstres tous plus BS les uns que les autres (en y réfléchissant, des tempêtes de 40 jours en un battement d'ailes, c'est OK-tier par rapport au fait de pouvoir foudroyer ou embraser le monde entier, non ?)
    Continuez toujours ! Ne vous arrêtez jamais, même au volant en face du gosse de la voisine, avec de la chance, Ho-Oh passera par là et en fera Superman !
  • Croqui 24/06/2021 à 09:18
    @Lumoray : je vois le truc ^^
    en chipotant un chouïa on peut théoriser une "résurrection" potentielle par le feu permettant à l'oiseau de se "nettoyer" les plumes et de se débarrasser des parasites en utilisant le pouvoir destructeur des flammes. De plus une résistance aux feux mais aussi aux fortes chaleurs pourrait expliquer un tel phénomène. ( par contre mon savoir s'arrête ici ^^ )

    pour le contrôle des élément la seule possibilité que j'ai en tête est l'électromagnétisme, grâce à cela la bestiole pourrait "créer" des couloir aériens mais aussi "générer" des nuages de Pluies, or l'eau est un élément maniable, il suffit d'un peu de vent pour déchainer la mer.

    du coup ho oh et lugia serait des Thunderbirds ^^
  • Lunoray 23/06/2021 à 20:51
    Merci pour vos retours positifs ^^
    @Croqui : par exemple, au hasard, le pouvoir de résurrection, qui n'est pas trop accepté par la communauté scientifique (pas trop = pas du tout dans ce cas là^^). Ou encore, le fait de pouvoir déclencher des tempêtes en quelques "flapflap" d'ailes ou de calmer les océans après avoir entendu un doux air d'ocarina.
  • Nymphalia 23/06/2021 à 13:52
    c'est ultra interessant comme d'hab des bisous à toute l'équipe ^^
  • Croqui 23/06/2021 à 11:22
    yo les gens !

    quelque chose m'échappe dans cet article, vous dites " les pouvoirs de ces 2 beaux oiseaux ne respectent en rien les théories scientifiques actuelles"

    je me sens obliger de poster LA question existentiel.

    Pourquoi ?

    ps : j'aime trop vos articles, je fais des bisous à toute l'équipe ^^
  • Gardefag 23/06/2021 à 11:09
    nice, but about gardevoir
  • Cacastrophe 23/06/2021 à 01:01
    Très intéressant, comme d'habitude.
  • Somme wone 22/06/2021 à 22:11
    Un super article, comme toujours. Parler du Japon et de Pokemon OAC & HGSS a réveillé en moi des papillons de nostalgie. La partie physique aussi mais moins agréablement ^^'