Légendes Pokémon ARCEUS

Les Vieux Poèmes

Il était une fois l'ennui

Yo les petits Scarabrutes, bienvenue dans l'article de l'enfer, où je vais vous permettre d'accomplir des choses extrêmement inutiles. 
Dans Légendes Pokémon : Arceus, dès lors que vous avez récupéré votre Ursaking en tant que monture, vous avez débloqué son pouvoir incroyable (non), celui de déterrer des trésors déchets, enfouis dans le sol, grâce à son flair de clebs. 


Enfin trouvé le One Piece, ah bah non, en fait c'est juste de la boue

Parmi ces fabuleux déchets, se trouvent des Vieux Poèmes, éparpillés aux 4 coins de chaque zone (vive les jeux à patounes), ceux-ci racontent une partie du "lore" d'Hisui, mais n'apportent strictement rien à l'avancement du jeu.

Localisation

Voici la localisation des poèmes (il y en a 20 en tout), ainsi que de leurs vers, rdv tout en bas de l'article pour les flemmards (tkt on est tous pareil).
Une fois obtenus, ils seront accessibles dans l'onglet "Objets Rares" de votre sac.

Poème Localisation Texte
Vieux Poème (1) Au commencement, ils étaient deux. L’un contemplait du temps la progression. L’autre admirait de l’espace l’expansion. Tous deux, à la recherche d’un avenir radieux, Les confins du monde étaient leur vœu. Désormais seuls, chacun sur des chemins séparés, Ils vagabondent, le Grand Sinnoh à leurs côtés.
Vieux Poème (2) À toi qui parcours les confins de la terre, En nous deux, les mêmes pensées délétères. La personne pour qui mon cœur bat Est partie loin, là-bas. Ceux qui étaient à mes côtés, Depuis longtemps, s’en sont allés. Je m’accroche à ce rêve futile De peut-être les revoir en temps utile. À toi qui parcours les confins de la terre, En nous deux, les mêmes pensées délétères. Nous vivons dans un hiver sans fin, Nos beaux jours ne sont que souvenirs lointains.
Vieux Poème (3) De griffes et de crocs par la nature privée, L’humanité, bien faible entité, Ne pouvait des Pokémon triompher. Mais un jour, des éclairs frappèrent des Pokémon. Encore et encore, en s’y reprenant à dix fois, Et, touchés par la foudre, ces dix Pokémon Devinrent la force des êtres humains aux abois. Comment ne pas voir en ces éclairs un cadeau Que nous aurait accordé le Grand Sinnoh ?
Vieux Poème (4) Le devoir des dix Pokémon qui accompagnaient Le héros ancien, à leurs descendants se transmet. Pour les récompenser de leurs peines, Des jarres d’offrandes pleines. Leurs denrées préférées, Pour l’occasion ramassées, Et de l’eau pure collectée. C’est ainsi que les êtres humains les remerciaient.
Vieux Poème (5) Jadis, existait une ville du nom de Céleste. Son nom et ses habitants subirent un sort funeste. Plus tard, traversant la mer, Les adorateurs du Grand Sinnoh arrivèrent. Mais sur le Grand Sinnoh à révérer, Les deux peuples ne pouvaient s’accorder. Des querelles se propagèrent, Et des conflits éclatèrent. Les deux groupes, pour prouver leur légitimité, Décidèrent le peuple Céleste de se nommer. Le nom de la ville était ainsi ressuscité, Mais l’esprit d’antan demeurait oublié.
Vieux Poème (6) Un Pokémon est né, et l’intelligence S’est répandue parmi nous pour améliorer Notre existence. À la naissance du deuxième, les émotions Se sont répandues parmi nous pour nous donner Tristesse et gaieté. Enfin, le dernier répandit la volonté Parmi nous pour encourager nos actions...
Vieux Poème (7) Les Terres Immaculées abritent Un lac où abonde le savoir. Un Pokémon s’y trouve, plein de majesté. Nombreux veulent voir la chance leur sourire En résolvant les énigmes posées. Mais les légendes se gardent bien de dire Que ceux qui ne peuvent de réponse apporter Se retrouvent privés de leurs souvenirs. Les Terres Immaculées abritent Un lac où sombre le savoir.
Vieux Poème (8) Les plaques disséminées dans Hisui Renferment des pouvoirs infinis. Ces mots gravés immortels Font office de prières éternelles. Ils propageront les désirs les plus profonds, En tout temps, par vaux et par monts.
Vieux Poème (9) Les os des Pokémon sont déversés Dans la rivière. Mes souvenirs, également, déversés Dans la rivière. Bientôt, ils atteindront la mer Et feront le tour de la terre. Mais jusqu’à ce moment, Combien d’os déversés ? Et depuis ce moment, Combien d’os déversés ? À chaque déversement, Je pleure des larmes à l’océan.
Vieux Poème (10) Celui que l’on appelait le héros était jadis Accompagné de dix Pokémon, tous ses amis. Ensemble, ils affrontèrent le Grand Créateur. Le héros mena ce combat avec ardeur Pour affirmer la puissance de ses semblables. Il montra ainsi ce dont ils étaient capables Et le Grand Sinnoh, témoin de cette victoire, Put retourner dans le pays de nulle part.
Vieux Poème (11) Voici ce que content les êtres humains, Envoyant leurs pensées, dans le ciel, au loin. Au sommet de la montagne du ciel, Des pierres entassées. Par les êtres humains et les Pokémon déplacées. Par les êtres humains seuls sculptées, Pour à des Pokémon ressembler. Les dix Pokémon sculptés tantôt N’étaient autres que ceux honorés Par la lumière du Grand Sinnoh.
Vieux Poème (12) Glaciale et majestueuse, Infusée d’une force mystérieuse... La contrée de Hisui évoque Sinjoh. Je passe l’éternité sur la terre De l’ancien peuple de Sinnoh, Jusqu’à l’arrivée de l’être élu Qui est tant attendu.
Vieux Poème (13) Allez cueillir des Rutabagaz, Épluchez-les avec attention. Faites cuire les Rutabagaz : Grillés ou bouillis, à votre discrétion ! Écrasez, puis pétrissez la substance récoltée Et faites cuire jusqu’à ce qu’elle soit bien dorée. Pour ce faire, utiliser Flammèche est optimal. Lance-Flammes, en revanche, n’est guère idéal. Vous devriez ainsi avoir de quoi déguster Des beignets de patates toute la journée.
Vieux Poème (14) Je parcours les plaines et les chemins Sur le dos de Cerbyllin. Mes compagnons courent à mes côtés Et les Pokémon sont avec nous, à gambader. Je me tiens là où le vent balaie les plaines Et me souviens de ces journées lointaines. En ce lieu évocateur du passé, Temps et espace sont mélangés Et viennent mon cœur doucement bercer.
Vieux Poème (15) Le flux du temps ne s’interrompt jamais... Passé, présent, futur... L’espace est une dimension qui s’étend En permanence... tout comme nos âmes.
Vieux Poème (16) La montagne du ciel, Au plus près du Grand Sinnoh. Dans une pierre de la montagne du ciel, La puissance du Grand Sinnoh. Pierre, libère ta puissance Pour plier le monde alentour.
Vieux Poème (17) Le dieu des moissons et la déesse du printemps, Dans les cieux de Hisui, sur l’horizon, Apportèrent la vie, prodige florissant. À la déesse du printemps, j’ai demandé « Où vas-tu, lorsque tu n’es pas ici ? » Aucune réponse ne me fut donnée, Mais je compris que le froid était son ennemi.
Vieux Poème (18) Amitié et amour pour tous les êtres. Ne causez pas la colère de ???. Ne causez pas le chagrin de ???. Et la terre déchirée ne reviendra pas. Amitié et amour pour tous les êtres.
Vieux Poème (19) Jadis, au commencement de cette terre, Êtres humains et Pokémon s’apportaient bienfaits Et ensemble, ils travaillaient. Un jour, un Pokémon dit à ses congénères De toujours aider les êtres humains. Depuis, les promeneurs dans les hautes herbes Sont souvent surpris par des Pokémon Surgissant de manière superbe.
Vieux Poème (20) Il était le Soleil et caressait la terre de ses rayons, Jusqu’au jour où il se cacha durant des éons. Les humains, plongés dans un désespoir profond, Furent nombreux à laisser cette terre à l’abandon Au profit de la quête de l’astre sacré. Cet endroit que les humains avaient délaissé N’était plus que par des Pokémon habité.

Localisations (flemmard édition)

Parce que je suis gentil, voici la localisation de tous les Vieux Poèmes, regroupés dans chaque zone. 


Plaines Obsidiennes


Marais Carmin


Côte Lazuli


Contrefort Couronné


Terres Immaculées

Par juste-woëgle